La sortie d’un jeu Mario est toujours un évènement. Et même si, ici, nous sommes sur le portage d’un titre sorti il y a bien 7 années déjà sur feu la Wii U, vu le succès de celle-ci, il reste le bienvenu sur la petite dernière de Nintendo.

En effet, une réédition sur Switch assure un succès certain pour un titre qui s’est peu vendu dû à la contre-performance commerciale de sa grande sœur.

En ajoutant un mode Bowser’s Fury, Nintendo prend peu de risques pour un titre qui était déjà très bon à la base. Mais serait-il encore meilleur sur la console hybride de Big N!


Super Mario 3D World + Bowser’s Fury


Supports : Switch

Genre : Plateforme, aventure

Date de sortie : 12 février 2020

Editeur : Nintendo

Développeur : Nintendo

Multijoueurs : Oui


Comment ne pas être tenté par ce titre phare de Nintendo à qui on a offert un excellent contenu additionnel!?


  • Que c’est bon de retrouver SM3DW avec ces améliorations
  • Jouable à 4 offline/online et même les mini-jeux
  • 60 fps constant
  • Le nouveau mode photo
  • Bowser’s Fury!
  • Durée de vie du combo assez colossale!
  • Du gameplay à la perfection
  • Mario géant super saiyan dans Bowser’s Fury
  • Il faut bien avancer dans le jeu pour ressentir un vrai challenge
  • Les Amiibos facilitent un peu trop les choses
  • En mode portable, Bowser’s Fury un peu moins fluide que le jeu principal

Chat qui rat

Comme un air de déjà vu… ou presque. Je me souviens l’avoir torché de A à Z sur Wii U à l’époque. Oui… j’étais de ceux-là… Mais, elle avait un certain potentiel cette console. La preuve, vu que la Switch reprend le même délire… en mieux. Bref, laissons ça de coté pour se recentrer sur notre jeu du jour. Tout d’abord, parlons un peu de Super Mario 3D World avant de passer à son ajout Bowser’s Fury.

Ce n’est pas évident de faire la critique d’un « vieux titre » déjà terminé depuis un bail mais surtout très bon! En effet, même si peu de gens y ont joué, ce n’est pas parce qu’il n’était pas bon mais surtout, comme dit plus haut, parce que la Wii U ne s’est pas si bien vendue. C’était donc bien dommage de passer à côté de ce jeu.

Parce que SM3DW (plus court hein!) est un excellent Mario. On reprend un peu le même principe que Super Mario 3D Land (sorti en 2011), l’excellent titre de la 3DS avec la même vue, la même prise en main mais avec un autre univers, d’autres pouvoirs et forcément un boost graphique.

D’ailleurs, c’est dans notre jeu du jour que l’on découvre la fameuse transformation en Mario Chat qui remplace le Tanuki qui faisait sont grand retour dans 3D Land.

Miaouw!

Mais finalement, est-ce qu’il y a du nouveau pour 3D World sur Switch ou est-il identique à la version Wii U.

Et bien, il est différent, oui! Déjà, on peut franchement dire que la performance du jeu il y a 7 ans reste dans le haut du panier et même en 2021! Le level design est au top et peut-on encore douter du gameplay d’un jeu Mario? Et bien non, vu qu’il est aux petits oignons… comme d’habitude à vrai dire.

Attention, je reste toutefois objectif, pas d’inquiétude. Mais Nintendo maîtrise tellement ces domaines qu’il faut le reconnaître: les défauts sont quasi introuvables… Parce qu’ici, le choix d’une vue de haut dans un style un peu isométrique facilite le placement de la caméra. En fait, on peut même dire que c’est un Mario 2D, en 3D!

Bref, que ce soit en docké (1080p) ou en nomade (720p), le jeu reste très propre techniquement -> 1080p/60fps constant. On peut même apprécier un boost au niveau de la vitesse d’exécution ce qui rend le titre encore plus vif et fluide. Je vous dis: c’est impeccable!

Retrouvailles

Ce joli petit tableau peut aussi bénéficier du grand amour de Nintendo, la base: le multijoueur. Et oui, SM3DW est non seulement jouable en solo mais aussi entièrement en multijoueur jusqu’à 4 (idem pour les mini-jeux Captain Toad)!

Tel des Avengers du Royaume Champignon, Mario s’accompagne de son frère Luigi, de la Princesse Peach et de leur compagnon amanite Toad. D’ailleurs, en parlant de ce dernier, c’est aussi dans cet opus que l’on découvre Captain Toad qui deviendra également un jeu Wii U/Switch/3DS avec Captain Toad: Treasure Tracker. Vous voyez qu’il est important ce Mario!?

Avec un déroulement classique, SM3DW reste néanmoins un excellent jeu fun, jouable en multi, avec certaines features qui deviendront importantes par la suite (Captain Toad, Mario Chat, etc…), des musiques mémorables et il n’y a pas grand chose à dire de plus mise à part qu’il peut parfois se trouver un peu facile dans certains niveaux. Même si le challenge augmente sur la fin, tout de même.

Bowser’s Fury

Après le plat principal, passons au dessert… Et quel dessert!!! Vraiment, pour Bowser’s Fury, je ne m’attendais qu’a un petit add-on pour faire plaisir aux joueurs. Se dire qu’on ne rachète pas du réchauffé (pour ceux qui l’avaient déjà sur Wii U) mais qu’on possède, ici, un petit plus…

Et bien, en vrai, non! Car Bowser’s Fury est carrément considéré comme un jeu à part entière avec une durée de vie bien plus valable qu’on ne le pensait. Et une idée plutôt originale car on ne parle plus de l’enlèvement de Peach ou autres fées…

Pour ce jeu, Nintendo a décidé de sortir des sentiers battus: Bowser a littéralement pété un plomb et, à l’instar d’un Hulk, devient totalement incontrôlable. Et c’est Bowser Jr qui vient pleurer auprès de notre plombier pour demander son aide afin de rentre la raison à son papounet. Parce que oui, Bowser, ça reste quand même un gentil méchant à la base, faut l’avouer… Mais là, il est flippant!

Déjà, il est énoooorme! Et, tout comme dans Zelda: The Breath of The Wild, c’est le boss qui reste au milieu de la carte. Bowser’s Fury est composé d’un monde… ou plutôt d’un lac ouvert. C’est marrant d’ailleurs car il aurait pu être un DLC pour un certain Mario Odyssey vu sa conception assez proche de celui-ci.

Le but du jeu étant de ramasser des astres félins qui servent à rallumer les phares pour répandre la lumière sur le lac Saudechat. Et votre « compagnon » Bowser Jr vous aidera et peut même être jouable par un ami tout comme Cappy dans Odyssey. Ca reste juste sympa mais anecdotique, le jeu étant tout aussi agréable en solo avec le rejeton du roi des koopas en PNJ soutien (même si certains préfèreront désactiver son aide pour favoriser l’exploration).

Quand Bowser sort de sa cachette pour tout dévaster, Mario peut utiliser la puissance de la giga clochette pour se transformer en super saiyajin 3 Giga Mario Chat! Et c’est là que le combat s’annonce épique. Par contre, pendant ces combats de boss, Junior ne se risque pas de se fritter avec papa… Le plombier devra y faire face seul.

Le jeu tourne vraiment très bien et rend plutôt bien joli avec de beaux effets de lumière. Son seul défaut majeur reste quelques chutes de framerate en mode portable mais vraiment rien de très grave. De plus, on a carrément un jeu vu qu’il faut tout de même quelques heures pour boucler l’aventure. Ca semble un peu plus long qu’un Astro’s Playroom sur PS5 pour comparer. Surtout pour récolter tout à 100%.

Super Mario 3D World + Bowser’s Fury

ManuSupra

L’avis de ManuSupra sur Switch

En bref

Même si vous y avez joué sur Wii U il y a quelques années, Super Mario 3D World reste une excellente expérience de jeu surtout avec ces quelques améliorations. De plus, Bowser’s Fury offre au titre un contenu hyper satisfaisant. Un titre phare qui prendra assurément son envol mérité sur la Switch!

4.5
Show Full Content

About Author View Posts

ManuSupra
ManuSupra

Passionné, collectionneur et historien vidéoludique trentenaire ayant grandit avec un enfant à queue de singe et un plombier moustachu s'empiffrant de champi. Chasseur de monstres à l'insectoglaive, archéologue gaming et adepte du "bas, diagonal, droit + poing". Sushivore et burgerovore professionnel!

Previous Double Kick Heroes a droit à sa version physique sur Switch et sa bande originale en triple vinyles !
Next Brawl Stars Esport – Tentez de gagner le million de dollars !

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Super Smash Bros. Ultimate: Terry Bogard enters the ring!!!

06/11/2019
Close