Rocksmith 2014

  • Développeurs Ubisoft
  • Editeur Ubisoft
  • Type SAM (Simulation d’Astiquage de Manche)
  • Support PS3, Xbox 360, PC
  • Sortie 24/10/2013

Dans le même genre :

  • Rocksmith
  • Guitar Hero
  • Un prof de guitare particulier

Environ un an après la sortie de Rockmsith premier du nom, Ubisoft nous propose Rocksmith édition 2014. Cette nouvelle version n’est pas annoncée comme une suite, mais comme une version améliorée de la méthode d’apprentissage interactive de guitare et de basse. Il n’est donc pas nécessaire de posséder Rocksmith pour jouer à Rocksmith 2014. On vous voit venir ; quelle version devrais-je acheter afin d’être un pro de l’astiquage de manche ? Nous allons essayer d’éclairer votre ampoule d’ampli à lampe tout au long de ce test qui va détailler les points forts et faibles de Rocksmith 2014 par rapport à l’original, autant à la basse qu’à la guitare, et le tout sur PS3.

I wanna be a rock superstar

Soyons réalistes, qui n’a jamais eu envie d’être capable de jouer de la guitare électrique et faire claquer un bon gros solo pour en mettre plein la vue à ses potes ? Ne nous dites pas que ce n’est pas votre cas, on vous a vu faire de l’air guitar en écoutant Led Zep sous la douche il n’y a pas si longtemps que ça.

L’ennui est qu’apprendre la guitare peut souvent paraitre insurmontable car on se dit qu’il va falloir apprendre le solfège, acheter un instrument, payer un prof, suivre des cours … Donc au final, on finit vite par abandonner sans même essayer.

Ubisoft nous a bien compris et a sorti l’an passé le joliment nommé Rocksmith qui nous permettait de jouer de la vraie guitare sur nos consoles ou notre PC. Le concept était relativement simple: le jeu vous proposait un mode carrière où vous deviez apprendre des morceaux et techniques que vous alliez mettre en pratique dans un concert. Si vous réussissiez à séduire la cyber foule, vous accédiez alors à l’étape suivante de votre parcours jusqu’à devenir une rock super star.

Cette année, nous avons droit à une version améliorée du soft qui est annoncée comme corrigeant les défauts du premier opus mais n’en étant aucunement la suite. Il ne faut donc pas posséder le premier Rocksmith pour jouer au nouveau. La méthode d’apprentissage reste cependant la même: la partition du morceau défile sur votre écran au rythme de la musique et vous devez reproduire les notes de la chanson au bon moment. En fonction de votre performance, le jeu adaptera le mode de difficulté et vous demandera de jouer plus ou moins de notes jusqu’à ce que vous reproduisiez fidèlement la chanson.

Trique et track, rangers du riff

Rocksmith premier du nom nous proposait une track list (liste de morceaux pour les anglophobes) déjà impressionnante et aguichante. On y trouvait une cinquantaine de chansons inclues d’emblée que l’on pouvait compléter par de nombreuses chansons disponibles en DLC. Rocksmith 2014 nous propose lui aussi une cinquantaine de nouvelles chansons et est rétro-compatible avec les chansons originales et les DLC du premier opus.

Donc, si vous aviez acheté Rocksmith premier du nom et/ou des DLC, vous pourrez y rejouer dans Rocksmith 2014. Attention cependant, vous devrez débourser la modique somme de 10 pour pouvoir importer les chansons du premier Rocksmith via l’achat du « Disc Import Tool » dans la section Boutique de l’interface du jeu. Heureusement, il ne faudra pas payer à nouveau pour les DLC déjà achetés.

Plutôt que de simplement vous lister les titres des chansons disponibles dans Rocksmith 2014, nous vous invitons à regarder la vidéo ci-dessous où Alex de Chicago Music Exchange vous joue quelques secondes de chacun d’entre eux.

Très bien ! Tu sais tout ! Ou pas …

Vous entendrez cette phrase lors de vos premiers pas dans Rocksmith 2014. A peine après avoir fini le tutoriel vous expliquant comment lire la tablature, vous serez récompensé par un cinglant « Très bien ! Tu sais tout! ». Mais est-ce vrai ? Savez-vous déjà tout à ce stade ? Quelle est la capitale de la Colombie ? Ceux qui auront répondu Bogota gagnent un bisou. Mais bon, vous vous en doutez bien, après le tutoriel, c’est le moment où tout commence. Nous allons décrire ci-dessous les différents outils d’apprentissage présents dans Rocksmith 2014 qui vous permettront de réellement tout savoir.

La partie par laquelle tout débutant devrait commencer est le mode « Cours ». Vous y trouverez des vidéos explicatives sur les différentes techniques de guitare et de basse à maîtriser pour pouvoir jouer les morceaux proposés. Ces vidéos techniques ont été nettement améliorées depuis le premier Rocksmith et sont beaucoup plus nombreuses. Elles sont souvent découpées en différentes étapes allant d’un exercice très simple à une mise en pratique plus compliquée de la technique présentée. Un gros effort a été réalisé quant à la reconnaissance des techniques de jeu. Par exemple, un des points problématiques du précédent Rocksmith était que le jeu ne reconnaissait pas toujours très bien si vous aviez réussi à effectuer certaines techniques comme le double stop ou le slap. Nous avons pu noter que dans cette nouvelle version, le jeu reconnaît nettement mieux si vous avez réalisé ces techniques correctement ou non.

Parmi les vidéos, on ne retrouvera pas uniquement des techniques de jeu mais également des explications sur le matériel nécessaire pour jouer (amplis/cordes/pédales … Non je ne viens pas de vous traiter) ou encore sur comment bien tenir sa guitare, changer les cordes ou l’entretenir (car oui, bien astiquer son manche est important pour prendre soin de son instrument).

Une fois qu’on commence à bien maîtriser les techniques de base, il est temps d’apprendre son premier morceau. Pour ce faire, direction le mode apprentissage. Dans ce mode, vous pourrez librement choisir une chanson qui vous plaît et la répéter partie par partie ou dans son entièreté. Là encore, de nombreux progrès ont été faits par rapport au premier Rocksmith.

Pour chaque morceau, le jeu vous fera des recommandations Rocksmith en fonction de votre niveau de maîtrise. Par exemple, si le système détecte que vous ne connaissez pas très bien le refrain d’une chanson, il vous suggérera de le répéter en mode répétition de riff. Ce mode a également été fortement amélioré et est, à mon sens, un des points clés qui fait que je préfère cette nouvelle édition. Il est possible, presque sans aucun temps de chargement (qui étaient assez longs dans le précédent Rocksmith), de définir un bout du morceau que l’on veut répéter ainsi que sa difficulté, son tempo et d’autres options avancées. Par exemple, vous pourrez choisir de répéter le refrain d’une chanson en difficulté moyenne à un tempo ralenti pour vous permettre de bien comprendre le passage. Si vous réussissez, le jeu augmentera automatiquement la difficulté et le tempo jusqu’à ce que vous jouiez le passage tel qu’il est joué par les musiciens.

Une autre amélioration liée à ce mode qui plaira aux musiciens expérimentés est qu’il est possible de directement mettre la difficulté au maximum sans devoir répéter plusieurs fois le morceau pour que Rocksmith détecte que vous maîtrisez chaque passage. Une fois un passage complètement maitrisé, le jeu passe en mode maître et cache la partition. Vous serez donc obligés de connaître le passage par cur. Ne vous inquiétez pas, si vous loupez plusieurs notes d’un tel passage, la partition sera de nouveau affichée pour disparaître à nouveau quand vous ne vous  tromperez plus.

Nous en sommes maintenant au point où on connait la technique et où sait jouer quelques morceaux. Donc c’est bon, on a fini ? Que nenni ! Rocksmith 2014 en a encore plein sa besace pour vous faire progresser. Nous allons ici expliquer le mode forge du son et le mode improvisation qui sont les grosses révolutions du titre. Le mode forge du son vous permet de créer votre propre son de guitare personnalisé en choisissant parmi une multitude d’amplificateurs et d’effets. Ce mode va réellement vous apprendre comment placer vos pédales d’effets, pré amplificateurs, amplificateurs et baffles pour obtenir des sons authentiques et qui envoient du pâté. Pour vous donner un exemple, je pratique la guitare basse depuis plus de 10 ans et j’ai appris de nouvelles choses. Une fois votre son créé, vous pouvez l’affecter à une touche de raccourci vous permettant de changer vers ce son à n’importe quel moment pendant votre session de jeu. Le mode improvisation, quant à lui, vous permet de laisser parler votre créativité. Vous pourrez vous créer un groupe virtuel composé de vous et 4 autres instruments contrôlés par le système. Il y a plusieurs groupes prédéfinis de différents styles (metal, electro, blues …) mais vous pouvez également vous amuser à créer votre propre style. Les possibilités sont cependant relativement limitées car ce mode ne vous permet d’improviser que sur une gamme à la fois.

Pour résumer ce long chapitre, nous pouvons dire que Rocksmith 2014 a amélioré les sections du jeu ciblant un public débutant et en a apporté de nouvelles pour plaire aux guitaristes confirmés. Comme dirait Hannah Montana, c’est le meilleur des deux mondes.

Ci-dessous, vous trouverez une vidéo d’un test réalisé par Ubisoft visant à donner 60 jours à des débutants pour apprendre la guitare avec Rocksmith. Comme vous allez le voir, il y a quand même un certain résultat à la fin des 60 jours.

Mission impossible

Le mode carrière du premier Rocksmith n’est plus présent dans le nouveau. En échange, on nous propose des missions à effectuer en fonction de notre niveau. Réussir les missions nous rapporte des points que l’on peut échanger sur le shop Uplay contre des récompenses.

Bien que le concept soit intéressant, les missions sont distribuées dans un ordre assez étrange. Une de mes premières missions a été de battre mon score sur une chanson où j’avais déjà effectué un score presque maximal. Après avoir galéré pour la réussir, on m’a ensuite proposé une mission très simple qui consistait à jouer 3 recommandations Rocksmith …

En parlant de score, le mode apprentissage ne nous le montre plus et nous donne donc très peu de retour pendant la répétition sur notre prestation. Il est donc assez difficile de savoir si on a bien joué un passage en temps réel. Ce n’est qu’à la fin du morceau que l’on apprend notre pourcentage de maîtrise.

Il existe cependant le mode score attack qui donne plus de retour sur la qualité du jeu en temps réel. Dans ce mode, plus vous enchainez de bonnes notes, plus vous accroitrez votre multiplicateur de points et pourrez faire péter le score. Ici, chaque fausse note sera mieux visible via des alertes à l’écran. En fonction de votre performance vous pourrez obtenir des médiators de bronze jusqu’à platine. Cela plaira certainement aux collectionneurs de trophées.

Un game pad à 144 boutons ?

Rocksmith 2014 est avant tout un outil d’apprentissage plutôt qu’un jeu. Le précédent était un peu plus fun grâce au mode carrière un tantinet RPG et ses mini jeux.

Le nouveau Rocksmith conserve quand même le concept des mini-jeux et en introduit de nouveaux. Ils sont au nombre de 11 et inspirés de jeux populaires tels que Banana Kong, Track and Field, Duck Hunt, Double Dragon ou encore House of the Dead.

Leur particularité ? Le game pad est votre guitare qui peut comporter plus de 144 cases en fonction du modèle. Autant vous dire que ça ne va pas être une partie de plaisir pour faire péter le score. Cependant, les mini-jeux sont mieux pensés et plus amusants que ceux du premier épisode. On se laisse vite prendre par un Scale warrior (Double Dragon like) où l’on doit dégommer des boss à coups de notes d’une série d’accords ou un Return to castle chordead (house of the dead like) où il faut dégommer des zombies à coups d’accords bien placés.

Mais t’avais dit qu’on aurait des Knacki…

On avait promis des Knacki à Mimi qu’elle n’a jamais pu avoir. Rocksmith nous a aussi fait quelques promesses qu’il n’a pas pu tenir …

D’après la FAQ Rocksmith 2014, il serait possible de jouer aux morceaux du premier Rocksmith. Ce qui n’était pas dit, c’est qu’il faudrait débourser 10 en achetant un outil d’importation. Donc Mimi, si tu veux tes Knacki, va falloir passer à la caisse et y laisser ton argent de poche.

Bien qu’amélioré techniquement comparé au premier opus, Rocksmith 2014 rencontre encore quelques difficultés et bugs assez gênants.

Il est impossible de commencer un morceau sans que sa guitare soit correctement accordée. Jusque-là, pas de problèmes. Cependant, quand il faut compter plusieurs minutes pour que le système accepte l’accordage d’une corde, ça devient vite rageant. Je n’ai pas rencontré ce problème avec une basse, mais plusieurs fois avec une guitare électrique. trangement, ce problème n’était pas présent sur Rocksmith premier du nom.

La reconnaissance des notes laisse également parfois à désirer, surtout dans les mini jeux. Il faut parfois attaquer la corde très ou trop fort pour que le point soit compté.

Un autre point problématique est la lisibilité de la partition. En mode répétition, elle défile très vite, ce qui laisse peu de temps pour bien placer ses doigts sans passer par le mode répétition de riff. De plus, il n’est pas toujours aisé de repérer où se trouve la case de couleur à jouer. Il m’est arrivé plusieurs fois de la voir une case à gauche ou à droite sur le manche. Pour finir sur ce point, on regrette qu’il n’existe pas un mode où l’on peut simplement visualiser la partition à son aise.

Les recommandations Rocksmith, bien qu’intéressantes, auraient également besoin d’amélioration. Par exemple, il n’est pas rare qu’il vous soit demandé de jouer à un mini-jeu plutôt que de vous faire consulter le livre d’accords pour apprendre l’accord qui vous posait problème dans une chanson.

Cependant, ne crachons pas dans la soupe, ces défauts n’entachent pas la qualité du titre hormis peut-être le problème d’accordage.

Coooonclusion. Je dis non! Mais un Avis, je dis OUI!

Rocksmith 2014 est une excellente méthode d’apprentissage de la guitare ou de la basse. Il est plus un outil pédagogique qu’un jeu si on le compare à son prédécesseur. Que vous possédiez le précédent ou pas, nous vous conseillons ce nouvel opus tant les modules de répétition et les cours ont été améliorés. Les quelques problèmes techniques nous ont fait hésiter entre un MKAY et un OMG mais nous avons jugé que les améliorations apportées au titre ont été telles qu’un OMG était bien mérité.

Attention toutefois, ne vous attendez pas à des progrès fulgurants si vous débutez. Rocksmith ne remplace pas un professeur de guitare. Il ne pourra pas vous dire si vous tenez bien votre instrument ou placez bien vos mains sur le manche. Il ne pourra pas non plus vous corriger en temps réel pendant que vous jouez. Il faut prendre ce titre pour ce qu’il est, un outil d’apprentissage qui révélera tout son potentiel si vous pouvez être guidé par une personne expérimentée. Mais ne vous inquiétez pas, il est tout à fait possible d’apprendre seul. Il vous faudra juste plus de patience et de persévérance. 

Y’a bon!

  • Le mode répétition de riff
  • Recommandations adaptées au niveau du joueur
  • Choix du mode de difficulté
  • Moins de problèmes de latence
  • La place donnée à la créativité grâce au mode improvisation
  • De nouveaux cours pour joueurs débutants et expérimentés
  • Meilleure reconnaissance des techniques de jeu (slap, slides …)
  • De nouveaux mini-jeux guitarcade bien pensés

Beuargh!

  • Moins ludique suite à la disparition du mode carrière et de la cyber foule
  • Accordage parfois fastidieux
  • Reconnaissance des notes perfectible
  • Lisibilité de la tablature
  • L’ordre des missions et recommandations
  • L’import payant des titres du premier Rocksmith

La désinfo en +

Ce test aurait pu créer une faille spatio-temporelle

Chez PxlBBQ, on ne fait pas les choses à moitié. Pour tester ce Rocksmith nouveau, nous avions besoin d’un testeur sachant jouer de la guitare et de la basse (et chasser sans son chien). Le fait est que la seule personne rencontrant ces critères est le correcteur de l’équipe.

Qui allait corriger le correcteur ? Ce problème allait-il générer une récursion infinie ou une faille spatio-temporelle ?

Aucune anomalie dans le continuum espace-temps ne s’étant produite, nous avons la preuve qu’il n’y a aucun lien de cause à effet avec le problème énoncé ci-dessus. CQFD ! Une grande avancée pour la science a été faite ! Et oui, on est comme ça, on prend des risques pour faire avancer les choses.

Show Full Content

About Author View Posts

Papayou

Amateur de japonaiseries en tous genres, rédacteur et correcteur sur pxlbbq.com

Previous X Rebirth | Test
Next Killzone : Shadow Fall | Test

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Dragon Ball Legends: du versus sur mobiles

21/03/2018
Close