Test : Clavier K900 Empire Gaming

Plus robuste qu'il n'y paraît

Pour être honnête, voilà longtemps que cet article est prêt. Pour une raison qui m’échappe encore, il ne lui manquait que la pression sur le bouton “publier” pour sortir, mais finalement, ce n’est pas plus mal : déjà parce que la rentrée de septembre est synonyme d’économie pour tout le monde et ensuite, cela m’a donné le recul nécessaire pour relire et annoter mon avis sur le clavier K900 d’Empire Gaming. Un mal pour un bien ?

Le clavier, la notice, une boite en carton : on est chez Empire Gaming

Clavier semi-mécanique (donc plus silencieux) de la jeune marque française dont nous vous avons déjà parlé à plusieurs reprises, le clavier K900 est à l’image des autres accessoires de la marque : peu cher, misant sur l’essentiel et ajoutant une touche d’originalité tant que celle-ci n’entre pas en conflit avec les deux points précédents.

La marque se concentre sur les éléments essentiels, comme ce câble tressé

Si le packaging sommaire – habituel de la marque – n’est guère engageant pour tout qui découvre Empire Gaming, il faut se rappeler que c’est ce genre de détail qui réduit les coûts et cela reste donc en parfaite cohérence avec le mantra de la marque.

Dans le carton, l’essentiel : le clavier, une notice et c’est tout. En même temps, en fallait-il plus aux joueurs à la recherche d’un clavier orienté gaming efficace avec une touche de fantaisie ?

Proposé à 26.90€, celui-ci s’offre le luxe de proposer 9 modes de variations de couleurs (Wave, Ripple, Pulse, Loop, 7 color, Pixel, Flash, Sound et personnalisé) sans jamais avoir besoin d’un logiciel annexe ou d’un pilote dédié. Intégralement plug and play, le K900 ne demandera que sa connexion USB pour gérer son alimentation et celle des jeux de lumières. Pour personnaliser ceux-ci, un petit détour par la la mini notice afin de mémoriser les raccourcis et les commandes et c’est suffisant.

Indispensables pour les joueurs, les 19 touches anti-ghosting sont présentes et il est doté d’un solide câble tressé d’1m60 suffisant pour le PC ou – soyons fous- les consoles de salon. Et comme toute la gestion des lumières et des 3 touches macros passe directement par des raccourcis clavier, vous pouvez donc profiter pleinement du K900 sur toute plateforme compatible avec un clavier USB. Petit bonus sur PS : la touche Windows désactivable ainsi que les 12 raccourcis multimédias.

Comme je le soulignais, chez Empire Gaming, c’est simple mais efficace.

Si il fallait râler un peu ce serait sur les reposes-poignets, un peu limites

Niveau robustesse justement, j’avoue que les premières impressions n’ont pas été encourageantes, la faute à un plastique d’aspect cheap qui n’augurait rien de bon, mais force est de constater que depuis le temps, rien n’a bougé et si je ne suis pas du genre à le maltraiter à outrance, il a tenu bon ces derniers mois : pas de souci lors des frappes et le plastique reste intact (honnêtement, je pensais le voir céder, mais non). Côté confort, le repose poignet aurait gagné à être un peu plus grand, mes grandes mains n’y trouvant pas leur compte.

Vaut-il un clavier Razer ou SteelSeries ? Pas en terme de qualité et de matériel de fabrication, ni même en terme de fonctionnalité, mais nous avons ici à faire avec un matériel à 26.90€ qui pourrait sans peine valoir au moins le double sans avoir à rougir en terme d’efficacité. Comme la course des touches est courte, la frappe est rapide et agréable, largement suffisante pour jouer et gérer ses documents, d’autant qu’il reste assez discret au niveau sonore.

Conclusion

Dans cette gamme de prix, il est difficile de trouver meilleure affaire. Pour la rentrée, si vous cherchez un clavier efficace et robuste pour égayer votre chambre étudiant, on peut vous conseiller sans peine le K900 d’Empire Gaming !

Temps de lecture : environ 4 minutes

Clavier K900 Empire Gaming

  • Fabriquant Empire Gaming
  • Type Clavier Gaming
  • Support PS4, PC, Xbox One
  • Prix 26.90€
Commentaires Facebook
Catégories
Tests matériel
Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.
Autres articles jeux vidéo