Dragon Ball Xenoverse 2 | Test

V1.5

Oyé, oyé, après avoir tenté de renouveler leur licence avec le perfectible mais très satisfaisant Xenoverse l’année dernière, Dimps offre ici la suite des aventures des Policiers du Temps dans Dragon Ball Xenoverse 2. Un titre hautement original mais efficace… à la hauteur de ce nouvel épisode ?

On est reparti pour arranger le bordel de Towa... avec un autre héros

On est reparti pour arranger le bordel de Towa… avec un autre héros

Un héros dans l’coton

Après les exactions de Demigra dans Xenoverse, il était couru d’avance que Dimps allait proposer une suite directe à Xenoverse en jouant avec les antagonistes principaux : Towa et Mira. La maléfique scientifique et sa création sont de retour pour attaquer l’Histoire dans un but encore mystérieux.

De nouvelles formes sont disponibles comme personnage à part entière

De nouvelles formes sont disponibles comme personnage à part entière

Trunks et la Kaïoshin du Temps ont renforcé TokiToki pour créer un espace plus grand et plus complet destiné à former les Policiers du Temps tout en protégeant l’Histoire. Et dans les faits, c’est vrai que la ville – rebaptisée Coton City – est plus vaste et contient énormément de choses à faire. On va essayer de ne pas répéter tout ce qui a été dit ailleurs et se contenter de dire que Xenoverse 2 améliore à peu près tout ce qui avait été mis en place dans le premier.

La ville fourmille de personnages – joueurs ou non – à qui parler et surtout à affronter pour gagner diverses récompenses. A ce niveau, la progression de Xenoverse 2 est bien plus gratifiante que dans le jeu précédent, où le farming intensif était indispensable sur certaines missions pour atteindre le plus haut niveau ou obtenir les meilleurs équipements. Ici, les niveaux s’obtiennent naturellement au fil de l’Histoire principale, mais aussi au cours des affrontements contre les autres Policiers qui vous défient à Coton City, lors des affrontements contres les Maîtres qui vous apprennent les techniques, lors des différents défis lancés dans les Failles Temporelles, lors des Quêtes Parallèles (seul ou en groupe) ou lors des Missions Experts, véritable affrontements épiques en équipe. De ce fait, on progresse constamment sans avoir l’impression de refaire toujours la même chose – même si les plus impatients recommenceront inlassablement certaines quêtes en boucle pour obtenir les Dragon Ball.

Dans Xenoverse, l’obtention des récompenses les plus intéressantes des Quêtes Parallèles était soumise à des conditions cachées. C’est toujours le cas ici, néanmoins, ces conditions cachées deviennent maintenant visibles une fois la quête terminée, ce qui permet d’éviter de se coltiner les affrontements au petit bonheur la chance, tout en assurant une certaine rejouabilité, certains combats annexes étant assez velus.

Oui, Maîtres

Ne passez pas à côté de l'apprentissage de base, il vous réserve des possibilités insoupçonnées

Ne passez pas à côté de l’apprentissage de base, il vous réserve des possibilités insoupçonnées

Il est d’ailleurs fortement recommandé d’aller voir le Vieux Kaïo Shin à l’Orange Star pour suivre les cours et apprendre toutes les variantes des combats, car cette fois-ci les possibilités de gameplay sont multiples, alliant différents types de contres, poursuites, de téléportations couplés aux combos variés et aux techniques que l’on assigne à son avatar. Les Maîtres sont aussi de retour avec un système bien plus souple qu’auparavant. Vous pouvez toujours demander à un personnage de devenir votre Maître, mais ça ne vous rapportera que quelques objets par moment. Tous les personnages emblématiques peuvent vous apprendre des mouvements en vous imposant un entraînement très spécifique qui vous obligera à maîtriser la dite technique. Le degré d’apprentissage est d’ailleurs dépendant d’un niveau de Policier du Temps, que vous gagnerez en passant des examens auprès d’un robot. Plus haut sera votre niveau, meilleurs seront les Maîtres. L’apprentissage va du coup beaucoup plus vite sans devoir attendre qu’un Maître daigne apparaître en ville pour lui sauter dessus.

Failles Temporelles

Invoquez Shenron pour débloquer de nouveaux personnages, dont Hit

Invoquez Shenron pour débloquer de nouveaux personnages, dont Hit

Des combats vous seront proposés en ville aussi par d’autres policiers du temps ou par des personnages de la série, renforçant encore le contenu. Mais le plus intéressant – et indispensable pour voir la fin cachée – se situe dans les failles temporelles qui renferment certains lieux emblématiques avec leurs propres missions. Le Vaisseau de Freezer vous permettra de rejoindre le camps de Zabon ou Doria pour gravir les échelons jusqu’à devenir le protégé de l’Empereur. Cette partie impose plusieurs combats à l’intérieur même du vaisseau, ce qui reste – comme dans le premier – la pire idée du jeu en terme de gestion de caméra. La Maison de Satan vous permet de suivre l’entraînement de Great Saïyaman 1 et 2 en compagnie de Jaco, tout en obtenant des récompenses lucratives auprès de Satan lui-même.

Xenoverse 2 améliore à peu près tout ce qui avait été mis en place dans le premier

Le système de combat est bien plus varié et dynamique !

Le système de combat est bien plus varié et dynamique !

La Maison du Doyen vous propulse sur Namek en vue de protéger de rassembler les Dragon Ball des forces de Freezer. Plutôt rébarbatives car répétitives, ces missions récompensent tout de même le joueur en lui permettant de dépasser le plafond de statistiques jusqu’à 125 au lieu de 100 et d’invoquer Porunga une fois de temps en temps sans devoir récolter les Dragon Ball. La Maison de Buu reste la proposition la plus étrange en vous permettant de nourrir le démon rose en vue de lui offrir une famille, qui pourront vous donner des équipements au fil de leurs aventures. Enfin, la Capsule Corps vous permettra d’affronter Vegeta à plusieurs reprises dans des défis dédiés, mais aussi et surtout d’accéder aux QQ Bangs.

QQ Bang Bang

Sous ce nom un peu ridicule (Ok… totalement ridicule) se cache en fait une excellente idée de personnalisation de personnage. La machine de Bulma vous permet en fait de mélanger deux équipements ensemble pour obtenir un genre de super équipement qui supplantera votre équipement complet. Les résultats étant parfois hasardeux et complexifiés par l’ajout possible d’objets en tout genre dans les recettes, on vous conseillera plutôt de bien réfléchir avant de vous y  lancer, le coût en zéni n’étant pas négligeable pour un résultat parfois médiocre. Aussi privilégiez les équipements possédant les mêmes statistiques et du même niveau (ou fusionnez directement des niveau 5) pour un résultat optimal.

DRAGON BALL XENOVERSE 2_20161101155055

Importez vos données de personnages du premier pour récupérer techniques et équipements

L’équipement ainsi obtenu pourra être équipé comme un seul objet dans un slot dédié, à l’image et en complément des âmes Z héritées du premier Xenoverse, et remplacera les statistiques de chacune de vos pièces d’équipement, vous permettant alors de personnaliser les vêtements de votre avatar sans vous préoccuper des statistiques et ainsi privilégier le style – ce qui faisait clairement défaut dans Xenoverse premier du nom. Cela peut aussi servir à masquer votre spécialisation en cas d’affrontements multijoueurs, d’autant que si les malus infligés par les QQ Bang sont plus gros que ceux donnés par les équipements classiques, les bonus sont également bien plus intéressants et à coupler avec votre propre stratégie.

Spécialisations ultimes

On incarne un nouveau héros, mais vous ferez parfois équipe avec l'ancien

On incarne un nouveau héros, mais vous ferez parfois équipe avec l’ancien

Il est toujours ici question de spécialiser son personnage en corps à corps ou à distance, mais l’apparition d’une jauge d’endurance et la modification des caractéristiques à augmenter avec les points d‘expérience rendent la spécialisation de notre personnage moins balisée. Adieu aussi les téléportation sans fin lors des combats ou plomber sa jauge de Ki en volant à pleine vitesse trop longtemps. Maintenant,  c’est cette jauge d’endurance qui permet cela, permettant alors de nouveaux Build bien plus véloces que d’autres, centrés par exemple sur la vitesse et les attaques à distance, ou au “Hit and Run”, multipliant les téléportations et les poursuites pour épuiser l’endurance de l’adversaire et placer des combos dévastateurs.

Chaque race possède maintenant un ou plusieurs éveils, qui peuvent être pour certain partagés entre plusieurs races. Si les Nameks profitent d’une transformation gigantesques, la race de Freezer obtiendra un boost de puissance avec la métamorphose Golden, tandis que les Saïyens pourront passer au stade 3 de la transformation. Les humains pourront profiter du Kaïoken, mais aussi du Nuage Supersonique et du Bâton magique pour tenir efficacement l’adversaire à distance tout en profitant de déplacements plus rapides sans coût d’endurance, alors que les Majin se transformeront en “Kid Buu” pour une augmentation de puissance.

Certains éveils sont réservés à chaque race, mais d'autres peuvent être partagées

Certains éveils sont réservés à chaque race, mais d’autres peuvent être partagées

La bonne nouvelle, c’est que ces éveils ont maintenant leur propre emplacement et ne prennent plus un slot de technique comme auparavant. On pourra donc équiper jusqu’à 4 techniques spéciales, deux techniques ultimes et un éveil par avatar. Par contre, la concentration de Ki occupe toujours un emplacement de technique, comme avant.

Petit bémol néanmoins au sujet de l’importation du personnage depuis Xenoverse 1, puisque de ce fait, vous récupérez ses techniques et ses équipements. Ceux ayant donc un personnage au niveau maximal très bien équipé débutent donc le jeu avec un bel atout en poche, comme la charge puissance max permettant de charger son ki rapidement, des équipements de haut niveau (le Gi de Whis par exemple) et des techniques parfois dévastatrices.

A savoir également que le jeu, en plus des zénis habituels, propose une monnaie PT que l’on obtient au compte goutte vous permettant de faire des achats dans des boutiques spécifiques du jeu en vue d’acquérir certaines techniques ou accessoires uniques. En important votre sauvegarde, vous récoltez aussi un certain nombre de point PT. Bref, avec cette importation, il vous sera quasi inutile de changer d’équipement tout au long du scénario, le plus important alors étant de mettre la main sur les techniques voulues auprès des Maîtres, un Âme Z adéquate et commencer à s’occuper des QQ Bang en End-Game.

Quand on a le pouvoir de modifier les événements, la tentation d'empêcher un drame est grande

Quand on a le pouvoir de modifier les événements, la tentation d’empêcher un drame est grande

Heureusement, une fois l’Histoire pliée – au terme d’un affrontement contre un boss final sympathique en terme de présence mais totalement anecdotique comparativement à Demigra –  il vous restera à débloquer la véritable fin en remplissant toutes les missions des Failles, apprendre toutes les techniques, récolter les Dragon Ball, et surtout vous pencher plus avant sur les Quêtes Parallèles, qui ne sont plus un passage obligé pour monter de niveau, étant donné les alternatives en place, et les Missions Experts pour gagner des récompenses intéressantes au terme d’affrontements épiques.

Conclusion

Bon bon bon… Sous couvert d’une suite qui reprend les grandes lignes du premier épisodes, Xenoverse 2 propose un scénario original faisant directement suite au premier, l’effet de surprise en moins, mais ayant le bon goût de ne pas nous faire recommencer encore et toujours les mêmes affrontements. Le jeu a gagné en profondeur grâce à ses nombreux mouvements – et certains passeront totalement à côté – à son contenu très généreux et à ses nouvelles possibilités de personnalisation. On ne s’ennuie pas à Coton City, on court même un peu partout pour répondre aux sollicitations reçues des Failles Temporelles, on apprend sans cesse auprès des nombreux maîtres, on essaye de débloquer les techniques les plus intéressantes et on se lance dans des combats dantesques seul ou en ligne.

Bref, du bon pain pour les fans, d’autant que les affrontements en « intérieurs » assez fréquent dans le premiers ont ici été ramenés au strict minimum, préférant les grands espaces pour que la caméra s’affole moins. L’importation de la sauvegarde permet une jolie continuité tout en facilitant grandement la progression durant les premières heures.

Xenoverse 2 est ce qu’on appelle une digne suite : presque la même chose, mais en mieux.

Dragon Ball Xenoverse 2

  • Développeurs Dimps
  • Type Baston fan-service
  • Support PS4, PC, XBox One
  • Sortie 28 Octobre 2016
Note Les feux de l'amour
Note Pas de pxlection

Y’a bon!

  • La personnalisation plus poussée
  • Un gameplay plus riche et complexe
  • Une tonne de contenu, partout !
  • Les QQ Bang, la bonne idée
  • Certains passages mythiques modifiés ou approfondis
  • Les quêtes Experts, épiques
  • Une progression gratifiante

Beuargh!

  • La caméra toujours un peu fofolle
  • D’avantage une version 1.5 qu’un 2
  • Des serveurs capricieux
  • Plus facile que le premier ?
Commentaires Facebook
Catégories
Tests
Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.
Autres articles jeux vidéo
Dernier podcast: JV

Dans le même genre