L’industrie, et le milieu du jeu vidéo actuels forment une grande cour de récréation : les mastodontes s’écharpent autant qu’ils se copient, et on voit finalement pointer le bout de leur museau les projets Kickstarter au long cours. Alors que dans un coin, tranquilles et sereins, s’affairent les autres indés. Adeptes de gamejams, ces esthètes et ces poètes ludiques pondent des petites perles éphémères et apaisantes, comme en témoigne Lieve Oma.

Lieve Oma est une petite aventure forestière développée par Florian Veltman, un jeune Strasbourgeois, ancien étudiant en arts. Les inconditionnels des gamejams connaissent peut-être le jeu qu’il a créé avec quelques acolytes pour le 7dfps Challenge, The Endless Express. Avec Lieve Oma, que les néerlandophones auront déjà traduit en “Chère grand-mère”, Florian Veltman a voulu rendre hommage à sa propre grand-mère tout d’abord, mais plus généralement à toutes les personnes aimantes que l’on a autour de soi et qui nous aident à grandir.

Lieve Oma
L’identité graphique de Lieve Oma est sublime.

L’expérience prend la forme d’une balade automnale, prétextée par la grand-mère par une cueillette aux champignons qui promet une excellente tarte à la clé. Le joueur contrôle la petite-fille, à la mine bougonne et qui ne semble pas vraiment ravie d’être levée si tôt. Qu’à cela ne tienne, la grand-mère, forte de son expérience et de sa patience, va laisser notre petite héroïne du quotidien se libérer de ce qu’elle a sur le cœur, sans jamais la forcer.

Lieve Oma n’est rien de plus, et surtout rien de moins qu’une promenade, rythmée par quelques notes de piano, dans une forêt paisible. Le fait d’être accompagné, de ne pas vraiment savoir où la grand-mère veut en venir, pousse le joueur à jouer encore plus le jeu, à incarner la petite-fille dans l’interaction mais aussi à laisser les choses se mettre en place patiemment, comme la grand-mère.

Ainsi, si la possibilité de faire tourner la caméra servira en premier lieu à dénicher les précieux cèpes, puis, à mesure que l’on arpentera la forêt, changeante, la caméra gagnera en hauteur, ne permettant plus que de contempler la beauté de la forêt.

Entrecoupé d’interludes hivernales, Lieve Oma réussit à nous happer dans sa forêt au côté de la jeune fille et de la grand-mère. Un moment à la fois intemporel et éphémère, aux évocations poétiques, comme un tableau impressionniste. Une carte postale mouvante de ces moments anodins qui nous font grandir, de ces proches à la patience et à la sagesse infinie, qui prennent parfois le temps de nous prendre par la main jusqu’à la prochaine étape. Tendre et mélancolique, Lieve Oma réchauffe le cœur comme un bon chocolat chaud un après-midi d’automne.

Lieve Oma est disponible sur la plateforme alternative itch.io, au prix de 4$. Il est également sur Steam Greenlight.

Lieve Oma

  • Développeur Florian Veltman
  • Type Balade en forêt/Cuillette aux champignons
  • Support PC (itch.io)
  • Sortie 5 avril 2015

Les plus

  • La poésie
  • La douceur
  • La forêt
  • La petite mélodie au piano

Le moins

  • Les champignons
Show Full Content

About Author View Posts

Petit Ange Parti Trop Tôt

Parfois, un Pixel s'éteint et vogue vers d'autres horizons. Mais ce n'est pas parce qu'il ne fait plus partie de notre grand barbecue que ce qu'il a écrit disparaît !

Previous Une Xbox One Civil War #TeamIronMan
Next Yokai Watch dans FF 14 et vice versa
Close

NEXT STORY

Close

Pillars of Eternity II : Deadfire est reporté au 8 mai

13/03/2018
Close