Passer après deux épisodes appréciés n’est jamais chose facile, et Shadow Warrior s’en tire avec des honneurs relatifs (et des gros bisous parce qu’il est foutrement fun).


Shadow Warrior 3


Supports : PC, PS4, XBox One

Genre : FPS

Date de sortie : 01 Mars 2022

Editeur : Devolver Digital

Développeur : Flying Wild Hog

Multijoueurs : Non


Shadow Warrior 3 est moins que la somme de ses composants, mais on s’en fout.


  • Vraiment fun à jouer
  • Techniquement, ça tourne bien
  • Une campagne, moi j’aime bien
  • La DA, vraiment
  • Le doublage, vraiment
  • Le scénario, vraiment…

Shadow Warrior 3 – Le retour de la vengeance

Si je devais citer les jeux dont j’ai gardé de bons souvenirs, Shadow Warrior devrait se trouver sur la liste. Construit sur le même moteur que celui de Duke Nukem 3D et tout aussi bourrin, le jeu est un produit de son époque testostéronée. L’équipe de Flying Wild Hog, créateur de titres très subtils comme Painkiller et Bulletstorm, avait relancé Shadow Warrior en 2013 en s’appuyant davantage sur les possibilités offertes par son contexte asiatique et moins sur les parties les plus racistes et misogynes de son prédécesseur. C’est auréolé d’un Unreal Engine 4 tout pimpant mais sans mode coop’ et doté d’une campagne narrative que le jeu nous revient cette fois.

Shadow Warrior 3 reprend juste après les événements du deuxième jeu (que je n’ai pas fait en fait… hum…) mais on aura vite fait de comprendre que l’histoire est un joli prétexte, tout comme les protagonistes dont le doublage est quelque peu aux fraises. Le jeu alterne entre les conversations internes de Lo Wang avec son guide spirituel Orochi Zilla (rien que le nom me fait rire) et des cutscenes pour donner un peu d’informations.

Une fois en jeu, on constate que la direction artistique est au mieux excessive, mais ça lui va bien. Néanmoins, l’architecture et les paysages du Japon néo-féodal de Shadow Warrior 3 impressionnent rarement.

Lorsque vous mettez de côté tous les problèmes liés aux aspects visuels et narratifs, vous vous retrouvez avec un FPS bien fichu et défoulant, construit dans le style de Doom et autre Serious Sam. Lo Wang est un tueur efficace et le jeu excelle lorsqu’il lâche le joueur dans une arène avec des ennemis aux designs inventifs et une musique entraînante. Chaque arme est de plus unique et puissante en fonction de la situation, et elles sont en nombre relativement restreint.

Shadow Warrior 3 n’échappe pas au sacro-saint grappin, aux glory kills doomesques et aux améliorations d’armes qui imitent façon Doom Eternal, en passant par la course sur les murs à la manière d’unde Titanfall 2. La progression est totalement inintéressante, puisque tout est balisé à l’extrême en vert fluo qui tranche de façon criarde avec les environnements. Je suis d’accord que dans ce type de jeu très rapide, on ai besoin de repères visuels pour vite s’y retrouver, mais il y avait des manières moins moches de le faire.

Shadow Warrior 3

Titiks

L’avis de Titiks sur PC

En Bref

Shadow Warrior 3 est moins que la somme de ses composantes. Est-ce que c’est une mauvaise chose ? Dans le cas présent, non, car le titre est vraiment plaisant à jouer, et on lui pardonnera sans mal son histoire, ses inspirations flagrantes, ses personnages, ses couleurs et le reste pour se concentrer sur les affrontements et la joie qu’ils procurent.

3.5

Show Full Content

About Author View Posts

Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.
Retrouvez-moi sur Twitch @un_daron_dans_le_game et sur Twitter.

Previous Arceus et Darkrai arrivent dans Pokémon Diamant Étincelant et Pokémon Perle Scintillante
Next PARIS MANGA 2022 : Ce qu’on attend de l’évènement

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Le Playstation Plus de septembre contiendra, entre autre, Destiny 2 et God of War III : Remastered

29/08/2018
Close