On en apprend plus sur les sous-marins dans World of Warships à la Gamescom.

Ça va castagner dans les profondeurs !

Après avoir récemment annoncé l’arrivée prochaine des sous-marins dans World of Warships, l’éditeur et développeur Wargaming a dévoilé lors de la Gamescom 2019 davantage de détails sur leurs caractéristiques uniques et les projets concernant le lancement de la très attendue classe de navire de combat.

Les États-Unis, l’Allemagne et l’URSS seront les premières nations à recevoir ces machines de guerre furtives :

  • États-Unis : le Cachalot, le Salmon et le Balao, respectivement de rang VI, VIII et X.
  • Allemagne : le U-69, le U-190 et le U-2501, respectivement de rang VI, VIII et X.
  • URSS : le S-1, le L-20 et le K1, respectivement de rang VI, VIII et X.

Au cours des prochaines semaines, les joueurs pourront avoir un premier aperçu des nouveaux sous-marins lors de la prochaine phase de Supertest. Les joueurs stratèges peuvent également se préparer à l’événement PvP, prévu cet automne, qui leur permettra d’essayer pendant une durée limitée des sous-marins issus des trois premières nations. À l’avenir, Wargaming prévoit d’ajouter les sous-marins de la flotte japonaise ou encore d’autres bâtiments pretium ou déblocables avec les phases de recherche.  

Les sous-marins disposeront des meilleures capacités de furtivité du jeu, puisqu’ils seront capables de plonger sous la surface et d’échapper à la détection visuelle tant que leur réserve d’oxygène leur permet de rester sous l’eau.

Cette toute nouvelle capacité permettra aux joueurs de lancer des attaques surprises sur l’équipe ennemie et de devenir invulnérables à une grande partie des dégâts. Les sous-marins seront toutefois relativement lents et auront un nombre de points de vie moins important en comparaison des autres classes de navires, ce qui accentue le côté stratégique de leur utilisation en combat.

Lorsqu’ils sont submergés, les sous-marins perdront la vision sur les navires ennemis. Pour planifier leur cap et détecter leurs cibles, ils auront accès à une nouvelle mécanique de jeu, l’hydrophone.  Cette fonctionnalité leur permettra de déterminer la direction vers les navires ennemis les plus proches, mais également de visualiser clairement leur environnement en phase de plongée les aidant ainsi activement à se repérer dans l’espace.

Les joueurs auront également la possibilité d’ajuster leur visée après avoir ouvert le feu et de modifier la trajectoire de leurs torpilles en marquant certaines parties d’un navire adverse à l’aide du sonar. Mais en l’utilisant vous serez visibles pendant un court laps de temps sur la carte, vous rendant vulnérable. A vous de choisir votre approche au bon moment pour gagner.

L’ajout des sous-marins introduira également de nouvelles armes et mécaniques conçues spécifiquement pour les contrer. Les destroyers seront particulièrement efficaces pour les chasser et des zones spéciales apparaîtront à la surface lorsqu’ils approcheront leurs proies. Une fois la cible repérée, les destroyers pourront utiliser les nouvelles armes conçues afin de couler les sous-marins se dissimulant au fin fond de l’océan : les mortiers et grenades anti-sous-marins qui s’activeront automatiquement lorsqu’ils navigueront au-dessus de leur cible.

Enfin, Wargaming a également déployé aujourd’hui la nouvelle mise à jour 0.8.7., la seconde consacrée à l’arc français qui permet aux joueurs de rechercher et de débloquer la liste complète des destroyers français.

Etes-vous prêts à vous lancer dans la bataille ?

Commentaires Facebook
Catégories
ActusActus jeuxGamescom 2019
Autres articles jeux vidéo

Dans le même genre