Nous faisions partie des chanceux à avoir assisté à l’événement preview de Ni no Kuni 2 : L’avènement d’un nouveau Royaume ;  3 heures de gameplay  sur un jeu magique dans un somptueux hôtel au style haussmannien à Paris.

« Embarquez pour une aventure épique avec le jeune Evan, qui cherche à fonder un nouveau royaume. Découvrez le monde riche et éblouissant de Carabas, où les chats, les souris et les humains vivent en parfaite harmonie. Avec l’aide de vos nouveaux amis, unifiez les peuples et sauvez le monde d’une terrible force maléfique. »

Ni no Kuni II : la carte du monde

Ni no Kuni II : REVENANT KINGDOM sera disponible sur PlayStation®4 et PC dès ce 23 mars. Beaucoup mieux coordonné par les équipes d’Akihiro Hino, de chez Level 5, on sent que ce projet a été façonné pour s’approcher de la perfection. Il s’agit sans nul doute de l’ouvrage qui les a le plus tenu à coeur ces derniers mois. Le JRPG édité par Bandai Namco semble en bonne voie pour surpasser son premier volet déjà très populaire et combler ses quelques lacunes. Sa direction artistique est toujours aussi magnifique et envoutante. Une véritable feux d’artifice de couleurs pour nos petites rétines. Les fans inconditionnels du studio Ghibli ne seront pas déçus ! On notera même pas mal de similitudes avec l’univers de Princesse Mononoké et le Château Ambulant, mais cette comparaison ne tient peut-être qu’à moi.

Bienvenue à Gamblor, la ville-casino qui ne manque pas de chien !

Lors de la session nous avons pu découvrir les quatre styles de gameplay qui composent le jeu :
L’exploration, la base même de tous les événements. Nous avons débuté notre partie au chapitre 3 dans la charmante ville-casino d’inspiration Taïwanaise : Gamblor. Nos héros doivent mener l’enquête. Il semblerait que quelque chose de pas très réglo se trame avec le dirigeant de cette cité et le taux d’imposition laissé au facteur…  de la chance !  Le hasard, on y croit pas trop pour le coup. Il faudra enchainer plusieurs petites quêtes et mini-jeux pour réunir des preuves accablantes et faire justice. Les enchaînements restent relativement classiques, nous allons d’un point A à un point B. Nous parlons à des PNJ pour récolter des infos. On tape en passant sur quelques monstres, quelques niveaux grappillés et nous voilà confronté au boss. C’est très classique mais cela n’entache pas le plaisir que l’on a, à découvrir de nouveaux lieux ou donjons.

Mon beau royaume, un jour tu seras grand !

D’ailleurs parlons donjons,  certaines quêtes vous mèneront à récupérer des items dérobés et planqués au fond d’une grotte. Vous y croiserez sûrement de mystérieux personnages qui vous mettent au défi de passer par des portails dimensionnels vers des ennemis plus forts allant de 1 à 5 niveaux de difficulté ainsi que des donjons-marathons à boucler. Notre preview ne comportant que deux chapitres, cela laisse présager bien d’autres expéditions du style !

L‘action-RPG : Nouveau système de combat en temps réel pour Ni No Kuni, ce qui tranche fameusement avec le premier. Notre personnage doit être sans cesse en mouvement et esquiver les attaques. Il est capable d’enchainer les combos et peut compter sur la présence des Higgledies, ces petites êtres élémentaux qui nous accompagnent pour déclencher des attaques fracassantes ou des pouvoirs de soutien. Les combats se font assez rapidement et sans difficulté même face à une dizaines d’ennemis, ça se règle en quelques secondes. De même pour le boss du niveau de Gamblor, que nous avons bouclé en moins de 5 minutes. Il nous faudrait un poil plus de difficulté !

CDD toujours vacant pour la ferme d’en haut.

Passons au jeu de gestion, après tout, j’ai un royaume à reconstruire ! Et il me faudra bon nombre de bâtiments pour pratiquer la magie, les armes, récolter des légumes, cuire mon pain…  Et tout ceci ne se fait pas tout seul. Il faudra affecter des citoyens qui vous auront préalablement rejoint ou que vous aurez démarchés pour effectuer ces tâches sous forme de recherches plus ou moins longues. Parfois jusqu’à 121 minutes pour un sort ! Et qui dit rejoindre notre royaume, dit aussi rendre service à la population et faire des petites quêtes annexes. Pour le moment nous ne connaissons pas le réel impact de ce gameplay mais j’ose imaginer que les recherches liées aux sortilèges doivent bien évidemment aider Evan dans ses quêtes.

Et nous terminons avec la stratégie, qui dans certaines phases de jeu nous mènera à conduire de petites batailles en temps réelle avec nos troupes. Ces parties demanderont plus de maitrise et de leadership pour affronter le camp adverse. Plus amusant et dynamique, il faudra bien ouvrir l’oeil pour se défendre, attaquer ou rappeler vos hommes si ça se gâte !

Ni no Kuni™ II: L’avènement d’un nouveau royaume
Ni no Kuni™ II: L’avènement d’un nouveau royaume

Ni no Kuni 2 : L’avènement d’un nouveau Royaume, nous laisse rêveur en compagnie de sa splendide direction artistique et nous dévoile un gameplay avec bien plus de profondeur. Level-5 semble avoir clairement mieux réfléchi son système de combat. Nous avons hâte de pouvoir découvrir sous toutes ses coutures ce futur chef d’oeuvre du J-RPG ! 

Show Full Content

About Author View Posts

Vadu Amka

Rédactrice et tagueuse de salle de Press.

Previous Biomutant revient avec une nouvelle vidéo
Next Quand The Sinking City investit les écrits de Lovecraft
Close

NEXT STORY

Close

Pokemon dévoile la nouvelle application Pokemon TCG Live

20/09/2021
Close