L’année dernière, les joueurs d’EVE Online ont pu contribuer à la recherche scientifique en participant à l’Atlas des Protéines Humaines avec Project Discovery. Pour 2017, un nouveau challenge ludo-scientifique a été mis en place.

Les joueurs d’EVE Online pourront bientôt participer à un événement de crowdsourcing en collaboration avec MassivelyMultiplayer Online Science (MMOS), l’Université de Reykjavik, l’Université de Genève et son professeur honoraire Michel Mayor, gagnant du Prix Wolf de Physique 2017 pour la première découverte d’une exoplanète en orbite autour d’une étoile de type solaire. Le but de cette aventure scientifique est la découverte d’une nouvelle exoplanète en manipulant des données réelles.

Concrètement, les joueurs d’EVE Online pourront interagir avec des données astronomiques réelles fournies par l’Université de Genève. Celles-ci seront parfaitement intégrée à l’expérience EVE Online. Lorsque suffisamment de joueurs auront atteint un consensus sur la classification de ces données, le résultat sera envoyé à l’Université de Genève afin d’être utilisé pour affiner la recherche d’exoplanètes.

« Nous sommes ravis du succès de notre première incursion dans le monde de la science citoyenne, pour lequel les joueurs d’EVE ont été de généreux contributeurs pour la base de données de l’Atlas des Protéines Humaines. » Indique Andie Nordgren, Executive Producer d’EVE Online. « Nous étions à la recherche d’un nouveau challenge de ce type pour nos joueurs, et les étoiles se sont littéralement alignées puisque nous pourrons bientôt contribuer à trouver de nouvelles planètes, avec une équipe de scientifiques de renommée mondiale. De vraies personnes aux quatre coins du monde qui collaborent dans un univers virtuel pour explorer l’univers réel, c’est de la science-fiction…qui deviendra bientôt de la science tout court ! ».

La recherche d’exoplanètes arrivera dans EVE en 2017, avec une présentation complète de Michel Mayor  lors du EVE Fanfest à Reykjavik, du 6 au 8 avril 2017.

La précédente opération du même genre, concernant le projet d’Atlas des Protéines, avait été couronnée de succès. Les joueurs avaient proposés 25 millions de classifications de cellules humaines. Comme quoi, la science peut être vachement amusante.

Show Full Content

About Author View Posts

Mr Scintillant

Actuellement, je tape la carte sur MTG Arena et Legends of Runeterra, tout en continuant mon marathon Kingdom Hearts

Previous Dragon War Aegis Wireless Gaming Headset PS4 | Test
Next Mass Effect Andromeda : gameplay et Natalie Dormer
Close

NEXT STORY

Close

2 nouveaux livres illustrés pour la fin de l’année chez Third Editions

18/11/2021
Close