Sorti chez nous en 2007, sur la célèbre Nintendo DS, Pokémon Perle / Diamant se voit offrir une nouvelle vie avec ce remake Perle Scintillante / Diamant Etincelant via les développeurs de chez ILCA (I Love Computer Art), Inc. déjà à l’origine du Pokémon Home sur Switch, iOS et Android (2020).

Cette société créée en fondée en 2010 par Takuya Iwasaki ne s’est pas contentée de ne faire « que » ça vu qu’elle a également participé à pas mal de grands titres comme les deux derniers Nier ainsi que Ace Combat 7, Code Vein ou encore Dragon Quest XI notamment…


Pokémon Perle Scintillante / Diamant Etincelant


Supports : Switch

Genre : RPG

Date de sortie : 19 novembre 2021

Editeur : Nintendo / The Pokémon Company

Développeur : ILCA, Inc.

Multijoueurs : Oui


Un Pokémon classique en tous points qui revient aux origines de la licence sans grands chamboulements.


  • Le retour d’une des meilleures génération
  • Les musiques d’époque remasterisées
  • On y reste encore accroché!
  • Un scénario très classique mais qui fonctionne
  • De nouveaux lieux de capture
  • Grosse durée de vie
  • Une direction artistique peu inspirée
  • Multi-EXP non désactivable
  • Sur écran, certaines zones sont assez floutées
  • Techniquement pas ouf!
  • Vraiment facile

Adieu Bourg-Palette

La version qu’on aura testée est Perle Scintillante mais comme on le sait tous, à part quelques Pokémon inédits à chaque version, ce sont les mêmes jeux. Nous voilà donc parti dans la région de Sinnoh que l’on retrouve logiquement avec des améliorations graphiques, une mise à jour pour se calquer aux standards d’aujourd’hui. C’est d’ailleurs la véritable intention du titre.

Mais on se rend rapidement compte que la technicité n’est pas vraiment au rendez-vous malheureusement. Bien que le titre reste très identique à sa version d’origine au niveau de l’histoire, etc… n’oublions pas qu’il reste un des meilleurs épisodes de la licence. Néanmoins, il ressemble même peut-être encore de trop à son ancêtre. En effet, il n’y a pas grand chose qui a changé depuis tout ce temps.

Les graphismes s’actualisent mais ne sont pas fous du tout… même plutôt flous j’ai envie de dire pour jouer sur les mots. On peut voir une sorte de halo flouté assez régulièrement ce qui démontre une non-maîtrise de la technicité graphique, tout du moins sur un écran car en portable, c’est moins flagrant. Parlons-en aussi avec ces modèles de personnages en mode SD (super deformed) ou chibi si vous préférez. Ca aurait pu rendre bien mais on se rend compte que c’est assez pauvre tant pour les personnages que pour les décors en général. Les environnements semblent assez vides… mais tout ça frappe surtout sur un écran. Ca passe franchement mieux en mode portable.

De plus, les villes et villages avec 3 maisons, ça allait il y a 15 ans sur console portable mais pas en 2021, sans compter que tout manque de détails. C’est un aspect(trop?) lisse sans vraiment d’identité propre ce qui est assez étonnant de la part d’un jeu Nintendo. On se croirait devant un mélange de figurine Funko POP et de Tsum Tsum. Bref, je trouve la direction artistique plutôt facile… il y avait mieux à faire! Ce n’est pas hideux non plus mais plutôt sans vraie identité ce qui rend l’aspect très générique, un peu comme Nexomon.

On s’était donné rendez-vous dans…

15 ans! 15 années que ce titre est sorti et la force de ce remake est de nous faire retomber directement dans notre partie de l’époque. Même si on trouve à redire sur la direction artistique, il faut bien avouer que l’ambiance reste intacte. Les musiques sont idéalement reprises et bien réorchestrées comme il se doit même si on les reconnait assez aisément tout comme tout ce qui touche aux effets sonores.

L’histoire, basique certes, reste efficace comme prétexte à la collectionnite des « monstres de poche » et des combats de dresseurs. On se fait avoir une fois de plus car une fois que l’on recommence une partie, on s’y colle pour plusieurs heures d’office. Les combats sont, à coup sûr, plus dynamiques même si les Pokémon restent peu expressifs lors des phases sans actions. Malgré tout, on regrettera que la mécanique générale ait peu évoluée…

En effet, les attaques des Pokémon s’inspirent des derniers jeux sortis dans l’animation mais restent assez peu impressionnantes et les mouvements des personnages sont trop linéaires. Tant notre héros, tant les PNJ se déplacent en haut, bas, gauche, droite sans aucune diagonale ou raccourcis directs… et c’est très bizarre pour un titre de 2021.

Autre chose qui pourrait en choquer plus d’un: impossible de désactiver le multi-EXP! Ce système permet de répartir automatiquement les points d’expériences entre les six Pokémon de votre équipe évitant ainsi de créer une rotation de vos bestiaux lors des combats et qui les rend trop faciles du coup (il faudra aller en ligne pour du vrai challenge). Dommage car avoir le choix entre la facilité et un aspect plus tactique aurait été un plus surtout pour ceux qui veulent vraiment retrouver un titre à l’ancienne…

La Team Rocket Galaxy s’envole vers d’autres cieeeux!

Malgré tout, ce qui ne change pas c’est que ces Pokémon Perle et Diamant restent de bons jeux. Il y a des défauts et quelques bémols lors du remastering mais il n’empêche que ce sont loin d’être de mauvais titres. Surtout que les développeurs ont osé ajouter un nouvel endroit sur la carte: le Parc Rosa Rugosa.

Dans ce parc que vous découvrirez, tout comme la Tour de Combat après avoir gagner la Ligue, des Pokémon légendaires des générations précédentes. Il vous sera également possible de capturer d’autres monstres dans les Grands Souterrains de Sinnoh seul ou entre amis. De quoi faire en matière de capture histoire de remplir votre Pokédex.

On peut également découvrir que d’autres features seront disponibles par après notamment des modes online de tournois et d’échanges. Il suffit de se rendre au Centre Pokémon du coin pour y avoir accès… enfin, pas pour l’instant donc patience. Et puis, vu la durée de vie de ces versions, vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer en attendant ces prochains ajouts. Tout au plus, vous serez mieux entraîné.

Pour le reste, on retrouve tout ce qui a fait les grands jours de cette 4e génération sans oublier les fameux vauriens de la Team Galaxy qui sera là pour tenter de vous mettre des bâtons dans les roues… qui toutefois sera facile à déjouer, il faut bien l’avouer.

Pokémon Perle Scintillante / Diamant Etincelant

ManuSupra

L’avis de ManuSupra sur Switch

En bref

Tout n’est pas parfait mais vu que la base était bonne ce remaster de Pokémon Perle/Diamant reste un titre qualitatif malgré tout. Les ajouts sont intéressants, la durée de vie toujours plus grande même si, techniquement, on aurait pu passer un petit gap. Et puis, ça fait quand même plaisir de revoir Lucario, mon préféré!

3.5
Show Full Content

About Author View Posts

ManuSupra

Passionné, collectionneur et historien vidéoludique trentenaire ayant grandit avec un enfant à queue de singe et un plombier moustachu s'empiffrant de champi. Chasseur de monstres à l'insectoglaive, archéologue gaming et adepte du "bas, diagonal, droit + poing". Sushivore et burgerovore professionnel!

Previous Who Pressed Mute on Uncle Marcus? le nouveau FMV de Wales Interactive arrive l’année prochaine
Next Syberia : The World Before sortira finalement en 2022

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

L’Attaque des Titans arrive chez nous fin août

07/04/2016
Close