Test : River City Girls – Un bon vieux Beat’em Up des familles !

Une suite ? un hommage ? Les deux mon capitaine !

Les années 90 sont considérées par beaucoup de joueurs qui ont pas mal d’heures de vol comme l’âge d’or du jeu vidéo. On peut être d’accord avec cette affirmation ou non, mais il est clair qu’il y a un genre de jeu qui a eu de belles heures de gloire pendant cette décennie, c’est le beat’em up en 2D ! Si vous avez passé du temps à castagner gaiement du punk fluo, ça devrait vous rappeler des souvenirs. Alors est-ce que River City Girls est digne de cet héritage ? Réponse après quelques moments de grâce à base de coups de pains dans la gueule !

Tout commence par une sortie ordinaire au resto du coin…

Situation en auto-reverse !

Les développeurs de chez WayForward (à qui ont doit les très bons jeux Shantae) ont pris le pitch de base de River City Ransom, et ils ont tout simplement inversé la situation. Cette fois, ce sont Kyoko et Misako qui vont devoir se battre pour porter secours à Kunio et Riki (les protagonistes de River City Ransom, ça va vous suivez ?) qui ont été kidnappés à leur tour. Un clin d’oeil simple et efficace, mais qui met direct dans l’ambiance. 

Oh non ! Kunio et Riki ont été kidnappés !

Retour dans les 90s, pleine balle !

le jeu en lui-même se présente sous deux atours différents. D’une part les dialogues et l’histoire du jeu sont sous la forme de cases de manga plutôt bien fichues avec des dialogues assez bien sentis qui se laissent suivre avec plaisir (même s’ils sont en anglais dans le texte et pour les voix). D’autre part, une fois que vous commencez à jouer, le jeu est en pixel-art, comme un vibrant hommage aux décennies passées. Cette manière de trancher les deux parties du jeu pourra rebuter certains d’entre vous, mais le parti pris est suffisamment intéressant pour que l’intérêt du joueur soit maintenu. 

Le style graphique rend réellement hommage à une époque dorée du jeux vidéo !

Du coup, pour la bagarre, on fait comment ?

Alors, c’est là que les choses vont se compliquer pour les plus jeunes d’entre vous. Ceux qui n’ont jamais usé leurs doigts sur les BTA qui ont fait rage il y a 20 ou 30 ans risquent d’être un peu largués. On se retrouve avec une difficulté assez prononcée malgré une bonne palette de coups pour les personnages que vous contrôlez. A cela s’ajoute la fausse profondeur qui pourra frustrer quelques joueurs, surtout quand il s’agira de se placer correctement pour aligner vos adversaires et leur régler leur compte sans coup férir. Si vous êtes capables de passer à travers toutes ses petites choses, sans compter la rigidité des contrôles, vous adorerez enchaîner les combos et ramasser du fric par la même occasion. Une légère dimension RPG est aussi de la partie, ce qui ne gâche rien. La meilleure façon de vous en sortir est de jouer en coopération mais avec le Friendly Fire enclenché ou non, selon vos envies d’en découdre. 

Attention, les poubelles vont voler !

Boyfriends sauvés ! (conclusion). 

Il est certain que River City Girls aurait gagné a être plus accessible (notamment avec un mode facile par exemple) pour pouvoir intéresser plus de joueurs. Mais il faut aussi se dire que de temps en temps, voir un jeu un peu plus difficile à aborder ça ne fait pas de mal ! River City Girls est un bon BTA avec un enrobage visuel très intéressant qui vous obligera à hausser votre niveau de jeu si vous voulez l’apprécier. Mourir souvent pour maîtriser sereinement, voilà le mantra de ce jeu. Et honnêtement, tant que le fun est là et que vous savez à quoi vous attendre, tout devrait bien se passer non ?

Kyoto et Misako sont déterminées et se battront jusqu’au bout !

Temps de lecture : environ 4 minutes

River City Girls

  • Développeurs WayForward
  • Type Beat’em Up
  • Support Switch
  • Sortie 5 Septembre 2019
River City Girls à notre sauce
8/10
River City Girls à notre sauce
Y'a bon
  • Un parti pris artistique et scénaristique intéressant.
  • Une ambiance complètement cintrée.
  • Une difficulté bien old-school…
Beuuuuwark
  • Une dimension RPG peu profonde
  • Un goût de trop peu au final.
  • …Qui risque de rebuter certains joueurs quand même.
  • TECHNIQUE
    8/10
  • ERGONOMIE
    8/10
  • ESTHÉTIQUE
    10/10
  • AUDIO
    8/10
  • CONTENU
    6/10
Commentaires Facebook
Catégories
Tests jeux
Autres articles jeux vidéo

Dans le même genre