J’étais plutôt content à l’idée de découvrir Crisis Wing, mais j’avoue que j’ai été un peu refroidi par l’aspect graphique un peu brut. Mais ça, c’était avant d’y jouer, car au final, tout est fait pour qu’on y revienne.


Crisis Wing


Supports : PS4, PS5, Switch, Xbox One

Genre : Shoot’m Up

Date de sortie : 22 Septembre 2021

Editeur : eastasiasoft

Développeur : Pieslice Productions

Multijoueurs : Oui


Même si il ne propose rien de nouveau, Crisis Wing pourra clairement vous faire passer un moment de qualité


  • Une bonne musique
  • Les options de personnalisation horizontale et verticale
  • Du challenge, mais pas injuste
  • Très réactif !
  • Différents modes accessibles rapidement
  • Visuellement un peu quelconque
  • Pas de personnalisation ou d’upgrade de vaisseau
  • Le jeu à deux

Crisis Wing

Je vous avoue que je ne me suis pas intéressé au scénario (je ne sais même pas si il y en a un, mais au final, je n’en ai rien à faire), on se cantonnera à diriger un vaisseau pour détruire des vagues d’ennemis tout en esquivant adroitement les tirs. Très adroitement.

En toute sincérité, j’ai trouvé Crisis Wing est un peu générique, mais que voulez-vous, je trouve les Shm’up tellement grisant et viscéraux que je ne peux m’empêcher d’y plonger. Si Crisis Wing est un jeu à défilement vertical, un coup d’œil dans les paramètres vous permettra de le passer à l’horizontal (original tiens donc). Du coup, on a l’impression d’avoir un autre jeu (c’est le même, qu’on se comprenne bien), et si l’on ajoute les lignes de balayages typique des écrans cathodiques, la largeur de nos écrans modernes en font en fait une expérience vraiment à part !

Le jeu est jouable à deux, mais le niveau étant relevé, j’y ai vite perdu mes filles qui avaient vraiment du mal à gérer. Le jeu n’est pas un “Bullet Hell ” dans l’âme, mais quand même, ça pique ! Heureusement, même quand on a perdu toutes nos vis (ça arrive vite) on peut reprendre au dernier checkpoint, mais en ayant perdu tous notre score.

Comme je le disais plus haut, au bout de quelques parties, et bien isolé avec un casque sur les oreilles (pour éviter les distractions, du genre “Papa, tu m’achèterai le lit à baldaquin dans Animal Crossing ?” ou “Tiens il faut penser à aller chez le pharmacien pour le cache-oeil de Chloé demain matin”… vous savez, la vie réelle quoi), on fini dans un état second et bien plus instinctif, et c’est ce que je recherche dans un Shm’up ! D’autant qu’il faut quand même être bien attentif pour esquiver tous les tirs, car entre les vôtres et ceux des ennemis, il n’est pas toujours facile de s’y repérer.

Il est très simple de se faire toucher et de perdre une vie. Mis à part les boss surpuissants qui feront pleuvoir sur vous leurs différents tirs, les vagues d’ennemis ne sont pas très massives. Néanmoins, votre  arme de base est faiblarde, et il faudra prendre quelques risques pour récupérer les quelques bonus lâchés accessibles pour l’améliorer. Ce bonus est à couleurs variables, et l’effet dépendra de la couleur que vous récupérez, mais tous sont bienvenus !

Votre arme de destruction massive prend la forme d’un crâne, et vous en disposez de trois pour la partie (et vous pouvez en récupérer) et je vous conseille plus que vivement de les garder pour raccourcir les combats de boss, qui pourront mettre vos nerfs à rude épreuve.

En plus des sept niveaux de l’arcade (qui vous prendront du temps à boucler), vous trouverez du Time Attack et du Boss Rush. Et même un mode entraînement, dont je vous avoue peiner à trouver de l’intérêt.

Crisis Wing n’est donc pas un titre qui réinvente quoi que ce soit, et ne propose ni amélioration de vaisseau ni des ennemis très mémorables, pourtant le gameplay agréable, les contrôles sont très réactifs, et si il reste difficile, il ne l’est jamais « trop« .

Crisis Wing

Titiks

L’avis de Titiks sur PS5

En Bref

Si vous êtes un fan de Shm’up à l’ancienne, Crisis Wing pourra clairement vous faire passer un moment de qualité, à défaut de vous surprendre. Si aller au bout n’est pas trop difficile, il propose de nouvelles sensations en le jouant à l’horizontal, et vous y reviendrez souvent pour vous améliorer.

3.5
Show Full Content

About Author View Posts

Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.
Retrouvez-moi sur Twitch @un_daron_dans_le_game et sur Twitter.

Previous Bloober Team tease un nouveau projet Unreal Engine 5 dans l’univers de Layers of Fear
Next Nouvelle vidéo sur Projet Zero La Prêtresse des Eaux Noires et La vérité sur le Mont Hikami

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

The Lion’s Song – épisode 2 : allô, oui, c’est la vidéo

25/08/2016
Close