Du BBQ dans L’Anima: jour 3, 4 et 5

où comment découvrir de belles chose ?

#jour3, Dimanche: Dodo.

Le dimanche sera une description facile puis que nous avons décidé tout simplement de rester enfermé. Après avoir enchaîné la veille nos 4 films de suites, il nous fallait un minimum de repos pour réattaquer. Mais je vous rassure, ces 3 jours nous ont une nouvelles fois confirmé qu’Anima c’est LE meilleur festival de l’animation de Belgique (pour ne pas dire d’Europe! Ha mince on l’a dit). Passons vite à la suite.

#jour4, Lundi: Un film découverte surprenant

La journée du lundi a été marquée par la projection d’un film japonais (ça alors!) réalisé par Iwai Shunji. Iwai-san est plus connue au Japon pour la réalisation de films ou de scénarios que pour l’animation. Il est notamment l’auteur de grands films comme Picnic, Love Letter, Swallowtail and Butterfly ou encore sur une série de courts métrage nommés Hana and Alice en 2003 qui donneront en 2004 à la sortie d’un film du même nom, et enfin un film d’animation l’an passé.

maxresdefault

Hana & Alice, ce sont deux jeunes adolescentes de 14 ans mignonnes à croquer et qui croquent la vie. Alice (et sa mère, qui fait aussi jeune qu’elle au passage) vient d’emménager dans sa nouvelle maison suite aux divorces de ses parents. Le voisinage ne cesse de les espionner dans leur nouvelle et grande maison bleue. A l’école, Alice se fait persécuter par ses nouveaux camarades qui semblent très… dérangés. La table vide derrière la place dans la classe d’Alice en est la cause: le jeune garçon qui occupait cette place l’an passé à disparu. Est-il mort? Pourquoi n’est-il plus là?

Bien entendu, Alice apprendra qu’elle a emménagé dans la maison de ce garçon, et qu’elle dort même dans la même chambre. Ambiance Yokaï (les esprits divins japonais)! Sa voisine Hana, est une jeune fille réservée et qui vit entre 4 murs. Elle ne veut/peut plus sortir de sa chambre après un très grand choc émotionnel qu’elle veut garder au plus profond d’elle. Comment les deux jeunes filles vont-elles se rencontrer? Vont-elles devenir amies ou ennemies? Je vous laisse découvrir ce film d’animation frais et au rythme lent, voir mélancolique. Chaque scène se contemple comme un tableau d’Art moderne. Le graphisme du film d’animation est mi-3d, mi-dessiné. Ce qui est vraiment étrange au début, mais qui donne parfois des scènes stupéfiantes de fluidité. Le scénario vous rappellera très certainement des histoires de votre propre enfance, où le moindre mystère devient une affaire d’état, où le moindre soupçon devient le plus grand mystère.

https://www.youtube.com/watch?v=tHzl3RF1m9k

 

#jour5, l’art abstrait du Japon

Le 5ème jour a été marqué non pas par 1, mais par 11 films. Enfin 11 courts métrages de Tokyo University of Art (Université des arts de Tokyo) plus connue sous le diminutif de « Tōkyō Geidai ». Il s’agit de la plus ancienne et plus prestigieuse école japonaise des beaux-arts datant de 1880. En 2008 fut créé un département d’animation où enseigne Kōji Yamamura, l’une des figures les plus remarquables de la production animée indépendante dans son pays. Nous avons eu la chance d’avoir une présentation des 11 films et de l’université par l’un de ces enseignants: Ilan Nguyên. Une figure bien connue par les habitués de l’animation japonaise ou de la chaîne française Nolife. Ce programme de +/- 1h15 propose une sélection de travaux d’étudiants, de la première promotion de diplômés (2010) à la sixième (2015).

Je vous invite à en visionner vous-même une partie ci-dessous:

 

 

Vous pourrez également voir plus de films sur la chaîne officielle Youtube de l’université: ici

 

Il était vraiment plaisant et intéressant de se dire que ces courts métrages portaient peut être les futurs grands noms de l’animation japonaise. Allant de l’expressionnisme en passant par l’abstrait ou le symbolique. Les 11 films sont vraiment à voir:

  • Gathering, Akiko Omi, JP, 2010, 6’13’’
  • Part Blue, YungSung Song, JP, 2010, 4’15’’
  • « I am alone, walking on the straight road », Masanori Okamoto, JP, 2012, 5’53’’
  • Recruit Rhapsody, Maho Yoshida, JP, 2012, 7’27’’
  • Playground, Ryosuke Oshiro, JP, 2013, 5’09’’
  • 00:08, Yutaro Kubo, JP, 2014, 5’19’’
  • Gyro, Madoka Saito, JP, 2014, 6’32’’
  • Through the Windows, Miyo Sato, JP, 2014, 3’24’’
  • Zdravstvuite !, Yoko Yuki, JP, 2015, 5’36’’
  • I’m Here, Yukie Nakauchi, JP, 2015, 6’
  • Melting Down, Takuto Katayama, JP, 2015, 3’12’’

 

 

Sur ce, il est l’heure de vous quitter, mais pour plus vite vous retrouver, le temps passe tellement vite quand on regarde des dessins animés, non?

 

Pour revoir les jours précédent c’est par là: Du BBQ dans l’Anima: Jour 1 & 2 

Commentaires Facebook
Catégories
Le blog des cuisiniers
bery

Rédac Chef BBQ | Journaleux JV PC (steam: berychon), 3DS et WiiU (ID Nintendo: Berychon) et PS4 (psn: berymuch)| Animateurs de nombreux live sur notre chaîne: https://www.twitch.tv/pxlbbqtv/ | Machine à idées saugrenues
Autres articles jeux vidéo

Dans le même genre