C’est pas souvent qu’on parle de jeux mobiles ici, mais on va faire une petite exception puisque True Fear Forsaken Souls est aussi disponible sur Steam. Si l’on se réfère d’ailleurs à la description des développeurs, ce jeu horrifique est le premier d’une trilogie et nous marquera à jamais. Emphase quand tu nous tiens.

Bhou j’ai peur (fais un effort, Holly)

Holly

Ce qui se cache derrière cette porte n’est que le début

Nous suivons donc une jeune femme nommée Holly qui, une nuit, reçoit un recommandé de sa soeur jumelle disparue depuis 10 ans, l’enjoignant de la rejoindre à une adresse précise. Passé le côté creepy de recevoir ce type de lettre en pleine nuit, Holly prend son courage à deux main et fonce à tombeau ouvert dans les rues sombres et endormies en direction de la-dite bâtisse. Oui, comme vous le voyez, on nage dans le référentiel pur de la lettre envoyée par une personne sensée être décédée qui nous emmène dans un endroit où on ne nous entendrait éventuellement pas crier. Heureusement, True Fear propose au fil de cette première partie une histoire familiale propre, étrange et assez malsaine à travers quelques cinématiques réussies, des enregistrements audio et pas mal de documents textuels récupérés dans les décors. Bref, à ce niveau, on avance avec une certaine curiosité malsaine et les informations tombant à rythme régulier, les trois longues heures nécessaires pour boucler les 3 chapitres du jeu s’avalent avec plaisir, même si on n’échappe pas à quelques poncifs.

En règle général, les énigmes sont bien fichues

Tu cliques et tu pointes

Concrètement, True Fear Forsaken Souls se joue comme un Point’n Click avec ce que cela suppose de collecte et de combinaison d’objets, de résolutions d’énigmes et de sessions d’Objets Cachés dans des tableaux bien réalisés et surtout assez nombreux. Il sera nécessaire de les parcourir d’ailleurs plusieurs fois, puisque des éléments bloqués ou des mécanismes vous demanderont de trouver un autre objet ailleurs dans la maison. Heureusement, un système d’aide efficace est présent.

True Fear Forsaken Souls fonctionne, que cela soit avec ses puzzles bien ficelés ou son histoire effrayante

Le plus utile d’entre eux vous affiche  une carte de tous les lieux accessibles où vous rendre automatiquement (au lieu d’y aller pièce par pièce) en vous indiquant celles où une action est possible. Si malgré cela vous restez encore bloqué, vous pouvez relire vos notes ou demander ponctuellement au jeu de vous indiquer la prochaine étape. Même constat pour les énigmes, que vous pouvez passer au bout de quelques minutes si jamais vous n’y arrivez pas. Les fans de puzzles et de TOC auront de quoi faire, tout comme ceux que l’histoire intéresse avant tout. On voyage donc de pièces en pièces en récoltant indices et objets, tout en assistant parfois à des cinématiques qui se veulent glaçantes tandis que nous appréhendons de plus en plus les dessous de cette histoire.

Il y a beaucoup de lieux à visiter plusieurs fois, et la carte est votre meilleure alliée

Le tout fonctionne assez bien, en terme d’ambiance sonore et de réalisation. Certes, on sursaute réellement peu, mais les quelques séquences vidéos sont efficaces et récompensent le joueur tout en lui apportant des fragments de réponses.

Certains passages restent mystérieusement en anglais

Bien entendu, True Fear Forsaken Souls n’est pas exempt de quelques défauts, dont une traduction française absente lors de quelques passages vers la fin (le texte reste alors en anglais, comme si quelques phrases avaient été oubliées) et une héroïne pas vraiment concernée, la faute à une modélisation de son visage trop statique. Holly traverse les événements comme si elle était sous tranquillisant et son absence d’émotivité ne nous aide pas vraiment à craindre pour sa vie ou son état mental. Quand on sait que l’une des raisons pour laquelle on incarne des héroïnes dans un jeu d’horreur est de donner une plus grande impression de vulnérabilité (raison un peu idiote d’ailleurs…), l’effet est raté, puisque la principale intéressée ne semble pas le moins du monde concernée par les événements.

Conclusion

Reste que True Fear Forsaken Soul est un titre efficace dans ce qu’il propose, avec un scénario propre – bien qu’un peu tiré par les cheveux par moment, une fois le recul pris – de nombreux puzzle et un bel enrobage. Peut-être proposé sur PC pour un prix un peu trop élevé pour un seul épisode, la version mobile (Google Play et Amazon) s’avère plus convaincante et dispose du chapitre bonus de la version collector. Par contre, on y perd un peu en immersion quand on y joue dans le bus ou ailleurs, puisque le côté horrifique disparaît un peu au profit des puzzles et de l’aventure. Dans un cas comme dans l’autre, néanmoins, True Fear Forsaken Souls fonctionne, que cela soit avec ses puzzles bien ficelés ou son histoire effrayante narrée de manière efficace.

True Fear Forsaken Souls

  • Développeurs Goblinz
  • Type Point’n Click
  • Support PC, Android
  • Sortie 23 Mars 2017
Show Full Content

About Author View Posts

Titiks

Quadra assumé, daron de 3 apprenties gameuses, fan de tout ce qui est capable de raconter une bonne histoire. Touche-à-tout, mais surtout de bonnes aventures qui savent surprendre, et dévoué à l'univers console depuis que Sega était plus fort que tout, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée #2AMFather.

Previous Destiny 2 : c’est pour le 8 septembre 2017 sur PC, PS4 et XOne
Next Zelda Breath of the Wild : un patch améliore le framerate
Close

NEXT STORY

Close

Destiny 2 : les premières infos sur Renégats, le gros DLC de septembre (Année 2)

06/06/2018
Close