Preview Astral Chain : en voici quelques maillons

et ça s'annonce plutôt cool
astral-chain-banner

Nous étions il y a peu invités par Nintendo Benelux aux Pays-Bas pour un événement Post E3 2019 permettant aux médias n’ayant pas pu faire le déplacement jusqu’au pays de Donald Trump de se faire une idée sur les jeux de l’éditeur qui ont été montrés à la grand messe du jeu vidéo.

Nous avons donc pu essayer les démos de certains nouveaux titres tels que Link’s Awakening, Pokemon Epée et Bouclier, Luigi’s Mansion 3 ou encore The Hollow Knight qui n’ont fait que confirmer les bonnes choses que nous vous avons déjà dites sur ces jeux dans nos précédents articles ou vues dans leurs trailers.

Hormis ces démos jouables qui l’étaient d’ailleurs également aux visiteurs de la Japan Expo Paris, nous avons eu la chance d’assister à un gameplay Live du jeu Astral Chain, le nouveau jeu Platinum Games prévu pour le 30 août sur Nintendo Switch.

Le voir c’est y croire

Je vous avouerai qu’après avoir vu les lives E3 depuis mon bureau, le jeu ne m’avait pas beaucoup plus emballé que ça. Par contre je suis revenu avec des étoiles dans les yeux après une session de jeu d’environ une demi heure effectuée par un représentant Nintendo.

Le jeu est vraiment beau, fluide et m’a donné par moments ce petit feeling de shin megami tensei/persona rencontrant un univers plus futuriste style cyberpunk, blade runner ou psycho pass. On alterne en effet entre deux mondes: le réel où on incarne un policier d’une unité spéciale capable de détecter la présence d’envahisseurs venus d’une autre dimension, et l’astral plan, le monde où vivent ces créatures.

Dans le monde réel, on résout des enquêtes en collectant des indices sur les accidents qui s’y sont produits pour pouvoir traquer le monstre coupable et lui mettre une bonne dérouillée dans des combats hyper dynamiques et techniques à base de combos. Dans ce monde, on tisse des liens avec nos congénères, qui ne sont pas toujours très amicaux. En effet, la police classique voit d’un mauvais oeil votre unité capable de combattre à l’aide de créatures surnaturelles. L’ambiance ne s’annonce donc pas trop rose bonbon et plus adulte que la plupart des JRPGs.

L’Astral Plan quant à lui m’a un peu rappelé Tartaros dans Persona. On se retrouve à explorer un monde très monochrome et énigmatique peuplé de monstres à terraser mais aussi de puzzles à résoudre pour progresser. On y fait comme dans le monde réel progresser l’intrigue mais on dirait que les phases d’action y sont principalement concentrées.

On ne peut malheureusement pas vous dire plus que cela sur ce jeu étant donné qu’on ne l’a pas eu en main, mais nous pouvons vous laisser avec 2 longues vidéo de Gameplay qui je l’espère réussiront à vous faire passer ce bon feeling que j’ai eu lors de cette démo.

Et la deuxième partie :

Commentaires Facebook
Catégories
Actus jeuxMédias
Avatar

Amateur de japonaiseries en tous genres, rédacteur et correcteur sur pxlbbq.com
Autres articles jeux vidéo

Dans le même genre