Test : EVE : Valkyrie – Warzone – Le shooter spatial estampillé EVE

...

EVE Online est l’un des MMO qui m’a toujours fait de l’œil de par son univers et ses promesses mais que je n’ai jamais approché, rebuté par la complexité et la masse d’informations à gérer. CCP a décidé de nous livrer un soft plus orienté action et gameplay avec EVE : Valkyrie – Warzone. Le titre avait fait parler de lui en tant qu’ambassadeur de la réalité virtuelle et il revient avec une version sans RV.

In space no one can hear you scream

Passons rapidement sur le mode solo qui est là pour mettre un mode solo. Peu de contexte, une histoire et des personnages inconnus. Des missions qui s’enchaînent en passant par le HUB. C’est tout bête mais avoir une continuité avec juste un chargement aurait peut-être mieux fonctionné.
Cependant ce mode aura au moins l’intérêt de vous initier au maniement du vaisseau et peut servir de gros tutoriel.
Bien évidemment ce mode histoire est complètement superflu et vous pouvez directement vous lancer en multijoueurs contre l’IA ou les vrais gens.

Le mode multijoueurs est très intéressant quant à lui, le défi est parfois relevé et les modes de jeu intéressants, allant du deathmatch à l’attaque coordonnée en passant par la capture de reliques. Le seul bémol étant qu’on ne choisit pas le mode dans lequel on évolue. La seule chose que l’on peut choisir se résumant à notre vaisseau.
*Instant transition*

En parlant des vaisseaux vous en aurez de quatre types différents, les vaisseaux lourds (équivalents des bombardiers), les vaisseaux légers plus basique et orientés assaut et les vaisseaux furtifs qui… ben  c’est compris dans le nom et les vaisseaux de soutien. Ces vaisseaux sont améliorables via des modules qui vous permettront d’affirmer votre style de jeu et de donner votre propre patte à votre gameplay.

Concernant le gameplay, le maniement du vaisseau est instinctif et les contrôles simples. Pas de révolution ni d’ajout, accélération, freinage, roulis, etc… Vous pourrez lock vos ennemis, les rendant plus faciles à suivre dans l’enfer du combat. Les cartes sont sympathiques et les sensations correctes même si nettement améliorables. On est loin des sensations d’un Elite Dangerous par exemple mais ça reste honorable.

Commandant, dites nous ce que vous voyez!

Ce que je vois le bleu c’est que sans être affreusement moche le jeu n’est pas non plus une claque graphique. On sent que c’est un jeu VR de part des textures peu travaillées mais surtout par une certaine ergonomie dans les menus. En effet, on sent que c’est fait pour tourner la tête. Le jeu en lui même n’est donc pas très beau mais les designs des vaisseaux et des maps compensent aisément cette faiblesse sans problème.

Une autre chose dont j’ai du mal à comprendre l’intérêt ce sont toutes les récompenses cosmétiques et autres joyeusetés que propose le jeu. En effet, le jeu est en FPS et donc on ne voit jamais notre vaisseau, à moins que j’ai loupé un mode TPS, et encore moins notre pilote. On a l’impression que ces éléments sont là pour être là mais en soi il ne s’agit pas d’une carotte fort intéressante.

Conclusion

EVE : Valkyrie – Warzone est un très bon shooteur spatial qui sent bon l’adrénaline et qui aura fait une très belle promotion de la VR.
Cette VR doit présenter énormément d’avantages et de plaisirs supplémentaires mais la version vanilla s’en sort très bien exceptée pour quelques détails.

On conseille aux joueurs qui aime tirer sur des vaisseaux ennemis à un rythme forcé. Et en plus ça me donne envie de tenter l’aventure EVE : Online. Un jour je sombrerai je le sais.

Temps de lecture : environ 5 minutes

EVE : Valkyrie – Warzone

  • Développeurs CCP
  • Type shooter spatial
  • Support PC
  • Sortie 26 septembre 2017
EVE : Valkyrie - Warzone sur le grill
7/10
EVE : Valkyrie - Warzone sur le grill
Y'a bon
  • Un gameplay agreabk
  • Une variété de vaisseaux appréciable
  • De bonnes cartes
  • De bonnes sensations
Beuuuuwark
  • Des restes de VR
  • Technique
    7/10
  • Ergonomie
    8/10
  • Esthétique
    6/10
  • Contenu
    8/10
  • Audio
    7/10
Commentaires Facebook
Catégories
Tests jeux
Axel Eloy

Gros lecteur, j’aime me faire emporter par mon imagination et c’est ce que je recherche dans les jeux, pas besoin de monde ouvert ou autre, vous me perdez!!

    Autres articles jeux vidéo

    Dans le même genre