Test : All Walls Must Fall – Et si la guerre froide n’avait jamais cessé?

Trump serait-il où il en est ?

Berlin Est 2089. La guerre froide ne s’est jamais terminée. Que diriez-vous d’un voyage dans les méandre de All Walls Must Fall?

La Guerre ne refroidira pas

Tout a commencé une froide nuit d’hiver, à l’entrée d’un club. 3 gardes sont là. Je choisis l’approche directe. Le jeu se met en pause active, je bombarde les 3 margoulins. Gunfight remporté mais j’ai perdu 2 de mes précieux points de vie.

Je lance la mission d’après et surprise, il ne m’en reste plus qu’un. Cette fois j’y vais discrètement, j’ai appris à jongler avec mon environnement et en plus je peux maintenant revenir en arrière, tordant l’espace temps et m’évitant une fâcheuse déconvenue au coin du mur. Les balles pleuvent et mes adversaires tombent; plus qu’un et j’ai réussi. Je me mets au coin et je tire… sans avoir rechargé. La punition est instantanée et sans appel, je suis mort : la campagne recommence.

Enfin campagne, ça ressemble furieusement à des runs de rogue like, les niveaux étant générés de manière procédurale. On peut donc facilement faire le parallèle avec des aventures à la Darkest Dungeon, Faster than Light et autres mastodontes du genre.

Évidemment, plus vous faites de runs plus vous gagnez de monnaie, jouant ici le rôle d’expérience car c’est via cet intermédiaire que vous vous dégoterez gadgets et autres compétences. Die & Retry mais en  plus « facile ». Au fur et à mesure vos approches vont se diversifier, descendre les gardes ou les éviter, hacker toutes sortes de choses, comme des drones, ou mitrailler un endroit sont autant d’approches possibles, et viables.

Le jeu se revendique de la tactique au tour par tour. Dans les faits ça se défend mais le système est en fait un hybride où tout le monde joue en même temps avec le tour symbolisé par l’énergie qui descend. Du coup c’est du tour par tour simultané à action rapide. Pas le temps de niaiser ni de réfléchir trop, il faut agir. En plus il y a un vrai sentiment de réussite et d’accomplissement quand on parvient à éliminer des ennemis plusieurs fois plus nombreux que nous.

Il y a des petites histoires du coup qui sont contées de manière aléatoire mais qui ne sont pas assez développées à mon goût. Surtout dans le contexte hyper intéressant d’une guerre froide durable qui peut amener son lot d’intrigues, de sous-intrigues et de rebondissements.

Dans les clubs tu danseras

Hormis ce gameplay et ce contexte aux petits oignons, All Walls Must Fall se démarque grâce à ses aspects auditifs et visuels, le tout en se mélangeant.
En effet, la synesthésie (mélange et fusion de 2 sens) est le pilier de l’aspect artistique. Les musiques et les couleurs varient ensemble dans un ensemble particulièrement qualitatif selon moi. De fait une certaine cohérence se reflète et on a bien l’impression de se retrouver dans des clubs des années 80 avec les néons et l’acide qui circule dans les clubs.

Cependant, plusieurs choses viennent entacher tout ça, surtout visuellement. Tout d’abord le style est très particulier et pour ma part même si je trouve le choix justifié je n’adhère pas à l’aspect en jeu. Surtout quand les artworks visibles durant les chargements sont si extraordinaires. Le même jeu avec ces visuels là et c’était parfait.

Ensuite, les couleurs agressives c’est bien mais couplé à un HUD bien rempli et des bulles de dialogues qui popent ça fait très vite beaucoup et je me suis vite retrouvé inondé d’informations au début du jeu. Tellement que je ne pouvais pas tout suivre et c’est bien dommage.

Conclusion

All Walls Must Fall est une surprise, globalement très bonne mais avec des petits détails qui ternissent malheureusement la copie qui aurait pu atteindre une rare excellence.
Vous cherchez un rogue like qui vous plongera dans des dilemmes concernant le libre arbitre, une morale alternative et le sens de la liberté? Si vous aimez la tactique alliée à l’acide et un HUD bien lourd et parfois illisible alors AWAF est fait pour vous, littéralement.
Quelques MàJ correctives et à la rédac’ on se l’arrache tous, à coup de poings cybernétique et de ruses spatio-temporelles!!

Temps de lecture : environ 4 minutes

All Walls Must Fall

  • Développeurs InBetweenGames
  • Éditeurs InBetweenGames
  • Type Tactical Action RPG
  • Support PC
  • Sortie 08 août 2017
All Walls Must Fall à notre sauce
7/10
All Walls Must Fall à notre sauce
Y'a bon
  • Le contexte inédit
  • Le système hybride
  • Gameplay simple
  • Des mécaniques intéressantes
  • La musique
  • La synesthésie
Beuuuuwark
  • Mais une histoire trop peu présente
  • Un HUD brouillon
  • Voire simpliste
  • 4 armes seulement
  • TECHNIQUE
    7/10
  • EGRONOMIE
    7/10
  • ESTHÉTIQUE
    5/10
  • AUDIO https://soundcloud.com/inbetweengames/sets/all-walls-must-fall-original
    8.5/10
  • CONTENU
    7/10
Commentaires Facebook
Catégories
Tests jeux
Axel Eloy

Gros lecteur, j'aime me faire emporter par mon imagination et c'est ce que je recherche dans les jeux, pas besoin de monde ouvert ou autre, vous me perdez!!
    Autres articles jeux vidéo

    Dans le même genre