Shantae Half Genie Hero | Test

Parce qu'elle le vaut bien

Ah que c’est cool de retrouver l’univers coloré et amusant de Shantae. Après avoir reçu une mise en garde du royaume des Génies sur une mystérieuse menace, cette Demi-génie gaffeuse parvient une fois de plus dans Half Genie Hero à se faire virer de son poste de Protectrice de la ville, suite à une nouvelle attaque de la pirate Risky Boots. Mais cette fois, elle sera carrément remplacée par une autre demi-génie quelque peu méprisante.

Bref, rien ne va pour Shantae… dans la joie et la bonne humeur !

On va botter des fesses avec nos cheveux !

Hair Whip

Wayforward continue de bichonner sa petite héroïne en lui offrant un tout nouveau moteur graphique et des animations aussi nombreuses que très jolies. Si les décors sont maintenant plus fins et détaillés, ils accueillent maintenant quelques éléments en 3D très bien intégrés. Cependant, le titre perd un peu sa composante “Metroïdvania” en n’incluant plus que 6 mondes différents en plus de Scuttle Town.

Seulement 6 mondes, mais beaucoup de secrets à découvrir au fil de la progression

6 mondes, c’est assez peu, mais chacun est composé de deux niveaux, d’un boss et de beaucoup de passages secrets accessibles uniquement grâce aux pouvoirs de Shantae.

Car si notre belle demi-génie possède toujours son claquement de cheveux ravageur pour vaincre ses ennemis, elle gagnera au fil de son aventure plusieurs transformations, allant du petit singe à l’araignée en passant par l’éléphant, la souris ou la sirène et j’en passe. Chaque transformation principale s’obtient en général après avoir vaincu un boss, mais la plupart sont cachées dans des portails disséminés dans des zones peu accessibles des niveaux. Tout le plaisir est alors de parcourir les niveaux une nouvelle fois à chaque transformation acquise pour mettre la main sur un coffre caché (contenant souvent une clé pour la galerie d’artworks ou un Coeur pour étendre la jauge de vie), une nouvelle transformation ou une amélioration !

La bonne humeur qui transpire de l’univers de Shantae nous pousse toujours plus loin

Car chaque transformation peut également gagner un nouveau pouvoir unique en plus de celui qu’il confère, comme écraser le sol avec l’éléphant ou couper des petits murs d’algues avec le crabe. On réalise alors que si les niveaux sont peu nombreux, ils se révèlent assez grands et remplis de petits passages aquatiques, de minuscules fissures dans les murs ou de coffres situés dans des endroits inaccessibles lors de votre premier passage.

Chaque nouvelle danse est une occasion d’explorer de nouveau chaque niveau

Power-Up

Le marchand vous vend des amélioration très utiles… mais un peu abusées pour le coup

Mais notre petite Shantae, dans sa quête pour aider son oncle à construire sa dernière invention et reconquérir son statut de demi-génie protectrice, aura fort à faire avec ses ennemis de toujours, comme Risky Boots ou Ammo Baron – méchants-mais-pas-trop – et aura bien besoin de pouvoirs supplémentaires. Le magasin de la ville échange justement tous vos joyaux collectés dans les niveaux contre des objets de soin, un meilleur bikini (…), du shampoing soyeux pour améliorer la vitesse et la force de frappe de Shantae, voire un bouclier contre les projectiles ou des boules de feu puisant dans votre réserve de Mana. Des Artefacts sont aussi à découvrir dans les niveaux, transformant parfois les joyaux en cœur ou en mana pour régénérer votre héroïne, et tout ceci est activable à loisir dans son inventaire. On se retrouve alors à jongler avec un nombre assez impressionnant de pouvoirs et capacités pour faire face aux ennemis de plus en plus nombreux et aux boss impressionnants.

Les boss sont souvent immenses et magnifiques

Mais c’est la bonne humeur qui transpire de chaque dialogue (en français), de chaque situation et de chaque animation qui nous pousse toujours plus loin. Le fait de devoir sans cesse refaire les mêmes mondes (avec tout de même la possibilité de se téléporter au niveau de son choix via une amélioration) devient assez rébarbatif à mesure que l’on progresse, mais Wayforward parvient toujours à nous tendre une carotte pour nous faire avancer alors que, grâce aux pouvoirs débloqués, la progression se fait plus rapide.

Certains passages sont inaccessibles sans la bonne transformation, qui peut être bien cachée

« Ah mais oui, maintenant que je peux me transformer en minuscule souris, je vois à quoi servait le puzzle caché à reconstituer dans la tour ! » est le  genre de réflexion que l’on se fait assez souvent et qui nous pousse à « jouer encore 5 minutes« . De plus, les Bains de Scuttle Town offre toujours un indice bienvenu au cas où on ne saurait plus trop où chercher. Ce qui est dommage en revanche, c’est que plus Shantae obtient de pouvoirs, plus la difficulté s’en trouve diminuée. Le titre ne parvient pas à augmenter sa courbe de difficulté pour l’adapter à la montée en puissance de l’héroïne où à son inventaire bourré à craquer de soin qui ne servent au final presque jamais. Autre déconvenue, si le jeu est en français, la traduction semble bugger à certains moments, comme si des mots n’étaient pas bien à leur place.

Conclusion

C’est frais ! Shantae Half Genie Hero parvient à instiller sa bonne humeur dans chaque décor, chaque personnage et chaque situation. Les fans retrouveront avec bonheur la troupe habituelle de Shantae, allant de Sky et de son oiseau “qui ne peut rester en vol que quelques secondes” au dispensable Bolo en passant par Rottytops et Risky Boots. Comme il y a toujours quelque chose à débloquer quelque part, et qui conditionne la progression, on a envie d’avancer, malgré le scénario finalement un peu en roue libre. Néanmoins, on rigole, on explore et on en prend plein les yeux !

Shantae Half Genie Hero

  • Développeurs WayForward
  • Type Exploration/plateforme joyeuse
  • Support PS4, PS3, PSVita, PC, WiiU, XBox One, Xbox 360
  • Sortie 20 Décembre 2016
Note Les feux de l'amour
Note Pas de pxlection

Y’a bon!

  • C’est magnifique et très bien animé
  • La bande originale dépote !
  • Une tonne de transformations et Power Up
  • C’est drôle et bon enfant
  • La progression au fil des pouvoirs acquis
  • L’univers de Shantae, tout simplement

Beuargh!

  • 6 Mondes à refaire jusqu’à plus soif
  • Une traduction française un peu buggée
  • Peu de challenge vers la seconde moitié
  • Les nouveaux venus auront du mal à entrer dans l’univers
Commentaires Facebook
Catégories
Tests jeux
Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.
Autres articles jeux vidéo