Avis sur la version Switch :

Près d’un an après la sortie sur PS4, XB1 et PC, la version Switch du jeu débarque enfin sur notre console hybride favorite. Aux premiers abords, cette sortie fait plaisir car l’histoire de Kalani nous avait vraiment touchée en 2019. Avec la version Switch, on constate cependant que la petite console de Nintendo manque de puissance de feu pour réellement rendre justice au titre. Les chutent de frame se multiplient et nous avons même eu droit à des freezes intempestifs qui viennent gâcher l’immersion. Du point de vue des graphismes, on sent qu’ils sont légèrement moins bons sur sur les versions d’origine et c’est dommage. Les textures mettent également parfois un peu de temps avant de s’afficher. On aurait aimé vous dire de courir acheter Lost Ember sur votre Switch afin de pouvoir l’emporter partout avec vous, mais pour une expérience optimale, il faudra préféré la version PlayStation 4, Xbox One ou PC.

Lost Ember est un projet qui a été financé grâce à une campagne Kickstarter. L’engouement pour l’aventure proposée par le studio allemand Mooneye Studios leur a permis de récolter un peu plus du triple du montant espéré à la base. Ces fonds supplémentaires auront permis, entre autre, de fignoler des animations et d’intégrer de nombreuses langues dont le français. Le monde dépeint par Lost Ember opère-t-il son charme ? C’est ce que nous verrons après s’être plongé dans l’aventure proposée.

L’exploration est au coeur de Lost Ember.

La chute d’un empire se révèle à vous

Dans Lost Ember, vous incarnez principalement un superbe loup très stylisé. C’est à travers ce corps que vous parcourrez un univers luxuriant, mais sachez que vous pourrez également prendre le contrôle d’autres animaux à travers votre périple. Parmi ceux-ci notons le colibri, le buffle ou encore la chèvre des montagnes. À travers des visions qui émanent d’une petite braise, vous en apprendrez plus sur le peuple disparu des Yanrana. Lost Ember propose donc une expérience unique, mais surtout poétique. Ici, il n’est pas question d’accumuler des points, mais plutôt de se laisser porter par l’histoire qui nous est offerte comme un beau conte pour enfants.

La civilisation Yanrana est bien intrigante.

Un univers prometteur, mais avec des lacunes techniques

Dès les premiers instants, Lost Ember nous plonge au cœur de la nature. On se retrouve au commande d’un loup qui peut se déplacer comme bon lui semble dans un monde ouvert. Le seul petit bémol est que vous ne pourrez pas réellement sauter, et ce même si vous contrôlez un quadrupède. Certaines collisions étant approximative, il est fort probable que vous vous retrouverez coincé entre deux rochers par exemple. C’est un peu dommage puisque ce genre de problème brise l’immersion que le jeu tente de créer. On se retrouve également lâché dans ce monde sans avoir de réel guide, ce qui peut devenir problématique si vous souhaitez avoir un sentiment de progression. Par ailleurs, il arrive que la caméra se comporte de manière un peu erratique. Il est à noter que les différents lieux que vous traverserez que ce soient des forêts, des plaines ou encore des environnements aériens ou aquatiques, sont pour leur part, visuellement réussis. Le jeu vous encourage d’ailleurs à explorer les moindre recoins puisque plusieurs objets y sont dissimulés. Si vous ne parvenez pas à tous les trouver lors de votre premier passage, vous pourrez parcourir le chapitre à nouveau.

Il est possible de prendre le contrôle de plusieurs créatures. On vous laisse admirer ce bug au passage.

Une bande son qui fait toute la différence

De grands noms ayant travaillé pour Rockstar North ont contribué à bâtir la bande son de Lost Ember. Il s’agit de Craig Connor et de Will Morton. Avec leurs années d’expériences, cette équipe de choc a su créer la juste ambiance pour donner vie à l’univers de Lost Ember. Chaque chapitre possède son propre univers musical et la bande son à elle seule pourrait même séduire plus d’un joueur en quête d’une expérience narrative.

L’univers de Lost Ember est d’une grande beauté et on a envie de s’y perdre.

Conclusion

Lost Ember propose une expérience narrative qui convient à tous les publics. Pendant un peu moins de 10 heures, vous serez bercé par cette histoire qui mérite d’être découverte. Vous aurez l’impression d’être en symbiose avec la nature qui vous entoure. Les graphismes sont stylisés et mignons et la bande son est extrêmement soignée. On aurait certainement aimé que cette expérience se prolonge un peu.

Le loup est très attachant et on prend plaisir à se glisser dans sa fourrure.

Lost Ember

  • Développeurs Mooneye Studios
  • Type Aventure
  • Support PS4, XB1, PC
  • Sortie 22 Novembre 2019
Show Full Content
Previous The Legend of Heroes : Trails of Cold Steel III sera aussi sur Switch au printemps 2020
Next Persona 5 Royal volera le coeur des européens dès le 31 mars 2020
Close

NEXT STORY

Close

Proximus TV change de nom et intègre Shadow

13/06/2019
Close