star ocean the last hope image à a la une

Test : Star Ocean The Last Hope 4K & Full HD Remaster (PC)

Le titre était déjà assez long que pour rajouter une blagounette

Je me suis attaqué au test de Star Ocean The Last Hope 4K & Full HD Remaster avec une certaine curiosité car j’avais souvent entendu beaucoup de bien de la série Star Ocean mais n’avais jamais pu y jouer auparavant. Cet épisode est, comme son nom l’indique, une version remasterisée et prête pour la 4K de Star Ocean The Last Hope (sorti sur PS3 et XboX 360 en 2009). Vu mon pedigree, comme vous l’aurez compris, ne vous attendez donc pas à un comparatif des versions dans ce test. Je vais plutôt vous parler de mon ressenti sur ce JRPG futuriste qui à mon sens vaut quand même le détour.

Des rides que le botox n’efface pas

Commençons ce test par expliquer ce que ce remaster apporte par rapport à la version originale. On peut en fait le comparer très fortement au remaster de Final Fantasy X du même éditeur. En effet, comme pour Final Fantasy X, Star Ocean The Last Hope ne propose « que » la remise aux goûts du jour graphique d’un titre paru sur une génération de console précédente.

Pour Final Fantasy X, étant donné que la génération de consoles en question était tout de même la Playstation 2, on pouvait encore s’attendre à un petit « wahou » en voyant les cinématiques refaites et les nouvelles textures de la part des joueurs ayant joué sur ce support. Pour Star Ocean The Last Hope, ce « wahou » était déjà plus difficile à atteindre pour Square Enix vu que le titre original datait tout de même de l’époque de la Playstation 3.

Manette en mains, force est de constater qu’il sera difficile de susciter l’émerveillement des joueurs face aux prouesses techniques de ce remaster. En effet, dans les zones où la caméra est proche de votre personnage, il ne sera pas rare de voir beaucoup de clipping et d’aliasing. Vous aurez droit à de grosses lignes de pixels venant scinder l’image et rendant le tout assez désagréable à regarder. Sur la carte du monde ou dans les zones où la caméra est éloignée, ces problèmes se remarqueront heureusement moins. La capture d’écran ci-dessous vous donne une idée de la qualité des textures mais je ne suis pas arrivé à saisir le moment où l’immonde ligne de pixel vient gâcher l’image. Sachez toutefois que ça se produit constamment quand vous êtes dans le hub de la première planète.

star ocean the last hope pc plante teub

Bienvenue sur la planète teub ! Avec ses arbres phalliques et ses pixels apparents …

Toutefois, ne crachons pas (trop) dans la soupe, le jeu est très fluide sur PC, presque sans temps de chargement et sans bugs. Son atout majeur reste que les textures et cinématiques sont plus fines. Toutefois, certaines cinématiques sont tout de même encore pixelisées et ce même en jouant en 1920×1080 (ça ne doit pas être fameux en 4K).

Une aventure spatiale épique

star ocean the last hope faize

Voici Faize, le premier alien amical que vous rencontrerez et qui rejoindra votre équipe

Heureusement, Star Ocean The Last Hope a bien mieux à proposer que sa technique hasardeuse. Le jeu vous situe dans un contexte où les guerres ont ravagé la terre et où l’humanité cherche à aller explorer la galaxie pour y trouver une nouvelle planète habitable. Vous incarnez Edge Maverick (le blondinet qui ressemble à Tidus), membre d’équipage d’une expédition visant à aller étudier une planète qui pourrait bien servir de « Terre-bis ». En route, un incident se produit et vous contraint à effectuer le saut spatio-temporel vous permettant d’arriver à destination plus tôt que prévu. Coup de bol, vous arrivez quand même à destination mais un des vaisseaux de votre flotte manque à l’appel.  Par contre les choses se gâtent quand vous découvrez que cette planète est habitée par des créatures hostiles désireuses de faire de Reimi Saionji (votre amie d’enfance et équipière) et de vous-même leur casse-croûte. Heureusement, vous arrivez à les occire et votre commandant vous confiera la tâche d’explorer la planète à la recherche du dernier vaisseau. Vous rencontrerez alors une race alien désireuse de faire ami-ami avec les terriens en échange de votre aide pour déjouer une menace impactant potentiellement l’univers entier ! C’est alors parti pour une aventure spatiale vous menant de planètes en planètes, vous faisant rencontrer de nouveaux équipiers et comprendre les anomalies et problèmes qui se trament à l’horizon.

star ocean the last hope vaisseau

Vous allez explorer la galaxie avec ce vaisseau

Je vous avoue que je ne suis pas encore très loin dans le scénario, mais celui-ci a réussi à me captiver pour le moment. Je retrouve un peu la bonne surprise que j’avais eue sur Xenoblade Chronicles X à explorer des planètes et à en découvrir la faune et la flore. Les planètes sont ici beaucoup plus petites que dans Xenoblade et on ne pourra les explorer qu’à pieds. On devra contourner les obstacles pour progresser. Un petit dénivelé est assez fréquemment un mur qu’on ne pourra pas franchir. On a donc un sentiment de liberté assez limité mais c’est tout de même particulièrement agréable de découvrir les planètes au rythme d’une bande son des plus réussies. Ce manque de liberté est également compensé par un scénario intéressant sur chaque planète visitée mettant petit à petit en lumière les enjeux majeurs de l’histoire. Les personnages, bien qu’assez clichés, sont également plutôt attachants. Les histoires de cœur compliquées entre Edge et Reimi sont assez divertissantes et égayent le tout. Même le personnage « loli » de l’équipe que vous rencontrerez sur la deuxième planète n’est pour une fois pas irritant et n’est pas non plus sexualisé comme les jeux japonais ont souvent tendance à faire.

star ocean the last hope reimi et edge

La romance Reimi et Edge fonctionne bien

Un bon challenge à la clé

Le plus gros point fort de Star Ocean The Last Hope est à mon sens son système de combat qui le différencie des autres JRPG du genre.

Engager un combat se fait en « fonçant » dans un ennemi visible sur la carte, un peu comme dans Persona. Si vous lui rentrez dedans par derrière vous commencez le combat avec un avantage. Si ce sont eux qui vous rentrent dedans par derrière, l’avantage sera aux ennemis. S’en suit alors une phase de combat en temps réel dans une zone fermée.

Vous contrôlez un personnage parmi les 4 que peuvent contenir votre équipe et pouvez changer à tout moment celui que vous incarnez d’une pression de touche. C’est assez pratique pour par exemple attaquer les monstres volants à distance avec Reimi puis repasser sur Edge pour aller taper un ennemi à terre. Même si vous ne changez pas souvent de personnage, l’IA fait assez bien son boulot avec vos coéquipiers qui se soigneront ou lanceront des sorts.  L’IA ennemie n’est pas non plus en reste car elle viendra parfois « gank » un de vos personnages à 3 contre 1, le laissant à la limite de pouvoir se relever et riposter si un de vos équipiers ne vous aide pas.

Ceci donne des phases de combats très dynamiques mais aussi assez stratégiques. En effet, vous pourrez vous déplacer comme bon vous semble sur le terrain pour par exemple essayer de d’abord prendre l’aggro des monstres sur vous puis de courir et les leurrer vers vos mages qui les attaqueront avec un bon gros sort bien placé. Vous aurez également bon nombre de subtilités disponibles pour sortir victorieux. Un des points à maîtriser est  l’attaque éclair. Vous pouvez vous mettre en phase de charge et déclencher cette attaque si vous appuyez sur une touche au moment où un ennemi s’apprête à vous attaquer. Dans certains cas, vous ferez une esquive, désorientant le monstre, dans d’autres vous pourrez le contourner et placer un coup critique (pour peu qu’il ne vous contre pas) ou même faire une parade.

Il y a encore énormément de subtilités que je pourrais vous expliquer mais le mode entrainement du jeu est là pour faire de vous un maître de la baston. Sachez juste que bien maîtriser votre arsenal de coups, vos techniques et vos équipiers sera vital pour sortir victorieux des combats de boss de fin de chapitre. En effet, chacun de ces boss ne vous laissera que peu de répit et vous demandera de trouver son point faible au risque de ne lui infliger que des dégâts rikikis et vous retrouver KO. Le premier boss est assez simple, mais à partir du deuxième, on sent que les choses sérieuses commencent.

Pour moi, ce système de combat est un des plus techniques et réussis que j’aie pu faire dans le domaine des Action RPG. Du coup, je recommande chaudement le jeu aux amateurs de stratégie et de combats retords. Il n’y aura d’ailleurs pas de soin automatique en fin de combat et vous devrez parfois parcourir des zones infestées d’ennemis avant de pouvoir retrouver un point de sauvegarde.

star ocean last hope barachiel

Ce boss sera la premier qui testera vos compétences au combat

Conclusion

L’exercice de critique n’aura pas été simple pour ce remaster de Star Ocean The Last Hope sur PC. Si on ne prend en compte que les aspects de remasterisation du titre, on ne peut malheureusement pas dire que le résultat final brille par ses qualités techniques. Bien que le jeu soit fluide ou que les cinématiques et textures soient remises aux gouts du jour, l’aliasing et le clipping ternissent tout de même l’expérience globale.

Toutefois, Star Ocean The Last Hope est un excellent JRPG dans un univers futuriste « space opera », doté d’une histoire captivante, d’un bon paquet de planètes à explorer, de personnages attachants et surtout d’un système de combat très original pour le genre qui donnera lieu à certains challenges lors des boss de fin de chapitres.

Bref, nous conseillerons vivement le jeu aux nouveaux venus dans cette licence mais nous le jugeons quand même dispensable pour ceux l’ayant déjà retourné ; la refonte graphique ne justifiant pas spécialement le passage à la caisse.

Temps de lecture : environ 5 minutes

reimi-saionji-star-ocean-the-last-hope

Star Ocean The Last Hope 4K & Full HD Remaster

  • Développeurs / Éditeur Tri-Ace / Square-Enix
  • Type JRPG spatial
  • Support PS4, PC
  • Sortie 28 Novembre 2017
Star Ocean The Last Hope 4K & Full HD Remaster à notre sauce
8/10
Star Ocean The Last Hope 4K & Full HD Remaster à notre sauce
Y'a bon
  • Une histoire "space-opera" captivante
  • Des personnages attachants
  • Grosse durée de vie
  • Une bande son magnifique
  • Un système de combat original qui réserve du challenge
Beuuuuwark
  • Gros problèmes de clipping et d'aliasing
  • Les textures n'ont pas toutes été bien refaites
  • Moins de liberté d'exploration qu'un Xenoblade
  • Technique
    5/10
  • Esthétique
    7/10
  • Ergonomie
    7/10
  • Audio
    9/10
  • Contenu
    9/10
Commentaires Facebook
Catégories
Tests jeux

Amateur de japonaiseries en tous genres, rédacteur et correcteur sur pxlbbq.com
Autres articles jeux vidéo

Dans le même genre