Ça fait un moment que je voulais inclure de petites introductions « jingle » dans les vidéos, mais je n’ai absolument aucune compétence en montage. Mais en cherchant bien, nul besoin de maîtriser un logiciel de montage pour obtenir un résultat sympathique, il suffit d’utiliser les divers services qui existent déjà en ligne et de les combiner !

Pour la rédaction de cet article, j’ai utilisé la version gratuite du service Flexclip, qui permet la création de petits clips vidéos avec habillage.

Flexclip ressemble un peu à un Powerpoint – simple et pratique

Tout d’abord, adeptes du gaming, l’outil ici proposé est vraiment simple à prendre en main. Pour en avoir essayé plusieurs avant cela sans en être convaincu, je dois avouer que les outils de Flexclip permettent vraiment – comme leur slogan l’indique – de se créer une petite intro en une ou deux minutes. A condition de se contenter des bibliothèques audio et vidéo thématiques qu’ils proposent.

Et c’est là que le bât blesse, puisque niveau jeu vidéo, il n’y a absolument aucune ressource disponible. Vous pourrez créer plus aisément des vidéos pour les réseaux sociaux, des invitations originales ou autres pets clips comme on en voit beaucoup défiler ces dernières années sur Facebook ou Instagram. Là-dessus pas de problème. Mais si vous voulez des intros pour des vidéos de let’s play, ce n’est clairement pas le service qu’il nous faut.

La bibliothèque disponible sur Flexclip n’est pas adaptée au gaming

Sauf qu’il est tout de même possible d’importer nos propres petites vidéos et un unique fichier audio pour ensuite utiliser l’outil afin de l’habiller avec des effets de texte et des transitions. Et c’est là que ça devient plus intéressant et amusant… à condition de savoir se débrouiller un peu.

Si vous disposez de vos propres ressources audio et vidéo, pas de souci, vous pouvez les importer dans la bibliothèque de médias. Sinon, vous disposez d’une médiathèque qui – je l’espère – sera amenée à évoluer en terme de proposition.

L’importation de fichier propre est très simple et dispo pour chaque « plan »

Dans les grandes lignes, créer un clip avec Flexclip est plus simple qu’avec un logiciel de montage. Plus limité, mais bien suffisant pour ce qui nous occupe ici. Cela se rapproche d’une utilisation d’un Powerpoint : vous avez des diapositives en bas, chacune représentant un “plan” de votre vidéo, et ce plan est personnalisable sur la durée (en seconde) et sur les inserts de textes ou d’animations à y inclure. Chaque plan peut soit contenir une image affichée sur une durée donnée en seconde, ou une petite séquence vidéo dont il est possible de déterminer précisément la durée dans l’outil avec une précision allant jusqu’au dixième de seconde.

Vous pouvez donc débuter votre séquence par une petite vidéo, enchaîner sur une image pour finir sur un carton par exemple.

En terme de son, par contre, vous ne pouvez importer qu’un seul fichier pour toute votre séquence, n’imaginez donc pas y faire un peu de montage sonore, cela devra être fait en amont au besoin. Vous pourrez au mieux jouer le son en boucle ou gérer le volume.

En terme d’habillage par contre, l’outil est assez complet et permet d’inclure sur chaque “plan” diverses animations de titres où vous pouvez personnaliser la typo et la couleur. De petites animations (cochez la cloche, like, abonnez-vous etc..) sont aussi disponibles, et comme sur Powerpoint – ou Photoshop – vous pouvez les gérer comme des calques à condition de les sélectionner dans l’ordre. Comme l’outil fonctionne, il est simple, il est donc temps d’aller voir du côté des ressources en ligne pour parvenir à un résultat convenable.

Divers outils et ressources en ligne – libres et gratuites – vous permettront d’importer le contenu adéquat vers Flexclip ou de gérer rapidement une découpe dans un fichier audio. Tout d’abord, intéressons-nous au plus simple, c’est à dire aux habillages vidéos.

Le plus simple est d’importer une petite séquence de quelques secondes de gameplay capturée par vos soins (via OBS sur PC, la touche “Share” de la PS4… ). Dans certains cas, il sera nécessaire de couper le son de votre vidéo afin de placer votre musique d’introduction. Certains services existent en ligne pour cela comme Audio Remover par exemple, et vous permettent de récupérer rapidement votre fichier vidéo sans aucune piste audio. D’autres solutions plus propres existent, néanmoins pour ce qui nous occupe, c’est largement suffisant.

S’il s’agit de quelques secondes de vidéos d’un jeu, ou d’une série, il est également possible de les capturer directement sur une vidéo Youtube avec un service tel que Youtube Cutter (Mais attention à ce que vous faites avec du contenu soumis aux droits d’auteur).

Enfin, des services de vidéo d’illustration sont également disponibles en ligne, et même si les ressources “gaming” y sont limitées, votre créativité et l’effet Koulechov aidant, vous avez ici des ressources de qualité. Ces sites se nomment Coverr, Clip Canva, Life of Vids, Pexels, Videvo et même Youtube (avec mot clé : Free stock footage, free stock video…) et vous pourrez y télécharger gratuitement des vidéo libres de droit pour votre introduction.

Exemples avec Pexels

Pour les musiques, c’est la même chose, puisque divers site proposent des plages musicales libres de droits à télécharger, avec parfois la mention d’inclure dans la publication le lien vers la bande audio, à l’image de Bensound, mais Youtube met également à disposition une bibliothèque audio libre de droit qui vous assurera de ne pas vous faire avoir par les droits d’auteur une fois en ligne.

Une intro ne durant que quelques secondes, il vous sera nécessaire d’isoler la partie du fichier audio que vous souhaitez conserver, et d’éventuellement y placer un fondu (Fade Out), afin que votre “jingle” ne s’arrête pas brusquement. Pour cela, d’autres services en ligne existent, à l’image de MP3 Cutter qui a l’avantage d’intégrer une fonction “Fade In / Fade Out” à inclure directement dans la sauvegarde de votre fichier.

Sélectionnez la partie audio à conserver, ajoutez un Fade Out et retéléchargez

Avec les vidéos d’habillage en votre possession, ainsi qu’un fichier audio de la durée que vous souhaitez, habiller votre clip ne prendra qu’une ou deux minutes, le plus long étant sans doute de calibrer correctement les habillages graphiques et les titres, de choisir la typo et les couleurs des textes pour que cela reste lisible. A ce stade, Flexclip reste vraiment très simple d’approche et vous pouvez y sauvegarder jusqu’à 12 projets différents, que vous pouvez modifier à loisirs, ce qui est largement suffisant pour gérer vos différentes intro (voire outro) de chaîne Youtube.

L’ajout de texte et d’animation se fait simplement et est personnalisable

Au niveau de la sauvegarde, vous pourrez récupérer gratuitement votre montage en 480p, les plus hautes résolutions (720p et 1080p) étant réservées aux membres Basic et Premium payants. Néanmoins – et l’option est assez peu visible – si vous sélectionnez une résolution 720p ou 1080p, il vous est discrètement proposé de récupérer votre vidéo en échange de l’insert d’une courte séquence promotionnelle et graphique (dans laquelle vous pouvez insérer votre nom par exemple) pour le service Flexclip. Une contrepartie plutôt honnête pour le service proposé.

Téléchargez en 1080p en échange d’un carton publicitaire pour le service

Dernière étape, et non des plus simple, est d’insérer votre clip fraîchement obtenu dans vos vidéos de jeu à poster sur votre chaîne. Ici, malheureusement, Youtube ayant supprimé son logiciel de montage intégré il y a quelques temps, il va falloir utiliser un logiciel de montage. Certains ont déjà leurs préférences, la mienne allant à Da Vinci Resolve, proposant un logiciel de montage très complet, gratuit et permettant l’exportation directe de votre projet optimisé pour Youtube en 1080p. Le choix de la raison si comme moi, vous ne touchez habituellement pas au montage vidéo.

Ici, il suffit d’importer les vidéos que vous souhaitez coller ensemble, de les glisser déposer les unes à la suite des autres dans la Timeline en bas du logiciel, et de cliquer sur le bouton “Deliver” en bas à droite pour choisir l’exportation pour Youtube, de cliquer sur “Add to Queue” puis “Render Queue”, et laissez faire votre machine. Au bout de quelques minutes, vous aurez votre clip complet prêt à être importé !

En résumé, voici les ressources utilisées dans cet article

Voici un exemple de petite intro réalisée avec les services ci-dessus

Si il est nécessaire d’utiliser divers services, Flexclip apporte un outil vraiment “noob friendly” qui a l’avantage d’être complet et gratuit pour ce qui nous occupe. J’espère que ce petit article vous aidera à réaliser vos clips facilement !

Show Full Content

About Author View Posts

Xavier Henry - Titiks
Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.

Previous Gagnez un casque EPOS | SENNHEISER GSP 300
Next Monster Crown dépasse son succès Kickstarter en moins de 72 heures d’accès anticipé sur Steam

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Rocket League en 720p et 60fps sur Switch

19/06/2017
Close