On a profité de la ressortie Playstation de Live a Live, et personnellement, dans ma petite tête de quadra, c’est bien là qu’était sa place. Je ne vais pas vous refaire un test complet de Live A Live sur Playstation, ça n’aurait pas de sens, mais c’est l’occasion de le remettre en avant, n’est-ce pas ? Car en substance, il y a peu de différences entre cette version et celle sortie sur Switch l’année dernière.

Pour rappel, Square Enix possède un vaste catalogue de jeux de rôle qu’il s’applique depuis quelques mois à remettre en avant, dont le classique de 1994, Live A Live. Dans Live a Live, vous avez le choix entre différentes campagnes, qui se déroulent toutes à différentes époques. Vous incarnez un nouveau personnage avec son propre héritage et vous pouvez choisir l’ordre de l’histoire. Chaque personnage a donc sa propre histoire et ses propres objectifs, et le système permet au final de se faire une petite histoire d’environ quatre heures sans trop d’implication et de profiter au final d’une narration très claire et sans fioriture.

Les histoires de Live A Live se déroulent dans un monde varié, allant de la préhistoire au futur. Les joueurs peuvent explorer des déserts, des forêts, des montagnes et des villes. Ils peuvent rencontrer des animaux, des monstres et des personnages étranges.

Chaque histoire se déroule de la même manière, avec quelques éléments de gameplay uniques ici et là. Vous explorerez principalement le monde et combattrez au tour par tour. Les combats ne sont pas trop difficiles, mais si vous avancez trop vite dans l’histoire, vous pouvez rencontrer des difficultés. De plus, vous ne devez pas jouer trop impulsivement, car les ennemis peuvent infliger beaucoup de dégâts. Les joueurs peuvent choisir parmi une variété de personnages et de classes, chacun ayant ses propres compétences et capacités. Les joueurs doivent utiliser leur stratégie et leurs compétences pour gagner les combats.

Visuellement, Live a Live est aussi charmant sur PlayStation 5. Le style 2D est coloré et fonctionne toujours très bien à l’ère moderne. De plus, beaucoup de travail a été consacré à rendre le jeu moderne sans perdre la charme de l’original sorti au milieu des années 90.

En guise de conclusion, si vous voulez quelques conseils pour jouer à Live A Live :

  • Ne vous sentez pas obligé de jouer aux histoires dans l’ordre. Vous pouvez choisir de jouer dans l’ordre que vous souhaitez.
  • Explorez le monde du jeu. Il y a beaucoup à voir et à faire.
  • Essayez différentes classes de personnages. Chaque classe a ses propres compétences et capacités.

En fin de compte, je n’ai pas grand-chose à dire de plus sur cette version Playstation de Live a Live. Tout comme la version Switch, c’est un jeu charmant qui semble resté un peu dans le passé.

Live A Live

Titiks

L’avis de Titiks sur PS5

En Bref

Le jeu n’était pas sorti en dehors du Japon à l’époque, mais il est aujourd’hui disponible avec une belle rehausse graphique et en français. J’adhère totalement à la ressortie de ce type de jeux originaux de l’ère 16 bits – et cette fois-ci sur Playstation

4.5
Show Full Content

About Author View Posts

Titiks

Quadra assumé, daron de 3 apprenties gameuses, fan de tout ce qui est capable de raconter une bonne histoire. Touche-à-tout, mais surtout de bonnes aventures qui savent surprendre, et dévoué à l'univers console depuis que Sega était plus fort que tout, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée #2AMFather.

Previous Mononoké, histoires de fantômes japonais chez Ynnis Editions – Fiche de lecture
Next Le Survival Horror cauchemardesque Organ Quarter est dispo sur PSVR2

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Test : Blood and Truth – plongée dans l’action

30/05/2019
Close