Ce vendredi 21 Février 2020, nous étions à Courtrai pour la cérémonie des Belgian Game Awards 2020 qui se déroulaient durant la 1UP Conference. Nous avons assisté à quelques conférences sur le jeu-vidéo : Comment écrire une histoire pour le jeu-vidéo ? Ou encore, quel est le futur du jeu vidéo en Flandre ?

Après la conférence, toute l’industrie belge du jeu vidéo s’est réunie le temps d’une soirée pour les Belgian Game Awards 2020.

Voici les catégories :

  • Jeu étudiant de l’année
  • Jeu mobile de l’année
  • Studio de l’année
  • Serious Game de l’année
  • Jeu PC/Console de l’année
  • Jeu le plus attendu de l’année
  • Récit de l’année
  • Premier jeu (d’un studio) de l’année
  • Prix du public
  • Compétition eSports de l’année
  • Joueur pro de l’année
  • Rookie de l’année

And the winner is…

Voici les champions. De beaux jeux, de beaux studios, de belles compétitions. Leur réalisation sera une inspiration pour tous.

Jeu étudiant de l’année

NO PLAYERS ONLINE

No Players Online est un jeu d’horreur basé sur les serveurs FPS abandonnés des jeux des années 90. Il a été décrit ainsi : “C’est en quelque sorte un essai jouable sur les sentiments que les serveurs et les projets de jeux abandonnés peuvent encore susciter en nous.”

Le jeu a reçu un accueil incroyable. Prenant ainsi la première place en tant que jeu le plus populaire et le plus vendu sur itch.io pendant sa période de sortie. Le jeu a été réalisé par Adam Pype, un étudiant de la DAE avec la conception sonore du compositeur et designer sonore allemand Viktor Kraus.

Jeu Mobile de l’année

BLUE

Développé par Bart Bonte

Une déclaration d’amour de la part du développeur à cette belle couleur bleue, sous la forme d’un jeu de puzzle avec une chanson d’accompagnement spécialement créée pour.

Blue est sorti sur l’App Store et le Google Play Store. Il a également  été le jeu de la semaine / mois sur Android Central, Android Police, iPhoned, Games Radar et autres.

Studio de l’année

Triangle Factory

Fondé en 2010, Triangle Factory est un développeur de jeux indépendant qui se concentre sur les mobiles, la VR et la RA. La société s’est développée pour devenir une équipe de 17 personnes qui créent du contenu pour les entreprises et le divertissement. Avec un chiffre d’affaires de 1 million d’euros pour 2019, Triangle Factory a connu une forte croissance de +50% au cours des trois dernières années.

La division mobile de Triangle Factory a développé de nombreux titres à succès avec plus de 1,5 million de joueurs. Parmi eux, AR Sports Basketball, Trivia Switch et De Slimste Mens ter Wereld. Triangle Factory s’est également concentré sur le marché VR LBE, en lançant 4 jeux pour les 2 plus grandes arcades VR de Belgique.

 

Serious Game de l’année

BRUKEL

Développé par Lifelong Games

Brukel est le premier projet indépendant solo du concepteur de jeux et professeur belge Bob De Schutter. Il est narré par sa grand-mère Bie, 92 ans, et raconte l’histoire des événements traumatisants qu’elle a vécus, adolescente, sur le front belge pendant la Seconde Guerre mondiale.

Alors que le jeu s’appuie sur des simulateurs de marche et des tropes de jeux d’horreur communs pour immerger ses joueurs dans le monde de la jeune Bie, la combinaison de ces mécanismes avec une histoire orale non fictionnelle fait du jeu une expérience totalement différente.

 

Jeu Console/PC de l’année

Nanotale – Typing Chronicles

Développé par Fishing Cactus

 

Nanotale – Typing Chronicles est une aventure atmosphérique aux accents RPG se jouant uniquement en tapant des mots au clavier. Suivez Rosalind, une aspirante Archiviste durant la simple mission de collecte d’échantillons de plantes et roches qui serviront à de plus amples analyses. La vallée est paisible. La guerre n’est plus qu’une ombre, relique d’un passé lointain. Rien ne peut interférer avec une mission aussi banale, n’est-ce pas ?

 

Jeu le plus attendu de l’année

30 Birds

Développé par ramram

30Birds est un jeu d’aventure poétique et humoristique qui mélange avec désinvolture les contes de fées orientaux et le mystère moderne. Il se déroule dans un monde enchanteur peint où la 2D et la 3D se complètent de manière unique.

L’histoire se déroule dans une ville faite de lanternes géantes flottant dans un ciel nocturne éternel. Ici, la magie n’est pas atypique, mais plutôt considérée comme une chose quotidienne courante. Les êtres humains vivent aux côtés des djinns et on raconte qu’il y a des siècles, Simurgh, la déesse des oiseaux géants, a créé la ville en guise de cadeau pour un prince…

Meilleur récit de l’année

Journey for Elysium

Développé par Mantis Games

Journey for Elysium est un jeu de RV basé sur une histoire qui vous plongera dans un décor fictif inspiré de la mythologie antique. Utilisez votre esprit et vos compétences pour surmonter une série de défis de plus en plus complexes afin d’atteindre Elysium et d’obtenir la rédemption.

 

Premier jeu (d’un studio) de l’année

BRUKEL

Développé par Lifelong Games

Brukel est le premier projet indépendant solo du concepteur de jeux et professeur belge Bob De Schutter. Il est narré par sa grand-mère Bie, 92 ans, et raconte l’histoire des événements traumatisants qu’elle a vécus, adolescente, sur le front belge pendant la Seconde Guerre mondiale.

Alors que le jeu s’appuie sur des simulateurs de marche et des tropes de jeux d’horreur communs pour immerger ses joueurs dans le monde de la jeune Bie, la combinaison de ces mécanismes avec une histoire orale non fictionnelle fait du jeu une expérience totalement différente.

 

Prix du public

BRUKEL

Développé par Lifelong Games

Brukel est le premier projet indépendant solo du concepteur de jeux et professeur belge Bob De Schutter. Il est narré par sa grand-mère Bie, 92 ans, et raconte l’histoire des événements traumatisants qu’elle a vécus, adolescente, sur le front belge pendant la Seconde Guerre mondiale.

Alors que le jeu s’appuie sur des simulateurs de marche et des tropes de jeux d’horreur communs pour immerger ses joueurs dans le monde de la jeune Bie, la combinaison de ces mécanismes avec une histoire orale non fictionnelle fait du jeu une expérience totalement différente.

 

Meilleur compétition eSports de l’année

ESL Proximus Championship

Par ESL

Le championnat ESL Proximus est la ligue esportive belge. Les huit meilleures équipes de la League of Legends et de Counter Strike:Global Offensive s’affrontent pour une cagnotte de 20 000 euros.

 

Joueur professionnel de l’année

Gabriël “Bwipo” Rau

2018 Mid-Season Invitational Group Stage at EU LCS Studio in Berlin, Germany, on 14 May 2018.

Bwipo est un pro de la League of Legends âgé de 21 ans, né à Bruges et à moitié brésilien. Il a reçu le prix de “Recrue PC de l’année” aux Esports Awards en 2018 et est depuis lors une force sur laquelle il faut compter dans le milieu de la compétition.

 

Rookie de l’année

Bryan “Badjian” Badjie

Badjian est un excellent joueur de la NBA2K. L’une de ses plus grandes réussites a été la qualification pour le European Qualifier. Cela lui a permis d’obtenir une place dans le NB2K League Draft.

Montrer le reste de l'article
Précédent Streets of Rage 4: trailer de coop et nouveau perso
Suivant Super Mario quitte Nintendo – Test-Achats parle de la durabilité des Joy-Con
Close

ARTICLE SUIVANT

Close

En mars, Monster Hunter World : Iceborne aura des Brachydios tempête et Rajang orage

12/02/2020
Close