Flynn’s Arcade a publié l’étrange 8 Colors Star Guardians, un boss rush très rétro surprenant qui a réussi à me happer uelques heures. Drôle, simplissime dans sa présentation, incluant des dialogues à la fois amusants et très utiles après chaque défaite, il s’agit de mon petit bonbon de fin d’année.


8 Colors Star Guardians +


Supports : Switch, PC

Genre : Boss Rush

Date de sortie : 11 janvier 2024

Editeur : Flynn’s Arcade

Développeur : DerMondhase

Multijoueurs : Non


Il y a de fortes chances que vous passiez à côté de 8 Colors Star Guardians +, mais ça serait une erreur.


  • Vraiment amusant
  • Évite la frustration grâce à une construction intelligente
  • Malin dans ses mécaniques
  • Quelques minutes par combat
  • Les dialogues
  • Les visuels peuvent lui porter injustement préjudice
  • En anglais

Super Sentai et Boss Rush

Sur le papier, 8 Colors Star Guardians + est bête comme choux : dans une interface qui rappelle un peu Mega Man, il s’agira uniquement d’aller affronter des boss. Il n’y a aucun niveau de plateforme, aucun nouvel équipement, ni expérience à collecter. Mais quelle est la petite subtilité me demanderez-vous ?

Et bien, vous disposez de 5 héros colorés (façons Bioman ou Power Rangers), chacun disposant de ses statistiques et capacités, mais vous ne pouvez en emmener que 3 à chaque affrontement. Mais vous serez bien incapable de battre la plupart des boss, et chaque défaite est l’occasion pour vos héros de converser et de vous donner des indices sur la manière d’aborder le combat. Il vous faudra alors échouer – beaucoup – pour savoir comment vous y prendre. Chaque combat réussi vous permet d’évoluer un peu en acquérant une nouvelle technique, spécialisant de plus en plus vos héros, et permettant en même temps de débloquer de nouvelles solutions pour affronter vos ennemis. C’est un genre de Die & Retry marrant qui élimine beaucoup de frustration en vous apprenant toujours quelque chose de vos échecs, qui plus en avec des dialogues vraiment amusants.

Les combats ne durent qu’une à deux minute chacun, il est donc facile et amusant d’échouer et de retenter sa chance rapidement. Les dialogues entre les héros sont ce qui relie l’ensemble du jeu, car en plus de révéler des indices utiles sur la façon de vaincre les boss après la mort, ils fournissent beaucoup d’information sur l’identité de vos héros, l’histoire globale et les relations qu’ils entretiennent. Il y a une vraie petite histoire vraiment plaisante à suivre, malgré le postulat de départ minimaliste du Boss Rush.

8 Star Guardians + est plus proche du puzzle, puisque vous ne montez pas de niveau, ne collectez pas de ressources et n’obtenez pas d’équipement. Étonnamment, l’équilibre et le rythme restent parfaits tout au long du jeu. Si vous vous faites écraser par un boss, c’est parce que vous n’avez pas amené la bonne équipe ou que vous n’avez pas utilisés leurs capacités correctement. Il ne faut généralement pas beaucoup de temps pour comprendre comment vaincre un certain boss, et ça reste toujours satisfaisant à chaque fois que l’on en vient à bout.

Une fois le premier chapitre terminé, d’autres contenus sont débloqués. À la fin de ce premier chapitre, le joueur s’est familiarisé avec les mécanismes et les points forts de chaque personnage et ce nouveau chapitre amène des rebondissements bienvenus, ce qui permet d’éviter la redite, même si fondamentalement, le gameplay reste identique.

8 Colors Star Guardians +

Titiks

L’avis de Titiks sur Switch

En bref

Il y a de fortes chances que vous passiez à côté de 8 Colors Star Guardians +, mais il mérite franchement votre curiosité. C’est inattendu, franchement bien fichu, drôle et charmant !

4
Show Full Content

About Author View Posts

Xavier Henry

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de me raconter une bonne histoire. Touch-à-tout invétéré (mais surtout de bonnes aventures qui savent me surprendre) et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de ma jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.

Previous Top 10 des articles gaming que vous avez préférés en 2023
Next JBL gonfle son Xtreme 4 à l’IA et présente ses nouvelles enceintes Go 4 et Clip 5

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Test : Crossing Souls – J’ai 8 ans

12/03/2018
Close