Je ne me voyais pas faire un énième test 100% écrit où j’aurais déployé ma verbe et poussé le champ lexical à son paroxysme pour faire un pavé de mots qui n’aurait finalement que retranscrit le contenu du jeu (que nous aborderons plus bas rassurez-vous) et la traduction par le mot d’un jeu de course automobile qui se ressent plus personnellement : par les sentiments, l’adrénaline ou tout simplement la joie que procure une simulation. Car oui, Dirt Rally est définitivement LA simulation de course sportive de rallie par excellence. Je  vais vous dire, et vous montrer pourquoi.

Des sensations indécrottablement réalistes

Dirt Rally frappe tout d’abord par son immersion. Toute personne ayant déjà obtenu son permis de conduire et ayant parfois même déconné dans l’herbe avec la 4L du grand-père et la R5 de la grand-mère ne pourra que confirmer la précision avec laquelle l’équipe CODEMASTER a réussi le tour de force de retranscrire avec brio la conduite par le jeu vidéo. Jamais, je dis bien, jamais, je n’ai eu autant de sensation de la conduite de jeu vidéo. Enfin si, je mens.

2016-01-05_00009-1024x576

La première fois c’était sur VROOM MULTIPLAYER (sur Atari ST) parce que j’avais 8 ans en 1992 et que je découvrais l’un de mes premiers jeux de voiture. La deuxième fois c’était sur Ridge Racer 1 sur PSone parce que pour la première fois je jouais à un jeu en 3D qui allait vite et quand on prenait une bosse, on avait VRAIMENT l’impression que son siège allait décoller. La Troisième fois? C’était avec Dirt 2 sur PS3 en 2009, il y a déjà 7 ans, un jeu toujours installé sur mon compte STEAM et auquel je reviens souvent car il n’a pas pris une ride.

Il a donc fallu attendre 7 ans, sept longues années pour remettre les mains sur un jeu de rallie plus fort que Sega Rally en arcade ou sur Saturn, plus fort que la vue immersive de Colin McRae sur PS1 ou plus fort que Dirt 2… Eh bien ils l’on fait! Et vous voulez savoir pourquoi ce jeu est une réussite? Je vous invite à regarder cette vidéo où je prends tout simplement un pied monstre à conduire une Renault Alpine:

Je suis sur PS4, et à la manette pour ceux et celles qui se posent la question

C’est Beau, Rapide, Jouable et Exigeant

J’avais testé la version PC en early access il y a déjà quelques temps. Cette mouture PS4 n’a vraiment pas à rougir de la version PC. Tout d’abord parce que les développeurs ont fait exactement ce qu’il fallait faire: privilégier la fluidité aux effets techniques. Du coup, on se retrouve avec un jeu PS4 graphiquement très propre, avec une animation d’une fluidité rarement atteinte sur un jeu de voiture console. On est très loin de l’effet de lenteur de Sebastien Loeb Rally EVO, et c’est aussi beaucoup plus joli, même si on voit clairement que les settings des ombres, des textures et des différents anti-aliasing ne sont pas du tout poussés à fond. Ici, c’est le 60 fps qui est mis en avant, et on va pas s’en plaindre!

dirt_rally-3256136

Il y a beaucoup de circuits et d’environnements différents qui sont tous sujets à changer de lumière selon la date et l’heure de la course. Un couché de soleil sur les plaines de Finlande, les forêts de l’Allemagne, les pentes enneigés de Monte Carlo ou les routes serpentées des montages de Grèce… On en prend plein les yeux! Mais attention, point de distraction car le jeu est des plus exigeants. C’est une simulation et non un jeu d’arcade. La moindre erreur, et ça sera la fin. C’est un peu le Dark Souls des jeux de voiture. Heureusement, vous ne serez pas seul. Le copilote (ou la copilote) sera là pour vous aider à anticiper les virages et différents obstacles sur la route. Non seulement une aide bien faite (couplée à des indications sur le HUD vraiment propres et non envahissantes), mais en plus nécessaire.

Non seulement c’est BEAU, mais en plus l’ambiance sonore est dingue

L’ambiance sonore n’est pas non plus de reste. Si les musiques des menus sont très chouettes, l’ambiance in game est tout à fait dingue. Le moteur, le gravier contre la carrosserie dans les virages serrées, la neige qui gicle sous vos courbes acérées , les oiseaux qui chantent et les gens qui scandent votre nom. Tout est là, sans un soupçon de musique (libre à vous de mettre spotify, mais ici, la concentration est de rigueur encore une fois). Seule la voix de votre copilote retentira au son de votre coup d’accélérateur, d’embrayage et de frein à main. Totalement génial.

Dirt-Rally-test-8

Un parc automobile pas glorieux, mais suffisant

Je ne comprends pas vraiment cette course à la quantité que l’on voit dans les jeux de voitures, de combat ou de sport en ce 2016. Il faut toujours plus de voitures (alors que vous n’allez en essayer que 20%), plus de personnages, plus de plus… Dans Dirt Rally, le réalisme est tellement poussé que changer de voiture demandera tellement de temps d’adaptation que vous allez y repenser deux fois. Du coup, on prend le temps de les bichonner et de les dompter. Surtout qu’elles coûtent chers les petites! Un peu à la manière d’un Rainbow Six Siege (oui oui aucun rapport haha) ou plutôt qu’un Sébastien Loeb Rally EVO, plus vous jouerez, et plus vous débloquerez de voitures et d’éléments supplémentaires. Cela demandera beaucoup d’efforts et de contraintes, Dirt Rally est un investissement personnel.

Conclusion

Dirt Rally est une réussite. Une vraie. Beau, nerveux, complet et dynamique. Cette nouvelle simulation de course automobile signée Codemaster va certainement devenir LA référence des jeux de rallies, et pour longtemps. Pour ma part, c’est tout simplement la meilleure simulation de rallye sortie à ce jour sur PC et console.

Dirtrallt

  • Développeurs Millestones & Codemaster
  • Type Course Auto de rallye
  • Support PS4, PC et XboxONE
  • Sortie 5 Avril 2016

Y’a bon!

  • L’immersion visuelle et sonore
  • Les environnements réussis
  • Le 60 images secondes non-stop
  • Totalement jouable à la manette
  • Un mode online de passionnés
  • large choix de voiture de toutes époques (plus ou moins 40)

Beuargh!

  • Des textures plus pauvres que sur PC
  • Idem pour les effets d’ombres et de lumière
  • Le mode rally cross avec l’IA moins prenant que les courses de rally solitaire
Show Full Content

About Author View Posts

bery

Rédac Chef BBQ | Journaleux JV PC (steam: berychon), 3DS et WiiU (ID Nintendo: Berychon) et PS4 (psn: berymuch)| Animateurs de nombreux live sur notre chaîne: https://www.twitch.tv/pxlbbqtv/ | Machine à idées saugrenues

Previous Dragon Quest Heroes II : vous reprendrez 8 mn de vidéo ?
Next Gears of War 4 : un trailer où l’on plante des arbres
Close

NEXT STORY

Close

The Sinking City déboule aujourd’hui sur XBox Series X|S

28/04/2021
Close