En dehors des mastodontes SKATE d’EA ou encore l’immense série des Tony Hawk’s Pro Skater, il est assez difficile de se faire une place dans le petit monde du skateboard virtuel. Il y en a qui ont essayé, ils ont eu des problèmes…

Mais à côté de ça, il y a les Olli Olli, deux jeux de skate minimaliste en side-scrolling orientés plateforme et rythme. Le premier épisode avait été pensé pour le jeu mobile mais son succès l’a vite poussé à débarquer sur les machines de l’époque et de proposer également un second opus Welcome to Olliwood.

Pour le troisième opus, on efface tout, vraiment. On garde juste le gameplay pour le transporter dans un univers ultra coloré et inédit. Autant dire que les développeurs de Roll7 se sont fait plaisir et se sont franchement lâchés sur ce Olli Olli World!


Olli Olli World


Supports : Xbox Series X/S/ONE, PS5/PS4, Switch, PC

Genre : Plateforme/glisse

Date de sortie : 8 février 2022

Editeur : Private Division

Développeur : Roll7

Multijoueurs : Non


Un gameplay ravageur, une direction artistique aux petits oignons, Olli Olli World est un concentré de fun!


  • Un gameplay précis et évolutif
  • Une direction artistique hyper originale
  • Des personnages attachants
  • Les innombrables modèles de customisation
  • Un level design de ouf!
  • Ultra fluide
  • Chouettes musiques
  • Ca parle vraiment beaucoup entre deux run
  • Certains objectifs secondaires moyens
  • Quelques checkpoints un peu mal placés
  • Pas de multi

Des fruits, du fun!

Le moins que l’on puisse dire c’est que ce nouvel opus ne ressemble en rien à ses prédécesseurs et on se demande même ce qu’ont consommé les développeurs (dans le bon sens du terme ici…) vu l’originalité qu’acquière Olli Olli surtout pour ce qui frappe aux premiers abords: le design général. Parce que oui, là, pour le coup ce Olli Olli World possède une direction artistique très originale. Un mélange de couleurs pastels qui nous éclaboussent aux yeux ainsi que des personnages totalement haut-perchés.

C’est bien car ça donne enfin une identité à la licence. Il faut dire que les deux premiers opus, tout aussi excellent qu’ils soient, s’affirmaient surtout de par leur minimalisme. Mais pour être franc, je ne m’attendais pas du tout à un si gros revirement de style avant de tomber sur les premiers trailers. J’ai même eu du mal à saisir ce choix.

Cependant, c’est manette en main que j’ai compris: waw, que c’est cool! On commence par customiser son personnage, son style, sa planche bref tout! Le nombres d’éléments de customisation est hallucinant car pendant tout le jeu vous en débloquerez une pléthore. De quoi faire pour que tout le monde trouve son bonheur que se soient les plus stylés ou les plus… bizarres car ça reste le cœur du jeu.

Born to be wiiiiiild!!!

Olli Olli World se joue en solo avec une sorte de mode histoire dans lequel vous voyagez sur une map. Le but? Devenir le nouveau mage du skateboard. Pour cela, votre team vous apprendra toutes sortes de tricks tout au long de l’aventure. Une sorte de didacticiel, assez bavard soit dit en passant, se lance au début de chaque monde et les niveaux évolueront en adéquation avec votre apprentissage de ces figures.

Comme dans les premiers opus, ici, tout y est: les grinds, ollies, grabs, wallrides, manuals, etc… Bref, un tricktionnaire digne des meilleures simulations de skate. D’ailleurs, niveau gameplay même si c’est très arcade, on sent les notions simulation car le titre est toujours exigeant même s’il reste vachement plus accessible que ses prédécesseurs.

En effet, les réceptions sont automatiques dans ce troisième opus et c’est tout de même plus agréable. Attention toutefois, qui dit plus accessible ne veut pas dire non plus que c’est facile. Ca reste, en quelques sortes, du die & retry. Néanmoins, la courbe d’évolution est tellement bien pensée qu’on ressent plus de satisfaction que de frustration. Pour la petite histoire mon fils de 10 ans y joue et sa progression est impressionnante là où il aurait eu bien plus de mal sur Olli Olli 1 ou 2.

Adventure Gumball Pro Skater

Pour ce qui est du level design, c’est du grand art. Chaque niveau est totalement différent et explose de couleurs avec des graphismes et des personnages rappelant énormément les séries Adventure Time ou encore Gumball. Surtout les héros locaux de chaque région qu’il faudra battre pour apprendre leurs techniques: bien barrés les gaillards!

La générosité du jeu est telle qu’il offre une map de 5 régions très diversifiées possédant chacune une bonne vingtaine de niveau et plus des niveaux bonus. Largement de quoi faire donc surtout que pas mal de niveaux possèdent plusieurs embranchements. Olli Olli World est vraiment un jeu de plateforme de skate où reflexe et précision sont de mise.

Ca fait beaucoup d’éloges pour ce « petit jeu indé » qui coûte à peine 30€ mais force est de constater qu’il est plutôt très réussi et je n’ai pas encore parlé du sound design qui suis la tendance des précédents constats. Notamment des musiques qui se fondent parfaitement dans la masse des différents monde ce qui colle parfaitement et offre une ambiance unique à chaque niveau.

Olli Olli World

ManuSupra

L’avis de ManuSupra sur Xbox Series X

En bref

En voilà une belle évolution que Olli Olli World. Roll7 change totalement l’aspect de sa série et débarque avec un titre toujours aussi pointu techniquement tout en offrant une accessibilité bienvenue. Un très chouette jeu de skate/plateforme qui vous fera évoluer au fur et à mesure de l’aventure et surtout qui vous amusera.

4.5
Show Full Content

About Author View Posts

ManuSupra

Passionné, collectionneur et historien vidéoludique trentenaire ayant grandit avec un enfant à queue de singe et un plombier moustachu s'empiffrant de champi. Chasseur de monstres à l'insectoglaive, archéologue gaming et adepte du "bas, diagonal, droit + poing". Sushivore et burgerovore professionnel!

Previous TAITO MILESTONES arrive sur Switch en Europe
Next Découverte de Lacuna : 30 minutes de complots SF de qualité !

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Pokémon GO : le Pokémon légendaire Kyogre arrive dans les Raids

13/01/2018
Close