Savez-vous qu’Apple est un des plus vendeurs de jeux vidéo au monde ? On estime qu’en 2018, il y avait 2,2 milliards de joueurs sur mobile dont près de 450 Millions se trouvant uniquement en Chine.

Des sondages ont étés lancés en France, au Royaume-Uni ou encore en Allemagne (les résultats doivent être similaires en Belgique également) concernant les types d’applications les plus utilisés. La moitié des sondés répondent qu’ils jouent sur leur téléphone.

Sachant également qu’Apple reste dans le Top 5 mondial, même s’il perd quelques places face à OnePlus, Huawei et d’autres, il reste un des plus gros vendeurs de jeux vidéo, notamment avec son abonnement Apple Arcade.
Mais trêves de blabla, nous sommes ici pour parler de la manette Nimbus + de Steelseries.

Successeur direct de la manette Nimbus, cette nouvelle itération apporte pas mal de nouveautés, notamment une autonomie en béton allant jusqu’à 30 heures sur une seule recharge. Mais vaut-elle le coup ? Convient-elle aux utilisateurs Android ? C’est ce que nous allons voir dans ce test.

Design

La Nimbus+ suit les traces de la Nimbus sortie il y a quelques années déjà, manette pour mobile la plus vendue au monde. Les formes sont quasiment les mêmes, et c’est efficace. Le design étant similaire aux manettes pour consoles, vous ne serez pas déboussolés. On retrouve un pad directionnel, les touches ABXY, un bouton HOME et des gâchettes. Une manette confortable et légère, faite pour résister à vos parties endiablées jusqu’à la transpiration.

Connectivité

La manette Nimbus+ apporte une nouveauté qui sera appréciée des utilisateurs Apple : La norme MFI.

Problème, avez-vous réellement besoin du MFI ? Et bien… Dans notre cas, pas vraiment. Depuis iOS 13, toutes les manettes Bluetooth comme la DualShock 4 ou les manettes Xbox 360/One sont 100% compatibles avec les appareils Apple… Coup dur car la petite soeur de la manette la plus vendue au monde se retrouve à court d’arguments de vente : Pourquoi payer une manette plus chère alors qu’on peut déjà utiliser celles qu’on a déjà ? À vous de voir à ce sujet.

Acronyme pour Made For iPhone | iPad | iPod, MFI utilise iAP2, la norme Apple Wireless. Basiquement, c’est du Bluetooth Low Energy avec un protocole propriétaire qui permet une “meilleure” connectivité, notamment un temps de latence très faible et un appairage quasi-instantané par exemple.

Elle est donc aussi compatible avec tous les appareils Android et les ordinateurs Windows sans drivers, directement reconnue en tant que manette de jeu. Le seul bémol étant qu’on a un temps de latence un peu plus élevé.

Compatibilté

Les appareils supportés par cette manette sont :

  • iPhone 11 Pro Max, iPhone 11 Pro, iPhone 11, iPhone Xs Max, iPhone Xs, iPhone Xr, iPhone X, iPhone 8, iPhone 8 Plus, iPhone 7, iPhone 7 Plus, iPhone SE, iPhone 6, iPhone 6 Plus.
    À noter que l’iPhone SE2 n’est pas inclus sur le packaging mais est bien évidemment compatible.
  • iPad Pro (12,9 pouces) de 2e et 3e génération, iPad Pro (11 pouces), iPad Pro (10, 5 pouces), iPad Pro (9,7 pouces), iPad Air 2, iPad Air 3e génération, iPad mini 4, iPad mini 5e génération, iPad de 5e et 6 e génération.
  • Apple TV 4e génération et Apple TV 4K
  • iPod Touch 7e génération.

Les MacBook (Air, Pro et autres) sont aussi compatibles.

Ergonomie et batterie

La manette est jolie, légère et robuste. On sent que l’on a affaire avec quelque chose de qualité. J’aurais aimé des boutons ABXY en version mate comme sur PlayStation afin d’avoir une plus grande résistance aux rayures et donc une meilleure durabilité. Les joysticks sont placés en bas et peuvent être cliquables. Un bonus appréciable même si peu de jeux utilisent réellement cette fonction.

La manette a deux petits trous à l’arrière permettant d’y insérer le support pour iPhone (inclus). Le design du support et bien pensé puisqu’il peut se glisser facilement dans la poche de votre pantalon ou de votre sac à dos. Le support peut prendre en charge des iPhone de toutes les tailles mais se limite à ceux-là, les iPad ne peuvent pas y être attachés.

Dans l’ensemble, la Nimbus+ regroupe tous les ingrédients pour faire d’elle une bonne manette avec un bon plus : Une excellente autonomie. Annoncée à 50 heures par le constructeur, soit 10 heures de plus que sa grande sœur, je ne pense pas avoir atteint ce nombre. Mais il faut dire les choses clairement : J’ai pu jouer dessus quelques heures par jour pendant une semaine et je n’ai toujours pas dû la recharger. Bonne nouvelle, non ?

Conclusion

Bon, au final, s’il y a bien une question à se poser, c’est de savoir si cette manette vaut le coup d’être achetée… Et bien il faut dire que si vous possédez déjà une manette PlayStation, Xbox ou n’importe quelle autre manette générique de qualité, vous n’aurez pas vraiment besoin d’acquérir la Nimbus+.

Mais si vous êtes un mordu de la marque à la pomme et que vous désirez absolument les dernières technologies propriétaires Apple qui permettent d’appairer rapidement ses appareils Bluetooth de la même façon que les Airpods, foncez vous l’acheter. Mais cette technologie vient avec un prix : 79,99€.

Montrer le reste de l'article
Précédent Robotics; Notes Elite et Robotics; Notes DaSH arrivent en duo cette année
Suivant Test : 51 Worldwide Games Nintendo Switch – Du fun servi sur un plateau ?

Commentaires

Laisser un commentaire

Close

ARTICLE SUIVANT

Close

The Legend of Zelda Wii U ne sortira pas en 2015

28/03/2015
Close