Les meilleures anecdotes du jeu vidéo #31

On en remet une centaine?

Osu! Cette semaine, on part sur les délires d’un jeu de foot qui serait sûrement classé PEGI-16 pour sa violence à notre époque alors qu’on s’éclatait dessus quand on avait 10 ans… enfin, ça dépend qui, les vieux comme moi quoi…

Mais aussi deux projets qui n’ont malheureusement jamais vu le jour… et heureusement pour l’un des deux, finalement.

Bref, bonne lecture, bon dimanche et go vers les 200 anecdotes!

PS: Ah oui! … J’ai décidé d’illustrer un peu mes avant-propos… Et puis, je fais ce que je veux, na!  😛

Anecdote du jeu vidéo 101: Adicrasse

Dans le mode arcade du jeu de football Adidas Power Soccer sorti en 1996 sur Playstation, il était possible de sortir des techniques spéciales impressionnantes à l’instar d’un NBA Jam.

En effet, les développeurs de Psygnosis France se sont fait plaisir en intégrant le fameux Predator Kick/Shoot qui enflammait la balle et ne donnait aucune chance au gardien de but.

Mais aussi des agressions telles que la Cantonade en référence au coup de pied faciale que Eric Cantona a exécuté à un supporter ou encore la main de Dieu de Diego Maradona

Le jeu connaîtra trois suites sur la même machine: Adidas Power Soccer 2, International ’97 et International ’98.

Anecdote du jeu vidéo 102: Do DK Gone!

Saviez-vous qu’une suite au Diddy Kong Racing de la N64 était prévue sur GameCube? Il s’appelait même, sobrement et simplement, Donkey Kong Racing*.

Le concept du jeu restait identique à savoir des courses terre/ciel/mer mais remplaçait les véhicules par les familiers connus de l’univers de DK: Rambi le rhinocéros, Enguarde l’espadon, Winky la grenouille, Ellie l’éléphant mais aussi l’autruche, l’araignée, la guêpe, etc…

Bref, ils sont tous là pour accompagner, cette fois, les personnages de tous les Donkey Kong Country  sortis auparavant.

Le jeu a été présenté à l’E3 2001 mais ne sortira jamais à cause du rachat de RARE par Microsoft en 2002… et c’est vraiment bien dommage!

Anecdote du jeu vidéo 103: WWF

Avant la Jaguar, Atari travaillait sur une autre console qui devait sortir en 1991: la Panther. C’était une console 32-bits, comme les Playstation et Saturn, développée par Flare II mais qui ne verra jamais le jour au vu de la domination totale du marché par Nintendo et sa Super NES.

Trois jeux était prévu sur Panther mais sortiront finalement sur la Jaguar: CybermorphTrevor McFur in the Crescent Galaxy ainsi que Raiden.

Du coup, Atari a préféré abandonner le projet pour développer cette Jaguar censée être la console la plus puissante du marché, certes… mais qui terminera définitivement la firme au niveau constructeur.

Voilà ce qui arrive quand on donne des noms d’animaux en voie de disparition à ses machines… (Lynx, Panther, Jaguar, …)

*Donkey Kong Racing

Commentaires Facebook
Catégories
Les meilleures anecdotes jeu vidéo
ManuSupra

Passionné, collectionneur et historien vidéoludique trentenaire ayant grandit avec un enfant à queue de singe et un plombier moustachu s'empiffrant de champi. Chasseur de monstres à l'insectoglaive, archéologue gaming et adepte du "bas, diagonal, droit + poing". Sushivore et burgerovore professionnel!
Autres articles jeux vidéo