On a eu l’occasion de tester récemment la marque Maono, spécialisée dans le matériel audio. A cet effet, nous avons reçu le casque MH601, qui – pour une fois – n’est pas un casque dédié spécifiquement aux joueurs. Première bonne nouvelle : les économies ont en partie été faite sur l’emballage.

Maono MH601

Ca paraît étrange de commencer par cette remarque, mais quand on propose un produit de ce type à un prix avoisinant les 50€, le consommateur est en droit de se demander ce qui a été sacrifié pour diminuer le tarif. L’emballage est l’un des premier poste qu’un fabriquant peut sacrifier sans transiger sur la qualité du produit. Pour peut qu’il soit emballé pour être protégé, cela suffit. Et c’est le cas que Maono MH601.

Une des première caractéristique que nous allons voir ici est son isolation sonore. Tenant compte du fait qu’il ne dispose pas d’une technologie comme l’ANC, l’isolation sonore – tant celle qui nous isole de l’extérieur que celle qui laisse filtrer le son vers l’extérieur – est étonnamment bonne. Elle me permet par exemple de regarder un film dans la même pièce que mon épouse, tandis qu’elle regarde une émission sur la télévision sans être vraiment dérangé. C’est un peu le test ultime de l’isolation sonore réaliste en somme. Par ailleurs, la qualité sonore des écouteurs est excellente. Le casque reproduit parfaitement la voix ou la musique à partir d’un PC ou d’un autre appareil.

Comme vous le constatez sur les photos, le Maono AU-MH601 est un casque filaire, livré avec un câble amovible de 3 mètres. C’est effectivement un peu limite pour le brancher sur un téléviseur moderne et s’installer confortablement, mais de nos jours, ce serait une configuration étrange. Vous n’avez pas à vous soucier qu’il s’emmêle, et lorsque vous ne voulez pas l’utiliser, il s’enroule automatiquement pour atteindre une cinquantaine de centimètres, ce qui sera pratique pour le transporter et le ranger.

On parle ici d’un casque qui peut s’adapter à bon nombre de profils, allant des cinéphiles aux musiciens, au podcasters qui ont besoin d’un retour précis et les professionnels du son. Petite cerise sur le gâteau de la compatibilité, le câble fourni avec le casque se termine en 3,5 mm et dispose d’un adaptateur 6,35 mm (1/4″) dévissable. Vous pouvez donc le brancher sur une multitude d’appareils, sans vous poser de question sur la norme utilisée. De même, il est donc possible de remplacer le câble s’il devenait défectueux, puisqu’il n’est absolument pas propriétaire. C’est peut-être bête à dire, mais de nos jours, ce sont des détails importants dans la durée de vie d’un appareil.

Visuellement, le Maono AU-MH601 évite de se faire remarquer et reste d’une belle sobriété. Pour un casque vendu 50€, il donne une impression de sérieux, jusque dans l’affichage de son logo de chaque côté. Libre à vous également de coller votre propre logo par-dessus, si vous travaillez dans un studio par exemple. 

L’absence d’un micro pourrait en gêner certains, mais cela laisse la place pour ajouter celui que vous utilisez déjà, voire un micro à fixer directement au casque, à l’image d’un Antlion ModMic. On sait tous que pour garantir un prix accessible, il est très compliqué de garder une qualité audio optimale tant dans les écouteurs que dans le micro.

En termes de fabrication, la structure et la conception sont solides et tout semble avoir été prévu pour amortir les chutes sans subir de dégâts. J’ai un petit doute sur certaines jointures qui semblent plus fragiles en apparence, mais seul temps me dira si c’est un problème. Comme le câble est détachable, le casque est aussi repliable pour se ranger dans n’importe quel sac et assez souple pour supporter les pressions. Les écouteurs peuvent se replier vers l’arrière également quand vous ne les portez pas sur les oreilles (pour se placer autour du coup par exemple), et un petit ressort les remet automatiquement en place quand vous les relevez.

En terme de confort, les larges coussins doux  en matériau protéiné assurent de pouvoir le porter plus d’une heure sans ressentir de gêne, ni de chaleur. Petite information, la marque organise pour la fin de l’année un giveaway pour remporter certains de ses produits, dont leur Maonocaster. Avis aux intéressés.

Maono AU-MH601

Titiks

Design
Fabrication
Robustesse
Qualité sonore

En bref

Difficile d’en dire plus sur ce modèle de casque Maono AU-MH601. En l’état, j’aime beaucoup son design et sa structure, ainsi que ses possibilités de connexion. Au niveau du son, il est très qualitatif et saura convenir tant aux joueurs qu’aux podcasters ayant besoin d’un retour professionnel.

4.1
Show Full Content

About Author View Posts

Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.
Retrouvez-moi sur Twitch @un_daron_dans_le_game et sur Twitter.

Previous Un nouveau jeu en monde ouvert basé sur Wonder Woman chez Monolith Productions
Next La prochaine extension majeure d’Assassin’s Creed Valhalla, « L’Aube du Ragnarök », sera disponible le 10 mars 2022

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Test : Le Donjon de Naheulbeuk: L’Amulette du Désordre – À l’aventure compagnons !

30/06/2021
Close