J’ai découvert récemment que le dernier jeu de Polygoat Studio “Stitchy in Tooki Trouble” est une sorte de suite ou évolution d’un jeu mobile nommé “Stitchy : A Scarecrow’s Adventure”. Cette version console a donc une autre ambition, celle de faire adhérer les joueurs nostalgiques et un jeune public.


Stitchy in Tooki Trouble


Supports : Switch

Genre : Action, Plateforme

Date de sortie : 15 avril 2021

Editeur : Polygoat

Développeur : Polygoat

Multijoueurs : Non


Stitchy in Tooki Trouble est un petit jeu c’est vrai, mais un petit jeu très bien réalisé de bout en bout.


  • Visuellement très attrayant !
  • Un gameplay immédiatement amusant
  • Une courbe de progression maîtrisée
  • Le challenge des boss
  • Peut-être un peu court
  • L’épouvantail est parfois un peu lourd

Rendez-moi mes épis !

Stitchy in Tooki Trouble est un jeu en 2.5D qui lorgne du côté des anciens Donkey Kong, dans lequel nous incarnons un épouvantail parti récupérer ses épis de maïs après une attaque sur son champ par les Tookis. 

Que voulez-vous, les jeux n’ont pas besoin d’un point de départ complexe pour débuter leur aventure ! Ici, on va donc parcourir 3 mondes différents, divisés en une dizaine de niveaux, avec un boss et un stage bonus chacun.

Les niveaux sont joliment conçus, avec des idées variées

Et je vous vois venir avec vos “ouais mais c’est un jeu pour les enfants”, ce à quoi je répondrai qu’il en faut pour tout le monde, et si possible de qualité. Stitchy in Tooki Trouble fait heureusement partie de cette catégorie, et si la difficulté m’a semblé toute relative, mes filles âgées de 7 et 10 ans on également pu en profiter grâce à la courbe de difficulté très bien gérée, et à la variété des niveaux.

Collectez les 3 parties de Totems par niveau pour débloquer un niveau bonus

Certains niveaux sont très agréables à voir, comme celui où de grosses vagues roulent sur l’écran, ou lorsqu’il est question de chevaucher un chariot de mine ou de se déplacer à l’aide de canons, avec parfois un timing assez précis.

Le chariot de la mine fait son retour dans chaque monde !

Pop Corn !

La prise en main est simplissime, avec un simple double saut ainsi qu’une capacité à retomber lourdement sur le sol pour détruire des caisses, une partie du sol ou certains ennemis plus coriaces. Ces derniers sont identiques pendant tout le jeu, mais de nouveaux, adaptés au thème du monde visité viennent s’y ajouter. Ainsi, certain vous enverront du Pop-corn brûlant, d’autres des carcasses de poisson sur le sol, d’autres vous poursuivront en volant etc… Stitchy n‘est pas très véloce, mais les premiers niveaux simples et très didactiques permettent à tout le monde de se faire la main.

Quelques passages mettrons un peu de pression aux plus jeunes

Le jeu se veut très accessible, et des checkpoints permettent de reprendre facilement après un échec. Ramasser 100 épis permet de gagner une vie supplémentaire. Si vous venez à bout de toutes vos vies, vous aurez droit à un Continue qui n’a d’autre impact que d’incrémenter un compteur… Aucune pression donc, vous pouvez prendre le temps et visiter les niveaux de fond en compte pour récolter les 3 masques répartis dans chaque niveau. Et ce afin de débloquer le niveau bonus du monde visité. Pour les plus complétistes, un Time Attack déterminera aussi votre score sous forme d’étoile, histoire de rajouter un peu de défi pour les joueurs confirmés. Chaque niveau étant assez court, et chaque item collecté étant sauvegardé même après un échec, il n’y a aucune frustration à mourir ou relancer un niveau.

Who’s the boss ?

Alors oui, la plupart des joueurs trouveront Stitchy in Tooki Trouble relativement court, puisqu’il m’a fallu environ deux heures pour terminer tous les niveaux et collecter tous les masques. Seuls les boss représentent réellement un danger – le second m’a posé quelques soucis, je dois bien l’avouer. Les avant-derniers niveaux de chaque monde vous présentent rapidement le boss que vous allez affronter en arrière-plan, ce qui ajoute un petit effet dramatique. Que cela soit la pieuvre géante qui vous attaquera avec ses tentacules pendant votre progression ou le vautour qui tentera de vous attraper dans ses serres, j’ai bien aimé la façon dont ils étaient présentés au joueur.

A l’arrière-plan, le boss du monde vous titillera déjà un peu

Les combats de boss se déroulent en 3 phases, chacune plus difficile que la précédente. Tout n’est qu’une histoire de pattern à retenir, car si la première phase est simple, la dernière limitera toujours beaucoup vos mouvements. Il n’y a pas beaucoup de place pour l’erreur, et il n’y a pas non plus moyen de se soigner pendant le combat. Comme je l’ai dis plus haut, j’ai perdu plus de vies dans le deuxième combat que sur l’entièreté du jeu, et ces combats de boss pourront représenter une certaine barrière pour les plus jeunes.

Chaque boss possède 3phases dont il faut bien gérer les shémas

Gardez en tête qu’il s’agit d’un jeu développé par un petit studio indépendant et qu’il est vendu à un prix qui vaut largement son contenu. Pour un joueur habitué, Stitchy in Tooki Trouble n’a peut-être pas la durée de vie la plus longue, mais il compense largement par son charme et son gameplay très accessible qui lui permet d’être amusant tout de suite et pour tout le monde.

Stitchy in Tooki Trouble

Titiks

L’avis de Titiks sur Switch

En Bref

Stitchy in Tooki Trouble est un petit jeu c’est vrai, mais un petit jeu très bien réalisé de bout en bout. Chaque monde propose ses idées, ses défis et un boss qui est un petit mur à passer pour les joueurs. La recherche des Totems est optionnelle mais permet de rester attentif aux petits chemins annexes et de ne pas foncer à la fin du niveau. Un jeu de qualité made in Belgium, s’il vous plait !

4.5
Show Full Content

About Author View Posts

Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.
Retrouvez-moi sur Twitch @un_daron_dans_le_game et sur Twitter.

Previous Gameplay : Hitchhiker – L’étrange route
Next WTF : Il ne vaut mieux pas que Lady Dimitrescu vous marche dessus, et c’est prouvé

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Pokémon Soleil et Lune : différences entre les jeux et nouveaux Pokémon

06/09/2016
Close