Test : Far Cry New Dawn – Vous reprendrez bien une dose de Hope County ?

Les Jumelles diaboliques tu vaincras.

Far Cry 5 avait fait son petit effet en début d’année dernière en s’imposant rapidement grâce à son histoire fouillée et ces personnages hauts en couleur. Avec le standalone Far Cry New Dawn, on repart pour une virée dans la folie, mais pas dans le même contexte. Est-ce que cette aventure à part vaut le détour ? Réponse dans quelques affrontements. 

C’est ici que débute notre aventure.

17 ans après, la vie tu feras fleurir.

Far Cry New Dawn prend place 17 ans après la fin de Far Cry 5. En considérant la fin nucléaire comme base du jeu, c’est la « mauvaise » fin de Far Cry 5 qui est utilisée. Après quasiment deux décennies passées sous terre alors qu’un hiver nucléaire faisait rage, l’humanité est revenue à la surface et la nature a repris ses droits. A la place de Joseph Seed, de sa famille et de sa secte de fanatiques, vous devrez faire face aux Jumelles, qui vont tout faire pour vous empêcher de vous établir pour de bon et durablement. Répondant aux doux noms de Mickey et Lou, celles qui sont à la tête des Ravageurs vont vous pourrir la vie autant de fois que possible. Face à cette menace, vous allez devoir vous allier à ce qui reste de la secte de Joseph Seed. Vous pourrez assurément le revoir. Et de votre côté cette fois.

Joseph Seed a plutôt bonne mine, vous ne trouvez pas ?

La prospérité tu amèneras.

Après l’hiver nucléaire, Hope County panse doucement ses plaies. Les arbres, les plantes et fleurs sauvages sont abondantes et ajoutent une touche colorée à cet univers post-apocalyptique. Votre but ultime est de protéger les habitants de Prosperity et de trouver les spécialistes ainsi que les ressources nécessaires pour permettre l’épanouissement de la communauté. L’amélioration de votre base dépend principalement de la découverte de réserves d’éthanol, le carburant qui a remplacé le pétrole. D’autres ressources, comme l’adhésif et le titane, servent de matières premières au crafting de vos armes. Pour vous inciter à faire des expérimentations avec votre arsenal, des défis octroyant des points de talent sont disponibles pour toutes les manières de tuer. Ces points sont aussi présents dans les magazines qui traînent dans les caches.

Grâce à la collaboration de tous (et à beaucoup d’éthanol), Prosperity devient plus forte.

Les avant-postes tu pilleras.

Dans Far Cry New Dawn, les avants-postes sont occupés par les Ravageurs. Deux options s’offrent à vous après être devenu le maître des lieux. Certes, vous pouvez simplement conserver l’avant-poste tel quel. Cependant, si vous choisissez de piller les lieux, les Ravageurs reviendront, les fortifieront davantage et y planqueront plus de ressources. Vous pourrez alors reprendre le territoire pour une deuxième, puis une troisième fois. Chacune de vos réussites vous rapporte plus de ressources au seul prix d’une difficulté plus relevée. À vous de voir quel genre de défis vous voulez relever.

Chouette ! Les avant-postes sont prenables plusieurs fois !

Des mercenaires tu recruteras.

Pour vous aider dans votre quête, huit mercenaires peuvent être recrutés. Six d’entre eux sont humains (Carmina Rye, le Pasteur Jérôme, Nana, le Juge, Hurk Drubman Jr. et Gina Guerra) et deux sont des amis à quatre pattes (Timber l’Akita et Horatio le sanglier). Chacun de vos alliés possède trois habiletés qui se débloquent selon le nombre de victimes à leur tableau de chasse. Mais avant de pouvoir compter sur les bons et loyaux services de vos futurs alliés, vous devrez les impressionner en faisant un petit quelque chose pour eux. Par exemple, Nana vous demandera de prouver par trois fois que vous êtes un bon tireur avant de se ranger dans votre camp. Si vous préférez explorer les terres du Montana en coop plutôt qu’au côté d’une IA, sachez que cette option fait son retour dans Far Cry New Dawn.

Nana nous demande de prouver que nous sommes dignes d’elle avant de se joindre à nous.

Plein les poches tu t’en mettras.

Grâce aux bons renseignements des éclaireurs de Wiki-Bean-ia, plusieurs caches seront révélées sur votre carte. Chacune d’entre elles présente un casse-tête environnemental que vous devrez résoudre avant de pouvoir piller les trésors (ressources et points d’aptitude) qu’elle renferme. Un autre type de défi qui s’offre à vous vous est proposé par Roger Cadoret. Ce Québécois est en fait pilote d’hélicoptère, la Grosse Patate, qui peut vous emmener en expédition à l’extérieur de Hope County. Votre objectif est d’aller récupérer un objet identifié par la fumée rose et de rejoindre le point d’extraction. Bien sûr, l’opposition est toujours au rendez-vous. Il est donc conseillé de bien s’équiper avant de poser ses fesses dans la Grosse Patate. Il est à noter que tout comme les avant-postes, chaque expédition possède trois niveaux de difficultés. Et si vous cherchez toujours à vous renflouer, soyez toujours aux aguets pour les largages aléatoire de caisses de ressources.

Roger nous explique comment dire “se faire avoir” en québécois.

En déambulant tu te méfieras.

Vous pourrez arpenter le territoire qui vous entoure à pied, en quad, en moto, en voiture et même en bateau. Chaque véhicule possède des caractéristiques qui lui sont propres et qui vous permettront de parcourir des kilomètres. Faites tout de même attention lors de déplacements puisque l’opposition n’est jamais bien loin. Vos ennemis sont maintenant plus difficiles à battre que dans Far Cry 5 et sont divisés en niveaux de difficulté. Leurs véhicules sont souvent piégés et vous exploseront à la gueule dès que vous poserez vos miches dedans. Les Ravageurs sont comme de la vermine et on les retrouve vraiment partout. En quelques secondes, ils vous détectent et vous attaquent sans poser de question. Les renforts rappliquent rapidement lorsqu’ils sont alertés. Les IA sont donc plutôt bonnes et il faut user de ruse pour éviter le surnombre. 

Ravageur droit devant !

Devant tant de beauté tu t’émerveilleras.

Far Cry New Dawn possède une forte identité visuelle qui rappelle un peu Far Cry 3: Blood Dragon par ses couleurs vives. Le magenta, le cyan et le jaune sont à l’honneur et le monde regorge de fresques et de graffitis qui confèrent un aspect urbain aux ruines. Les paysages sont parfois à couper le souffle même lorsqu’ils sont défigurés, comme c’est le cas du pont de la voie-ferrée qui s’est écroulé sous le poids d’un train. Les cinématiques sont de bonne facture et servent bien les propos de la narration. Du point de vue sonore, certaines musiques sont meilleures que d’autres afin de plaire à un large public. 

Un joli portrait des jumelles. Chapeau à l’artiste !

Une bonne vingtaine d’heures tu t’amuseras.

Pour terminer la campagne, il faut compter au moins une vingtaine d’heures. Far Cry New Dawn est tellement prenant qu’il est difficile de se concentrer uniquement sur les objectifs principaux. D’ailleurs, ce serait une erreur que de ne pas fouiller pour retrouver certains endroits familiers de Far Cry 5. L’univers regorge de références, de secrets, de journaux intimes et de lettres qui alimentent le contexte du jeu. Grâce aux niveaux des avant-postes et des expéditions, il est possible de relever la sauce pour que Far Cry New Dawn correspondent parfaitement à vos attentes. 

Comment peut-on éteindre cette génératrice ?

Conclure tu devras.

Far Cry New Dawn est sans conteste une bonne suite à Far Cry 5, mais qui ne nécessite pas d’avoir joué à l’opus précédent pour être apprécié. Ubisoft Montréal a apporté beaucoup de soin afin de créer un jeu qui tient debout et qui se différencie des autres produits culturels qui se déroulent dans un monde post-apo. Il y a beaucoup de plaisir à l’horizon pour vous, le Capitaine, et c’est un plus quand on pense au petit prix du soft.

Et il y a même du BBQ au menu !

Temps de lecture : environ 6 minutes

Far Cry New Dawn

  • Développeurs Ubisoft
  • Type FPS
  • Support PS4, XB1, PC
  • Sortie 15 Février 2019
Far Cry New Dawn à notre sauce
8/10
Far Cry New Dawn à notre sauce
Y'a bon
  • Des mystères à découvrir et de bons défis à relever
  • Les personnages sont bien écrits et dosés
  • Un monde post-apocalyptique coloré qui apporte un vent de fraîcheur
Beuuuuwark
  • Quelques petits problèmes de collision
  • On perd beaucoup de temps à amasser des ressources
  • On aimerait que l'histoire principale dure plus longtemps
  • TECHNIQUE
    9/10
  • ERGONOMIE
    8/10
  • ESTHÉTIQUE
    10/10
  • AUDIO
    6/10
  • CONTENU
    7/10
Commentaires Facebook
Catégories
Tests jeux
Autres articles jeux vidéo