Proximus TV change de nom et intègre Shadow

Dites bonjour à Proximus Pickx

Les français de chez Shadow ont beau clamer (à raison) qu’ils ne craignent pas Google et Stadia, ils renforcent sans cesse leurs offres et leurs partenariats. Le dernier en date nous concerne directement, Pixels du Plat Pays puisque alors que nous apprenons que l’opérateur Proximus change le nom de sa nouvelle Box pour Proximus Pickx (oui il faut virer les commerciaux) qui sera disponible cette année. Proximus va rassembler l’ensemble de ses contenus, souvent locaux, au sein de l’écosystème Pickx, avec des programmes regroupés selon des catégories comme les séries, les films, le sport ou la musique, gérera les publicités ciblées (coucou le tracking) et les enregistrements.

La Pickx permettra au client de télécharger des applications sur le Google Play Store comme Spotify, Netflix, ou Youtube (sous quelles conditions ?) et sera équipé de Google Assistant et des fonctionnalités Chromecast.

Nouveauté parmi d’autres, la Proximus Pickx intègrera directement l’application Shadow pour transformer donc sa petite Box (qui tournera sous Android P) en console dans le Cloud pour accéder à son compte Shadow. Nulle mention pour le moment d’une éventuelle manette dédiée ou d’un combo clavier/souris pour le Cloud Computing induit par l’offre de Blade, mais nous en saurons certainement plus au lancement.

La bonne nouvelle, c’est que les clients équipés pourront ainsi jouer sur leur TV tout autant que sur tous leurs écrans (laptop, smartphone, tablette…) grâce aux applications Shadow.

“Nous sommes très heureux et fiers de lancer avec Proximus cette initiative concrète qui permettra à des milliers de leurs clients d’accéder à une machine de gaming surpuissante depuis leur décodeur. Ce partenariat s’inscrit dans notre volonté de rendre le gaming accessible au plus grand nombre avec la meilleure expérience.”

Emmanuel Freund, Président et co-fondateur de Shadow

« En intégrant Shadow à notre dernière génération de décodeur, le nouveau décodeur Proximus se change en quelques clics en un ordinateur surpuissant. Depuis leur canapé et sans équipement supplémentaire, nos clients peuvent jouer à n’importe quel jeu vidéo, même les plus récents et puissants. Le Cloud est sur toutes les lèvres et nombreux sont les projets qui fleurissent sur le sujet, nous sommes donc fiers d’être le premier opérateur à proposer concrètement le futur à nos clients grâce à Shadow. »

Guillaume Boutin, Chief Consumer Market Officer de Proximus

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le Cloud Gaming / Computing  n’a jamais été aussi facile d’accès. Reste toutefois la note quelque peu salée actuellement du service Shadow, facturé mensuellement 29.90€ par mois, qui s’ajoute déjà aux divers abonnements en ligne du bon peuple belge.

Commentaires Facebook
Catégories
Tech News
Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.
Autres articles jeux vidéo

Dans le même genre