Avec ScreamRide, c’est sûr que votre coeur de gamer fait un bon gros tour de montagne russe. Tout d’abord lorsque l’on voit l’annonce lors de la dernière Gamescom et qu’on se demande: « qu’est-ce que c’est que bidule? ». Ensuite, lorsque l’on apprend que c’est de Frontier, les papas d’entre autre Rollercoaster Tycoon 3. Et enfin, finalement, quand on se rend compte de ce qu’est vraiment ce ScreamRide. Oubliez tout aspect gestion et ne gardez qu’un jeu de Crash Test Dummies au final peu enthousiasmant.

screamride
Wééé je m’amuse…

Scream & shout

ScreamRide se compose de 3 modes de jeux, le mode Pilote, le mode destruction et le mode Construction.

Dans le premier, vous devrez donc piloter un wagon sur des montagnes russes et votre but sera de faire le plus de points possible en tentant des “cascades”, en allant le plus vite possible et sans trop dérailler.

Autant l’avouer tout de suite, ce mode est d’une répétitivité folle et n’est absolument pas passionnante pour un sou. On se contente d’accélérer et freiner, de faire pencher le wagon et d’utiliser le boost lorsque l’on en a. Et c’est à peu près tout. Afin de pimenter un peu le tout, le jeu s’amusera avec la gravité et la force centrifuge et vous proposera quelques obstacles. Et là franchement ça change absolument tout… non en fait je déconne.

Ensuite on s’aventurera du côté de la destruction massive avec de wagons à propulser. Certains voleront, d’autres exploseront. Plus vous ferez de dégâts, plus vous marquerez de points et bien entendu, si au passage vous choppez des éléments bonus (drones, anneaux,…), vous en engrangerez d’autant plus. On s’y amusera plus que dans le mode pilote mais pas de quoi vermifuger un abribus non plus.

Après avoir bien détruit tout ce qui vous passait sous le wagon, ScreamRide vous propose de construire vos propres montagnes russes garanties sans Poutin.

Vous devrez faire avec les contraintes de lieu, d’objets et surtout être sûr que votre construction respecte bien les 3 critères que sont le taux de hurlements, l’intensité et l’indice de nausée. Si les outils proposés sont sympathiques et fonctionnent vraiment bien, l’intérêt diminue au fil des minutes.

screamride
Si seulement cela ne s’était pas à une bête construction

Coooonclusion. Je dis non! Mais un Avis, je dis OUI!

ScreamRide est un jeu que l’on aurait plus vu du côté des tablettes que d’une console tant le contenu est faible et peu enthousiasmant pour ce support. Le jeu ne compte que 20 niveaux et manque cruellement de renouvellement et de challenge réel. Dommage.

ScreamRide

  • Développeurs Frontier
  • Type Essai de jeu rigolo
  • Support Xbox One
  • Sortie Dispo
  • Testé sur Xbox One

Dans le même genre :

  • Pain?

Y’a bon!

  • L’idée, le concept sur le papier
  • C’est tout

Beuargh!

  • Peu de contenu
  • Peu d’intérêt
  • Répétitif
  • Pas de vrai challenge
Show Full Content

About Author View Posts

Petit Ange Parti Trop Tôt

Parfois, un Pixel s'éteint et vogue vers d'autres horizons. Mais ce n'est pas parce qu'il ne fait plus partie de notre grand barbecue que ce qu'il a écrit disparaît !

Previous Tony Hawk’s Underground 2 – Rétro mais pas trop 6
Next Tree of Savior : vous pourrez aider pour la traduction

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Cette fois c’est officiellement officiel, la trilogie Spyro Reignited arrive le 21 septembre

05/04/2018
Close