Test : Megaton Rainfall – Dans la peau de Superman

Devenez un super héros !

La VR continue son petit bonhomme de chemin avec la sortie de Megaton Rainfall, un titre qu’on attendait avec une certaine impatience chez PXLBBQ. Même si le titre est jouable sur un écran normal, Megaton Rainfall ne trouve son réel intérêt qu’en réalité virtuelle et pour cause : vous incarnez une entité immortelle capable de voler à des vitesses subluminiques de la surface de la Terre à d’autres galaxies.

Pôpa ?

Les Intrus

Récupérez ces petites choses après chaque vague d’ennemis ou dans l’espace pour gagner en pouvoirs

Vous ne savez qui vous êtes, mais un Cube étrange vous adresse la parole en vous appelant “mon enfant”. Il vous parle de vous, de sa création, et des Intrus, ces entités destructrices menaçant les êtres humains. Il vous incombe de les repousser et pour cela, vous aurez accès à certains pouvoirs dévastateurs. Débute alors votre apprentissage qui vous demande seulement de suivre le Cube pour apprendre à vous déplacer correctement.

Une fois votre premier pouvoir en main, il faut repousser les attaques des Intrus, ces vaisseaux ennemis détruisant les villes humaines. Filez tel Superman à la rescousse de l’Humanité en détruisant les vaisseaux ennemis, visant leur unique point faible rouge. Mais attention aux dégâts collatéraux, puisque si vous êtes invulnérable, ce n’est pas le cas des humains. Concentrez vos tirs en évitant d’abattre des immeubles, épargnez le maximum de vies, contrecarrez les attaques de zone des intrus et ne déchaînez pas trop vos pouvoirs trop prêt du sol. S’ensuit des courses-poursuites à travers les immeubles, en essayant de viser les ennemis qui se déplacent rapidement en variant leurs trajectoires, voire en fonçant vers la stratosphère pour rejoindre une autre ville très peuplée.

Faites gaffe quand même quand vous tirez… y’a des gens en-dessous

Superman Syndrome

La sensation de toute puissance est réelle, Les Intrus ne pouvant vous touchez, vous volez à toute vitesse d’un lieu à l’autre, détruisez les vaisseaux ennemis à coup d’attaques dévastatrices ou de lasers précis avant de parcourir la galaxie à la recherche d’artefacts anciens pour booster vos pouvoirs, frôlant les soleil avant de repartir à toute vitesse vers la Terre. Grisant, Megaton Rainfall incite pourtant à la prudence, pour ne pas détruire les environnements humains générés aléatoirement.

Les villes sont générées aléatoirement, mais comportent des bâtiments connus

Des profondeurs des océans aux abysses indicibles de l’espace, vous pouvez vous rendre partout en quelques instants, creuser des cratères à la surface des planètes. Forcément, ce n’est pas graphiquement époustouflant, les villes étant grossièrement balayées, tout comme les humains présents, et si on peut voir ici et là certains bâtiment célèbres, la génération automatique a tendance à créer des villes qui se ressemblent sans cesse, tout comme les planètes, dont certaines abritent des objets à récupérer. Le Créateur vous interpelle souvent pour vous faire part de ses réflexions et vous octroyer plus de pouvoir, mais ses réelles intentions restent floues.

Megaton Rainfall est véritablement grisant

 

Le système de visée en VR se faisant au regard se révèle sans surprise plus précis qu’à la manette, limitant les “balles perdues”, même si les ennemis sont très véloces et plus rusés qu’il n’y paraît. Leurs points faibles étant assez petits, parfois cachés ou en mouvement, les détruire rapidement n’est pas toujours chose facile, même si un radar vous indique leurs positions et qu’un petit magnétisme permet à votre tir de toucher sa cible en rectifiant un tout petit peu la trajectoire.

Ah, vous avez échoué à empêcher le vaisseau-mère d »IndependanceDay-iser » la ville

Et même si vous êtes immortel, gardez toujours un oeil sur la jauge des dommages collatéraux, et sur les éventuelles attaques gigantesques des vaisseaux ennemis. Et si vous décidez d’atomiser votre ennemi, assurez-vous que les environs soient vides ou d’être suffisamment haut dans le ciel pour ne pas toucher les humains. Que dire également de la bande son planante et galvanisante, incitant à foncer dans l’espace et à donner libre court à la liberté de vol, contemplant la Terre baignée de soleil ou de foncer vers des constellations inconnues.

Conclusion

Megaton Rainfall est véritablement grisant et nous met autant dans la peau de Superman pour le sentiment de puissance et la défense de la Terre que dans celle d’Hancock pour tous les dommages collatéraux que nous pouvons provoquer, lançant un “Désolé ! Ma faute !” depuis les nuages. Si votre coeur le supporte – le jeu permettant de désactiver toutes les options anti-cinétose – Megaton Rainfall vous offre une virée inédite en réalité virtuelle, un cadeau de la part de son unique développeur Alfonso Del Cerro !

Temps de lecture : environ 2 minutes

Megaton Rainfall

  • Développeurs Pentadimensional Games
  • Type Simulateur de Super Héros
  • Support PS4
  • Sortie 17 Octobre 2017
Megaton Rainfall à notre sauce
9/10
Megaton Rainfall à notre sauce
Y'a bon
  • Une sensation de liberté et de puissance inégalée
  • Un monde gigantesque
  • Des batailles épiques
  • Une bande son parfaite
Beuuuuwark
  • Des villes générées aléatoirement, donc forcément pas mémorables
  • Sensibles à la cinétose s'abstenir
  • Technique
    8/10
  • Esthétique
    7/10
  • Ergonomie
    9/10
  • Audio
    9/10
  • Contenu
    8/10
Commentaires Facebook
Catégories
Tests jeux
Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l’univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.

Autres articles jeux vidéo

Dans le même genre