L’empereur Cradaud est-il devenu fou ? Lancé dans des recherches occultes, il met les royaumes des îles flottantes à feu et à sang à la tête de ses armées de corbeaux. Le flibustier Reynardo – membre des rebelles – doit aujourd’hui faire des choix si il veut sauver le monde, sa vie, sa belle ou ses amis. Ou tout cela à la fois.

Weapon of Choice

La direction artistique est humoristique
La direction artistique est humoristique

Pour les amoureux de bande dessinées, impossible de ne pas faire le lien avec la superbe série “De Cape et de Crocs” mettant en scène deux bretteurs – l’un loup et l’autre renard – dans une aventure pleine de bon mots et de fantasmagories dignes du Baron de Münchhausen. Stories reprend ici le personnage du Renard adepte du combat d’épée qui va tenter de sauver la rébellion des attaques de l’empereur Crapaud. L’originalité vient ici du fait qu’à chaque fin de niveau, vous allez pouvoir opérer un choix (entre deux ou trois possibilités) qui va totalement modifier le visage de l’aventure. Le premier vous proposera de partir au secours de votre ami Lapinot, dont le village est en proie aux attaques des corbeaux, ou de partir en quête d’une épée légendaire – Le SkyRipper – pour mettre fin aux exactions de l’empereur.

Un premier choix lourd e conséquence
Un premier choix lourd en conséquences

C’est ainsi une petite dizaine d’histoires différentes pour 25 fins uniques que vous allez pouvoir vivre aux côté de Reynardo en modifiant un élément à chaque nouvelle histoire, ce qui le mènera à des aventures différentes, et à d’autres choix.

Ce qui reste également intéressant, c’est qu’au terme de chaque aventure, Reynardo conservera non seulement ses caractéristiques et armes acquises, mais aussi ses souvenirs ! Ainsi, il sera presque impossible de revivre exactement la même aventure en opérant les mêmes choix. Après tout, il est possible de tromper mille fois une personne… non… ah zut, vous avez compris l’idée.

Epées de Légendes

Les coffres épiques ne sont accessibles qu'au bout de plusieurs parties
Les coffres épiques ne sont accessibles qu’au bout de plusieurs parties

De nombreux coffres bleus (communs) et rouges (épiques) parsèment l’aventure. Les premiers contiennent le plus souvent des soins, des recharges de mana ou des matériaux de fabrication afin que Reynardo puisse forger et améliorer 4 épées légendaires aux différents établis rencontrés. Outre les capacités uniques conférées par ces épées (se soigner, geler les ennemis, les brûler ou frapper plus rapidement), les épées sont aussi des clés pour ouvrir les nombreuses portes spéciales réparties dans tous les niveaux, menant à des chemins alternatifs, à des coffres épiques ou à de nouvelles informations sur le scénario global. Les coffres rouges, quant à eux contiennent des reliques à équiper (jusque 3 simultanément) réparties en 3 niveaux de puissance améliorant leurs effets. Ainsi, il est entre autre possible d’obtenir une meilleure résistance aux coups physiques, magiques ou de briser les bouclier ennemis. A chaque gain de niveau, Reynardo gagne un point de compétence à dépenser dans son arbre personnel pour débloquer de nouvelles capacités indispensables (le grappin) ou fort utiles en combats (le déplacement hyper rapide, arracher les boucliers ennemis, de nouveaux combos, des améliorations de santé…), ce qui donne un aspect personnalisation sympathique à notre personnage, vu que tout ces gains sont conservés d’histoires en histoires. Néanmoins, pour débloquer les différents paliers de compétences, il faudra dévoiler à Reynardo les 4 vérités.

Les environnements sont splendides et la vue offre de beaux moments
Les environnements sont superbes et la vue offre souvent de magnifiques moments

True Story

Les Vérités sont 4 “points fixes dans le temps” (“Spoilers”) que Reynardo va découvrir en suivant des chemins précis. Cela peut concerner des personnages annexes, des amis, des objets ancestraux… Ce sont 4 éléments qui vont s’additionner dans le Livre de conte et servir à Reynardo à ouvrir de nouvelles possibilités, de nouvelles routes. Chaque nouvelle Vérité débloque un nouveau palier de compétences, et une fois les 4 acquises, la route vers la véritable fin se débloque. Inutile de dire que toutes les autres fins sont néfastes pour Reynardo et son entourage : trahison, meurtre, voire destruction complète du Voile de la réalité, chaque nouveau run est l’occasion d’essayer une nouvelle possibilité, et au final, toutes les routes mènent sur les vaisseaux volants de l’armada ennemie pour une confrontation finale qui peut prendre bien des visages.

Et souvent, ça fini mal
Et souvent, ça finit mal

Si les histoires varient beaucoup, on peut regretter au final que cela ne se reflète pas dans les niveaux, car on finit par souvent traverser les mêmes – avec des variantes dues aux portes à ouvrir avec les épées – mais la sensation de voir souvent les mêmes environnements nous laisse peut-être un peu sur notre faim. Heureusement, le bestiaire un peu limité du début laisse place à des variations appréciables des ennemis. Les corbeaux de base peuvent être renforcés par des mages, les rendant bien plus forts et résistants, tandis que des sorciers de feu, des corbeaux armurés ou encore explosifs poussent Reynardo à être très mobile durant les combats.

Abusez des reliques découvertes, elles apportent des bonus très appréciables
Abusez des reliques découvertes, elles apportent des bonus très appréciables

Très dynamiques, ceux-ci profitent bien entendu des effets de l’épée équipée – qui se change à la volée suivant les besoins – et se gèrent tout en contre. Il est bien entendu possible de tabasser les ennemis les premiers temps, mais vous serez averti de leurs attaques grâce à un point d’exclamation au-dessus de leur tête, ce qui vous laissera le loisir de diriger le stick dans la direction de votre assaillant pour le contrer et lui asséner une attaque mortelle. C’est alors un véritable balai tout en esquive et en contre-attaque qui se développe au fil des heures, alors que Reynardo se renforce grâce aux reliques, lui permettant de virevolter d’ennemis en ennemis, les projetant les uns sur les autres, détruisant leurs armures et évitant les attaques de zones de plus en plus pressantes.

Conclusion

Doté d’une magnifique direction artistique très colorée et d’un système de combat dynamique, Stories Path of Destinies arrive à se renouveler de partie en partie, conservant les informations et les statistiques acquises dans les parties précédentes. Narré avec humour, parfois en décalage avec les drames racontés, on peut sans doute regretter une certaine répétitivité dans les environnements que l’on traverse souvent et une absence de réelle conclusion de chapitres, ceux-ci étant alors contés à travers une illustration fixe du livre.

Pour autant, on prend plaisir à découvrir tous les secrets des différents niveaux, à améliorer les compétences de notre fieffé renard et à lever le voile sur toutes les variations d’histoires qui nous sont offertes. Stories : Path of Destinies parvient à ses objectifs : nous narrer une histoire digne d’un conte avec humour, décalage et originalité !

Stories The Path of Destinies

  • Développeurs Spearhead Games
  • Type Hack’n Slash
  • Support PS4, PC
  • Sortie  12 Avril 2016

Y’a bon!

  • Un univers chatoyant…
  • … et plein de secrets à découvrir
  • Un système de combat très dynamique
  • La variété des histoires
  • L’humour de Reynardo

Beuargh!

  • Peut-être pas assez d’environnements à parcourir
  • Reynardo reste (rarement) bloqué dans les décors
  • Un petit sentiment d’inachevé à la fin de chaque histoire
Show Full Content

About Author View Posts

Titiks

Quadra assumé, daron de 3 apprenties gameuses, fan de tout ce qui est capable de raconter une bonne histoire. Touche-à-tout, mais surtout de bonnes aventures qui savent surprendre, et dévoué à l'univers console depuis que Sega était plus fort que tout, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée #2AMFather.

Previous Mirror’s Edge Catalyst se mange encore 2 semaines de retard
Next Tales of Berseria sera chez nous début 2017

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Gourmelet dans le cadre de la campagne « Pokémon ensemble »

01/04/2023
Close