Vertex Pop, le studio indépendant de Mobeen Fikree, nous offre un jeu qui porte bien son nom : Graceful Explosion Machine. Vous êtes au commandes d’un petit vaisseau spatial, appelé le GEM Fighter, et vous devez faire face à des créatures aliens qui ne seront pas toujours tendre avec vous. Vous disposez d’un arsenal de quatre armes létales qui vous permettront de vous frayer un chemin à travers les vagues d’ennemis successives.

Voici votre vaisseau, le GEM Fighter !

Amenez-en des prouesses !

Ce n’est pas la première fois que ce studio canadien développe un jeu de type shooter et ça se voit ! Graceful Explosion Machine est visuellement raffiné et sa palette de couleurs a été soigneusement choisie pour faciliter la lecture du jeu. La direction artistique se veut minimaliste afin de mettre l’accent sur les mécaniques précises de jeu. Votre vaisseau se déplace fluidement dans cet univers horizontal et il peut même effectuer un virage à 180 degrés et des dash pour s’éloigner des ennemis le plus rapidement possible.

Et un petit combo de plus, mes amis !

Avez-vous vu tous ces jolis fragments ?

Comme dans tout bon shmup, il faut user de stratégie pour créer les plus gros combos possibles en accumulant des chaînes de fragments. Il faut aussi gérer votre puissance de feu au plus près car si vous foncez tête baissée sans réfléchir, il est fort probable que vous ne puissiez plus tirer et votre vulnérabilité imprévue va vous forcer à vous enfuir de vos opposants. Les créateurs du jeu ont clairement compris tout l’intérêt du scoring dans ce type d’expérience vidéoludique car ils incitent les joueurs à mieux performer en attribuant une note à la fin de chaque niveau et en affichant des statistiques de votre performance. On trouve également un classement des plus haut scores obtenus au sein de la communauté ainsi qu’un mode « score attack » qui se prête bien au streaming.

Il y a encore place à l’amélioration…

Jean-Michel Jarre au synthétiseur, le talent en moins.

Si nous avons jusque là encensé le jeu jusqu’ici, il possède tout de même un défaut de taille, sa musique tourne en boucle beaucoup trop facilement. Pour un soft qui veut tenir le joueur en haleine pour qu’il explose ses scores, il y a plus de chances que le compétiteur qui sommeille en vous ait envie de lancer sa manette assez vite sur le canapé et de passer à autre chose plutôt que d’affiner vos compétences de tueur intergalactique pour frimer devant vos amis virtuels.

Quatre planètes, c’est bien peu.

Conclusion

Avec ses quatre planètes et plus d’une trentaine de niveau, Graceful Explosion Machine saura plaire aux amateurs du genre, mais aussi à ceux qui aimeraient s’initier aux shoot ’em up. Que ce soit sur Nintendo Switch, PlayStation 4 ou Steam, vous passerez un bon moment à nettoyer cet univers hostile.

Attention, missiles en approche !

Graceful Explosion Machine

  • Développeurs Vertex Pop
  • Type Shoot ’em up
  • Support PS4, PC, Switch
  • Sortie 06 Avril 2017
Show Full Content
Previous L’Attaque des Titans repasse à table début 2018
Next Shenmue III se dévoile un peu plus
Close

NEXT STORY

Close

Une suite pour Demon Gaze

05/07/2017
Close