Abzû est un jeu des créateurs de Flower et Journey, et on peut vous dire tout de suite que l’on retrouvera cette magie que possédaient les jeux précédents. Plongeons donc dans cet univers onirique sous-marin.

Nous incarnons donc une plongeuse qui visiblement peut respirer sous l’eau, un rêve que l’on aura sans doute déjà fait une fois dans sa vie et qui est donc à notre portée ici. En effet, le jeu nous propose finalement de vivre ce rêve : explorer et découvrir des fonds sous marins, peuplés de vie de toutes les couleurs. On se laisse donc aller et l’on suit les petits poissons ou les plus gros auxquels on peut même s’accrocher. On trouve rapidement une sonde qui nous servira à nous donner accès aux prochaines zones et ainsi de suite. Nous pouvons également interagir avec notre sonde en émettant un son auquel elle répondra, un peu à la manière de Journey. Mais pas de multijoueurs ici, il s’agit d’un plaisir en solo et l’on ne rencontrera pas d’autres plongeurs en chemin.

Cer Bo
Cer Bo

Et en toute honnêteté, cela ne gène pas plus que ça. On se laisse subjuguer par la beauté des fonds marins, accompagné par une bande son magnifique. La contemplation de ces différentes zones est également possible via la méditation : on se pose en tailleur sur la tête d’une statue requin et en activant cette médiation, on passe en vue rapprochée d’une espèce en particulier. Un simple mouvement de joystick nous permet de passer d’une espèce à l’autre et ainsi d’observer les habitudes de la faune. Par ailleurs on pourra ajouter plus d’espèces en activant des “interrupteurs” répartis aux quatre coins des zones dans lesquelles nous nageons paisiblement. On notera également la possibilité d’accéder à la méditation des zones que l’on a explorées depuis le menu principal.

Cer to bo
Cer to bo

L’expérience est enivrante mais un peu enrayée par des temps de chargements un peu longuets entre chaque zone. Nous ne vous dévoilerons rien de l’histoire en elle même, car oui, il y a un scénario malgré tout, mais le jeu étant assez court il serait dommage de vous spoiler les éléments. Vous devrez pendant votre quête vous frotter à de petites énigmes pas bien compliquées et finalement quasi accessoires. Abzû est surtout au bout du compte un jeu de contemplation.

Conclusion

Si vous avez toujours rêvé de nager librement parmi des centaines de poissons sans jamais avoir à vous soucier de remonter à la surface, Abzû est fait pour vous. Mélange de découverte contemplative, on se laisse divaguer facilement à explorer ces fonds marins et à faire apparaître de nouvelles espèces tout en se laissant bercer par une bande son impeccable. L’expérience est certes courte, mais que c’est agréable!

ABZÛ

  • Développeurs Giant Squid
  • Type Exploration contemplative sous l’océaaaaaaaaaaaaan!
  • Support PS4, PC
  • Sortie 02 août 2016

Y’a bon!

  • Expérience enivrante
  • La bande son
  • La méditation

Beuargh!

  • Un peu court
  • Temps de chargement venant casser l’immersion
Montrer le reste de l'article
Précédent gamescom 2016 Liftoff
Suivant Gamescom 2016 Wonder Boy: The Dragon’s Trap: LE remake.
Close

ARTICLE SUIVANT

Close

Xenoblade Chronicles 2 : futurs DLC, voix japonaises et autres infos

07/11/2017
Close