Étant grands fans de la série de JRPG Atelier, nous étions assez enthousiastes lors de l’annonce de la localisation européenne d’Atelier Sophie, premier opus de la licence à sortir sur PS4. Malheureusement, notre expérience avec le jeu a résulté en une énorme déception. Nous vous expliquons pourquoi ci-dessous. 

Ne me regarde pas !

Pour ceux qui ne connaissent pas du tout la licence, les « Atelier » sont des JRPG que l’on peut caractériser de JRPG tout mignon fleur bleue. Vous y incarnez presque toujours une jeune fille apprentie alchimiste qui va devoir maîtriser cet art afin d’empêcher une catastrophe de se produire dans son pays, et le sauver par la même occasion.

Les mécanismes de base du gameplay incluent exploration, combat au tour par tour et alchimie. Lors des phases d’exploration, vous gambaderez en ville ou dans des niveaux accessibles depuis la carte du monde où vous pourrez récolter des matériaux d’alchimie, combattre ou déclencher des événements faisant progresser l’histoire principale ou celle de certains personnages. La phase d’alchimie consistera à créer de nouveaux équipements ou objets vous facilitant la vie pour les combats ou faisant progresser l’histoire.

Atelier Sophie ~The Alchemist of the Mysterious Book~_ world map
La carte du monde au début de l’aventure. Elle s’étoffera de nouveaux endroits au fur et à mesure

Tout le charme de la licence repose sur le character design et sur l’empathie que l’on ressent pour les personnages jouables et non jouables que l’on rencontrera au fil de l’aventure. Ils ont pour la plupart ce petit je ne sais quoi qui les rend irrésistibles et fait que suivre leurs aventures n’est jamais lassant… Du moins, ce constat était vrai jusqu’à ce dernier opus.

En effet, bien qu’Atelier Sophie conserve le charme de la licence grâce à ses personnages attachants et à un scénario semblable à ce dont nous avons été habitués, de gros défauts viennent rendre le tout assez barbant, même pour l’amateur du genre que je suis.

Atelier Sophie ~The Alchemist of the Mysterious Book~ personnages
Le character design est toujours aussi mignon

Tout d’abord, j’ai trouvé que contrairement aux précédents opus, il y a un manque cruel d’objectif principal intéressant au début de l’aventure. Ici, vous incarnez Sophie, une jeune alchimiste un peu nunuche qui va faire la découverte d’un livre qui parle dans les affaires de sa grand-mère alchimiste défunte alors qu’elle cherchait à aider les villageois en leur fabriquant des médicaments. Ce livre, malheureusement amnésique, vous apprendra toutefois qu’il peut vous aider à vous améliorer et devenir une véritable alchimiste si vous arrivez à lui rendre ses souvenirs… En gros, c’est tout ce que vous aurez comme pitch au début de l’aventure et vous devrez vous débrouillez pour faire progresser l’histoire du mieux que vous pourrez. Bref, ce n’est pas du plus folichon pour vous motiver à avancer.

Ensuite, ce scénario assez stéréotypé est alourdi par un rythme de progression de l’histoire particulièrement lent. En effet, il ne se passe pas grand chose au début de l’aventure. Le livre va vous envoyer explorer diverses régions du monde pour progressivement débloquer des « recettes d’alchimie clé » qui déverrouilleront progressivement ses souvenirs. Ce n’est qu’une fois tous ses souvenirs retrouvés que vous aurez enfin un objectif plus intéressant. Notez qu’il vous faudra facilement 10 heures pour arriver à ce stade l’aventure.

Atelier Sophie The Alchemist of the Mysterious Book recettes
Au fur et à mesure, vous débloquerez de nouvelles recettes rendant la mémoire à votre pote le livre

Finalement, et c’est ce dernier point qui m’a fait particulièrement pester, il y a un énorme spoil dans le générique du jeu qui va vous dévoiler ce qui va se passer lorsque vous aurez retrouvé les mémoires du livre. En gros, vous devrez vous farcir 10 heures de scénario barbant pour arriver à un « twist » qui vous aura déjà été spoilé d’emblée si vous avez regardé le générique.

Vous aurez donc deux options, soit ne pas regarder le générique et être patient avec le rythme du scénario, soit ignorer complètement le scénario et apprécier le jeu pour son gameplay.

Next-gen -1

Atelier Sophie étant le premier titre de la licence à paraître sur PS4, nous pouvions légitimement nous attendre à du « wahou » en termes de design et graphismes. Malheureusement, le titre étant initialement sorti en 2015 au Japon sur PS3, la version PS4 n’a quasiment bénéficié d’aucune amélioration graphique. On a vraiment l’impression d’avoir droit à la même chose que pour les Atelier sortis sur PS3 depuis des années. Même certains artworks paraissent très brouillons…

Atelier Sophie ~The Alchemist of the Mysterious Book~ textures
Des textures so 2016

Retour du calendrier ?

Si vous avez joué aux anciens Atelier sur PS3, vous vous souviendrez que l’aventure était rythmée par un calendrier en jeu. En effet, vous aviez généralement 3 ans pour arriver à un stade défini sans quoi vous auriez eu droit à la mauvaise fin du jeu.

Ce calendrier avait été retiré du dernier opus, donnant une certaine liberté d’action au joueur. Il fait ici son retour, dans une version plus light qu’auparavant. En effet, il ne sert qu’à alterner le cycle « jour-nuit » et « jour de la semaine » du jeu. Son seul effet est de changer le type de monstres ou d’objets à récolter qui apparaîtront dans les niveaux.

Atelier Sophie ~The Alchemist of the Mysterious Book calendrier
Pas de stress, vous aurez tout le temps que vous voudrez pour finir le jeu. Le calendrier ne sert qu’à alterner les monstres et ressources présents dans les niveaux.

L’alchimie c’est comme une boîte de chocolat

Avec des jeux étant toujours sous-titrés « Alchemist of machin brol », vous comprendrez que l’alchimie y a une place particulièrement importante. Alors que le système d’alchimie avait eu droit à une très bonne refonte depuis Atelier Escha & Logy, plutôt que de la conserver, Gust a eu la bonne idée de tout changer à nouveau … Et malheureusement, ce changement est plutôt mal vu à mon humble avis.

Ici, il ne sera plus question d’utiliser des compétences pour améliorer les effets de vos créations. Il sera question de faire un Tetris dans votre chaudron ! Ce chaudron ressemble à un damier sur lequel vous devrez placer vos ingrédients. Chacun aura une forme particulière et il sera question de recouvrir les meilleurs bonus (marqués par des cases plus lumineuses dans votre chaudron) avec vos ingrédients. Placer un ingrédient aura également pour effet de renforcer les bonus présents sur les cases adjacentes. Comme vous l’aurez compris, il ne sera plus juste question d’avoir de bons ingrédients avec de bonnes propriétés pour créer de bons objets, vous devrez faire un astucieux Tetris pour bénéficier d’un maximum de bonus et débloquer les meilleurs attributs à vos créations. Bien que ça soit amusant au début, ça devient assez lourd de perdre de longues minutes à faire ces Tetris lors de la création de chaque objet.

Atelier Sophie ~The Alchemist of the Mysterious Book chaudron tetris

Notez également que les objets créés seront détruits une fois complètement utilisés, contrairement à Atelier Shallie, mais pourront être enregistrés en quantité limitée auprès d’un NPC qui fera assez vite son apparition.

Mords la poussière

Le dernier point que nous voulions traiter est le nouveau système de combat introduit dans cet opus.

Bien que réutilisant le système au tour par tour propre à la série, il introduit un nouveau concept de « liens » assez sympathique. En effet, vous pourrez choisir de placer chacun de vos 4 équipiers en mode agressif ou défensif. Chaque équipier dans le même mode fera évoluer une barre spéciale à chaque action, une fois chargée, les personnages en mode offensif pourront effectuer une attaque groupée supplémentaire et ceux en mode défensif pourront protéger leurs amigos.

Ce système donne une dimension un peu plus stratégique aux combats qui s’avéreront souvent assez retords si vous ne disposez pas de bons objets d’attaque.

Atelier Sophie Battle
Choisissez bien le mode de chaque personnage pour déclencher des attaques ou défenses groupées

Conclusion

C’est avec une certaine tristesse que je dois reconnaître qu’Atelier Sophie est une grosse déception. Premièrement, le rythme du scénario m’a semblé encore plus lent qu’à l’accoutumée et peine à captiver le joueur. Le dénouement du premier objectif principal de l’aventure, qui vous prendra certainement entre cinq et dix heures, est de plus « spoilé » dans le générique. Ceci met un coup de massue sur la motivation du joueur qui serait tout de même intéressé par l’histoire. Deuxièmement, on regrette vraiment que ce premier Atelier sur PS4 ne bénéficie pas d’améliorations graphiques comparé aux précédents opus sur PS3. Même certains CG paraissent bâclés… Finalement l’alchimie, élément principal du gameplay, est devenue barbante à cause d’un mini-jeu à la Tetris pour attribuer des bonus à vos créations.

Toutefois, pour peu qu’on s’accroche un peu, Atelier Sophie réussit quand même à conserver le charme « mignon » propre à la licence et nous propose une histoire, certes lente, mais assez sympathique ainsi que de bons personnages auxquels on s’attache facilement.

Nous le conseillerons donc uniquement aux fans de la série qui seront assez patients pour profiter du scénario. Pour les autres, nous les invitons plutôt à essayer les précédents opus tels que les très bons Atelier Escha & Logy, Atelier Totori ou Atelier Meruru.

Atelier Sophie

  • Développeurs Gust
  • Type JRPG tout mignon
  • Support PS4, PS3, PSVita
  • Sortie 10 juin 2016

Y’a bon!

  • Conserve le charme de la licence
  • On s’attache facilement aux personnages
  • Il y a tout de même un petit challenge comparé à Atelier Shallie

Beuargh!

  • Un rythme très lent empiré par un énorme spoiler dans le générique
  • Le système d’alchimie « Tetris » assez prise de tête
  • Les objectifs initiaux de la quête principale ne sont pas franchement passionnants.
  • Pas vraiment d’innovations techniques ou graphiques pour ce premier atelier sur PS4
  • Certains CGs brouillons.
Show Full Content

About Author View Posts

Papayou

Amateur de japonaiseries en tous genres, rédacteur et correcteur sur pxlbbq.com

Previous N.E.R.O. | TEST
Next Dolphin 5.0 est arrivé !

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Knights and Bikes pédale vers sa sortie en compagnie de son trailer de lancement

27/08/2019
Close