Du BBQ dans L’Anima: #jour1&2

JOUR 1 : Adieu Robinson, Bonjour Mamoru Oshii Premier jour au Festival Anima. Ou plutôt première soirée. Nous nous rendons à Flagey pour l’ouverture du bal avec le film...

JOUR 1 : Adieu Robinson, Bonjour Mamoru Oshii

Premier jour au Festival Anima. Ou plutôt première soirée. Nous nous rendons à Flagey pour l’ouverture du bal avec le film Robin Crusoé créé en Belgique de toute pièce. Malheureusement, des soucis techniques ainsi que des rapaces voleurs de places, nous ont prématurément fait quitter la salle (mais bon, on était à la base pas chaud ni public de ce genre de film d’animation, bref dommage tout de même). Mais nous nous sommes bien rattrapé! En effet pendant que la foule se battait pour des lunettes 3D, nous sommes partis, seuls, à la découverte de l’exposition sur le travail de Mamoru Oshii.

12697485_1156165734401268_3523236052455560278_o

Quelle ne fût (tiens tiens, j’ai mis un accent circonflexe) pas ma surprise en découvrant des storyboards, des cellulos ainsi que les peintures de background de Patlabor ou encore de Ghost In The Shell. Bref, si vous avez 15min, foncez à Flagey, et en plus je pense que l’entrée est gratuite , ne requérant pas une place de cinéma obligatoirement. Enfin, je ne pense pas. Avoir la chance de contempler les coups de pinceaux de ces artistes japonais si prestigieux, c’est une vraie aubaine. Patlabor ayant été réalisé en 1989, à cette époque, quasiment TOUT était fait à la main. Contrairement à aujourd’hui, l’ordinateur était là seulement pour quelques effets impossibles à faire à la main, et non utilisé pour le traitement même des aplats de couleurs et de l’animation. Bref, ne loupez pas cette chance fabuleuse de pouvoir visiter cette exposition.

2016-02-06 14.04.09

JOUR 2 : Une journée japonaise, mais pas que

  • Tout en Haut du monde (10/10)

Ce deuxième jour a commencé BEAUCOUP mieux que notre soirée légèrement perturbée de la veille. Nous avons décidé avec Apoification d’aller voir un film français. Ou plutôt franco-danois. Tout en haut du monde, dont je vous invite à découvrir la bande annonce ci-dessous:

 

Le film raconte l’histoire de Sacha; fille d’un grand aristocrate russe, mais surtout petite fille d’un grand explorateur qui décida avec son équipage de planter le tout premier drapeau d’explorateurs au grand Pôle. Malheureusement, ce dernier disparaît, et Sacha tentera par tous les moyens de le retrouver. Le film est BEAU, les aplats aquarelles, presque pastels, dressent des décors sublimes des palais russe de la fin du 19ème siècle. Quant à la mer et aux icebergs, ils sont habilement orchestrés par une bande son et des musiques prenantes. L’animation est fantastique. Imaginez que ce film a coûté la bagatelle de 6 M d’€… Contre une production Disney ou Pixar qui en valent 180M en moyenne. Ce film  est beau de bout en bout. Je vous le recommande chaudement si vous aussi vous pensez que les films d’animations grand public français depuis quelques temps étaient LOIN, très loin derrière leurs homologues japonais et américains. Tout en haut du Monde vous prouvera le contraire: Magique.

Enfin, il convient de parler du scénario, des dialogues et des personnages qui sont d’une écriture et d’une intelligence remarquable. Bien loin des éternels clichés à la mode 2015-2016 des héros lambdas accompagnés d’animaux farceurs qui parlent avec l’accent d’Eddie Murphy, Tout en haut du monde est  un joyau de l’animation et de la narration. Un film culte à voir et à revoir!

  • Doraemon: Stand by Me (?/10, uniquement pour les très jeunes)

36379_ppl

Un film d’animation pour les enfants, et uniquement les enfants. Le chat robotique ami des hommes le plus connu du Japon renquille pour un film d’animation, en 3D. Si la 3D est propre et la réalisation plutôt soignée, on ne peut que déplorer la pauvreté du scénario (ou plutôt des bouts de scénarios collés ensemble). La bande son est quasi inexistante, car tout est concentré sur des dialogues, des actions et des gags. Bref, un film qui ravira les plus jeunes, et crèvera les tympans des plus vieux.

 

  • Le garçon et la bête (8/10)

Quelle belle découverte, quelle belle surprise, quel beau film. Le garçon et la bête est un film d’animation japonais réalisé par Mamoru Hosoda et produit par le Studio Chizu et Nippon TV, sorti au Japon le 11 juillet 2015 au Japon, mais seulement maintenant dans nos belles contrées. Non seulement l’écriture est fantastique. Mais visuellement, quelle claque! J’aime beaucoup les films qui en 2h arrivent à dresser un monde imaginaire totalement nouveau avec ses propres codes et habitants. Le garçon et la bête en fait partie, et le fait sans prétention. Les personnages sont attachants, et on prend beaucoup de plaisir à suivre les aventures de notre jeunes héros au pays des bêtes. Bref, je ne veux surtout pas m’étaler sur le scénario, no spoil! Pour tout vous dire, je n’avais même pas regardé la bande annonce pour être « pur » hahaha.

 

  • Ghost In the Shell: The new movie (8/10)

images

Il s’agit du film qui clôture la série d’OAV des Arise. La série pilote au film Ghost In The Shell, avec une Kusanagi toute jeune, et la formation de son unité spéciale. On retrouve volontiers Batou et l’ensemble de l’unité spéciale dans un film qui ne brille pas autant pour son graphique que celui de Mamoru Oshii (2016 oblige, adieu coups de pinceaux et pots de peinture), mais que j’ai trouvé personnellement le travail du film vraiment soigné et LE TOUT très bien animé. Les scènes d’actions sont nombreuses et surprenantes de dynamismes (heureusement car le scénario hyper compliqué du film vous donnera du fil à retorde pour suivre le tout en une traite de bout en bout). Les cerveaux dans la salle 4 de Flagey ont vraiment bouillonnés ce soir durant la projection pour essayer de décrypter et de comprendre parfaitement la trame si passionnante de Ghost In The Shell.

Commentaires Facebook
Catégories
Le blog des cuisiniers
bery

Rédac Chef BBQ | Journaleux JV PC (steam: berychon), 3DS et WiiU (ID Nintendo: Berychon) et PS4 (psn: berymuch)| Animateurs de nombreux live sur notre chaîne: https://www.twitch.tv/pxlbbqtv/ | Machine à idées saugrenues
Autres articles jeux vidéo

Dans le même genre