Les Petits Papiers ont du retard cette semaine. Je m’incline bien bas en quémandant vos excuses chers lecteurs, ce délai étant du principalement à la défaillance ces derniers jours de ma connexion Internet. La Belgique est une terre peu propice à l’épanouissement de la bande passante, comme en témoignent les légendes que l’on glane de ci de là. Et si vous vous languissiez de ce cinquième numéro, alors vous allez vous régaler. Une poignée d’articles en français géniaux, des gens qui parlent de l’univers visuel des jeux, un hommage aux belles années de Maxis et un plaidoyer pour le plébiscité Hotline Miami, voilà de quoi vous rassasier jusqu’à la prochaine fournée.

Nous voilà fin mars, l’arrivée du printemps nous rend frais et pimpants, les jeux arrivent en cascade, ceux que l’on espérait plus, et les rédacteurs de tous poils reprennent du service. L’année s’annonce belle sur PxlBBQ, on décongèle la viande et on nettoie la grille, les charbons rougissent… Vous allez bien rester un peu ?

Bonne lecture, bon jeu, et un bon week-end !

N.B : Pour accéder aux liens en question, cliquez sur les titres au-dessus des bannières.

FarmVille
Crédits : Zynga

Par Oscar Barda, publié sur Extension du domaine du jeu, blogs.rue89.nouvelobs.com

Je vous avais proposé un article d’Oscar Barda lors du second numéro de cette revue de presse, où il évoquait les “simulateurs de balade”. Cette fois-ci, il s’attaque aux mécanismes utilisés par les développeurs dans les jeux qui n’ont de gratuit que le nom et qui sont là pour vous faire dépenser sans cesse.

Sid Meier
Crédits : Wikimedia

Par Erwan Cario, sur Libération.fr

Faut-il encore présenter Sid Meier ? Si l’homme est plutôt discret, il n’en est pas moins le créateur de la série des Civilization (entre autres) et a discuté un peu avec Erwan Cario de Libé, notamment de cette recette infaillible de la série qui nous fait perdre toute notion du temps.

Anita Sarkeesian
Crédits : FeministFrequency.com

Par William Audureau & Benjamin Benoit, publié sur LeMonde.fr

Début mars se déroulait la Game Developers Conference à San Francisco, où des développeurs, -comme le suggère le nom de l’événement- parlaient de leurs métiers, de l’industrie et où l’on a pu découvrir quelques très jolies choses. Il y a notamment eu ce plaidoyer pour les minorités, qui finissent trop souvent ensevelies sous les clichés dans la plupart des jeux.

H1Z1
Crédits : Daybreak Games Company

Par Christopher Livingston, publié sur PCGamer.com

Nous parlions déjà d’H1Z1 dans les précédents Petits Papiers; le lead-designer de ce survival évoquait la sortie en early access chaotique. Christopher Livingston de PCGamer s’est prêté au jeu de l’alpha et livre trois parties distinctes de son périple. Ca se lit très bien, c’est parfois hilarant et ça traduit très bien la substance des jeux de ce genre.

Hop,  la seconde partie, et  la troisième.

Firewatch
Crédits : Campo Santo

Par Jane Ng, publié sur YouTube.com

Firewatch a été annoncé il y a quelques semaines et s’annonce mystérieux autant que somptueux. On y incarne un homme retranché en haut d’une tour d’observation où il doit prévenir les feux de forêt. Sa directrice artistique à mené une conférence sur le boulot de design du jeu lors de la GDC et en a fait une vidéo sur YouTube, très, très bien.

The Long Dark
Crédits : Hinterland Studios

Par Jackie, publié sur FemHype.com

Hop ! Toujours dans l’art-design, on se dirige ici vers une palette de couleurs moins chaleureuse puisque c’est Trudi Castle, lead-artist sur The Long Dark qui parle de son boulot sur ce survival au design enchanteur.

Mother
Crédits : Wikimedia

Par Jason Dafnis, publié sur GameInformer.com

Malgré des open-worlds toujours plus gigantesques, il est difficile de se perdre dans un jeu vidéo de nos jours. Souvent muni d’une carte, on se contente d’aller d’un point A à un point B sans jamais sortir des sentiers battus. Mais, comme le souligne Jason Dafnis, il est parfois bon de s’égarer ne serait-ce qu’un peu.

SimCity
Crédits : Genedan.com

Par Joe Juba, publié sur GameInformer.com

Maxis Emeryville, le studio mythique derrière les jeux SimCity, a mis la clé sous la porte ce mois-ci. Une triste nouvelle pour ce studio vieux de plus de 25 ans et dont le nom réveille chez beaucoup de joueurs des souvenirs de nuits blanches à se rêver maire d’une mégalopole tentaculaire. A l’occasion de la sortie de SimCity 5 (celui qui s’est gaufré, oui), GameInformer avait baladé son calepin dans les locaux d’Emeryville pour discuter du chemin parcouru. Moins triste qu’une nécro.

Minecraft
Crédits : Flickr/CC

Par Keith Stuart, publié sur TheGuardian.com

Vous avez toujours rêvé de jouer aux jeux vidéo, mais n’avez jamais franchi le cap, où même osé essayer ? Je vous prie en premier lieu de m’excuser, car vous n’avez probablement pas tout compris aux paragraphes ci-dessus. Mais réchauffez votre coeur, l’excellent Keith Stuart du Guardian vous a concocté un guide du débutant des jeux vidéo. Lexique, guide des plateformes selon vos envies, et même une liste de 20 jeux vous attendent ! N’hésitez plus !

Hotline Miami
Crédits : Dennaton Games

Par Rami Ismail, publié sur Gamasutra.com

A l’époque de la sortie d’Hotline Miami premier du nom, un billet sur Gamasutra racontait qu’Hotline Miami était un jeu inutile et illégitime et que les réactions enthousiasmées de la critique n’avaient pas lieu d’être. Rami Ismail avait alors posté un plaidoyer sous forme de récit de partie où il expliquait très bien pourquoi Hotline Miami était un jeu “important” et pourquoi sa violence outrancière était entièrement justifié par la structure même du jeu. Ce n’est pas très objectif (c’est écrit par un ami des devs) mais c’est à mon sens très juste.

Ever yours, Vincent
Crédits : Federica Orlati

Par Federica Orlati, publié sur Gamejolt.com

Ce mois-ci, le petit jeu gratuit que je vous propose est très joli. Réalisé en stop-motion avec de la pâte à modeler, Ever Yours, Vincent est un jeu d’aventure en point&click accessible à qui n’est pas effrayé par l’anglais. On y incarne le célèbre peintre Néerlandais dans ses vicissitudes, lesquelles nous sont exposées par le biais d’une relation épistolaire avec son frère Théodorus. Je vous conseille très sincèrement d’y jeter un oeil, c’est visuellement vraiment beau et pas difficile pour un sou.

Age of Mythology
Crédits : Ensemble Studios

Ah ! Ca faisait un moment que je voulait vous soumettre cette bande originale… Une BO qui signifie pour moi beaucoup de choses et qui sait susciter en moi à chaque note des frissons et des émotions lointaines mais poignantes. Il faut me comprendre : Age of Mythology est un des premiers jeux auxquels j’ai joué sur PC. Je ne connaissais que de nom la série des Age of, et j’y ai été introduit par celui qui restera pour moi à jamais le meilleur RTS de tous les temps. Il m’a donné le goût des mythologies Grecques, Egyptiennes et Scandinaves, m’a fait parcourir les contrées fantasmées des légendes de l’Antiquité et j’y ai incarné les héros légendaires des péplums. J’ai pris Troie, traqué Seth et ranimé Osiris, bâti la Tour d’Odin, dirigé des légions entières de Hoplites et abattu des Minotaures farouches. Sans jamais me lasser. La sortie il y a quelques mois d’une Extended Edition a ravivé en moi l’envie d’y jouer et c’est avec un plaisir non-dissimulé que j’ai reveillé le Titan Cronos, que l’Atlantide s’est ouverte à moi, et qu’enfin j’ai retrouvé mon vieux pote Hadès, qui m’avait tant manqué. Si le prix de cette Extended Edition est un peu exagéré pour les améliorations apportées, je vous conseille vivement de jouer à AoM et son extension Titans si l’occasion se présente tant ce jeu est absolument fantastique. Son OST, mélancolique et bucolique à souhait, accompagne les débuts de partie calmes et les batailles épiques à merveille, sans coupure aucune. Les thèmes divers restent dans la tête sans être fatigants, et on se surprend à murmurer quelques palabres en Grec ancien à mesure que les sonorités orchestrales s’en chaînent. Un PUTAIN de chef d’oeuvre.

Et en bonus, une interview de 2002 des deux bonhommes derrière le score sur IGN.

Show Full Content

About Author View Posts

Petit Ange Parti Trop Tôt

Parfois, un Pixel s'éteint et vogue vers d'autres horizons. Mais ce n'est pas parce qu'il ne fait plus partie de notre grand barbecue que ce qu'il a écrit disparaît !

Previous GTA San Andreas : combien de temps faut-il pour traverser la map à pied ?
Next Batman : Arkham Knight, sa sortie est encore repoussée

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

The Bridge | Test

27/08/2015
Close