power rangers mega battle une

Power Rangers Mega Battle | Test sur le pouce

Un petit jeu pour une grande déception

Il y a de ça 3 ou 4 mois, j’étais retombé sur la folie des années 90 nommée Power Rangers. Ce feuilleton américano-japonais axé sur la refonte plus nonante que octante des Sentaï. L’Art du Sentaï, c’est l’Art de l’unité d’un groupe de jeune issu de cultures et milieux variés pour combattre le mal. Et si la version Mega-CD en FMV m’avait fait littéralement planer, cette version est digne des adaptations de la série dans les années 90 sur Snes ou Megadrive: MÉDIOCRE. Bref, je vais vous dire pourquoi. Ou plutôt comment en 1h, on ne peut plus s’essayer à ce jeu.

Le retour d’Adobe Flash

Si il y a bien une chose qui frappe d’emblée, c’est bien la pauvreté graphique du titre. Le choix esthétique façon jeu flash des années début 2000 est assez moche, car qu’on se le dise, l’animation est vilaine, et les jeux flash, c’est comme les sentaï, ça vieillit mal. Les décors sont pourtant assez sympathiques et variés quand on fait table rase de leur… uhmm comment dire.. naïveté? L’Art naïf assumé, ça peut être fabuleux et expressif (coucou la Belgique!) mais quand ça sent l’accouchement précoce d’un jeu à petit budget pas drôle; ça n’a rien d’une balade colorée.

Une phase de tir totalement ratée contre un Boss

Finissons le volet graphique par les monstres….. Uhmm…. c’est simple. Ils se comptent sur les doigts d’une main tout au long des missions. Vous avez ceux qui glougloutent tel un dindon extra-terrestre, puis pour rester dans le champ lexical des volants il y a les espèces de corbeaux, les glouglous qui tirent au pisto-laser, une sorte de gros truc en armure et une femme-fouet. Et…. ben c’est presque tout et c’est très pénible. On a vite un sentiment de lassitude dès les premières 20 minutes de jeu. Le décor et l’action en plus d’avancer lentemennnnntttttttt, vous offrent un panache d’ennemis digne de la série chapi-chapo, c »est à dire pas beaucoup de protagonistes.

Une musique et un plaisir de jeu égaux à la température du Mont Blanc

Rita Repulsa est revenue foutre sa caravane en ville (un peu comme Starmania mais sans chanter). Avec son armée de sbires, sa tour tireuse de laser et ses monstres qu’elle peut faire grandir à vau-l’eau, elle est bien déterminée à tout casser (dans quel but? Bah ça on ne sait pas, mais les méchants ont-ils vraiment besoin de justifier qu’ils sont méchants?). Pour l’affronter et contrer ce chaos terrien? Un visage bleuté au nom de Zorg qui embauche un groupe de 5 potes lycéen prêt à tout pour faire régner la paix sur les terres de Donald Trump. Pour les aider dans cette nouvelle tâche? Un pouvoir leur permettant de crier  « It’s Morphinnnn Timess!!! » (Transformation en français) et de devenir aussi fort, rapide, intelligent ( ? ) ou rusé qu’un dinosaure. La terre est mal barrée.

Un QTE totalement raté contre les Boss

Nous avions vu précédemment que l’animation et les graphismes n’étaient visiblement pas les points forts du jeu. Et bien du côté de la musique, des voix (qu’on entend une fois toutes les 30 minutes) et de l’ambiance sonore c’est également la cata. Une vague musique de rock ratée, des VFX horribles, et le doublage original absent à 99%. Le jeu n’étant pas traduit en français, on a pas le  droit à la voix stridente de Rita, mais vu la rareté du doublage des séquences d’animation ou d’histoire on ne va pas s’en plaindre.

Un style graphique discutable..

Un jeu pas fun du tout

J’ai essayé, je vous jure, j’ai essayé de trouver du plaisir à ce Mega Battle sur PS4. Mais ce n’est pas possible! Un beat’em All se doit d’être nerveux. Et c’est là le plus gros point noir du jeu: tout est LENT. Vous frappez un ennemi, il va tomber, puis se relever, 5, oui 5 secondes après, sans pouvoir l’achever une fois tomber au sol, ce qui donne une sorte de balais macabre de sbires tombants , et se relevant… C’est ennuyeux à mourir car l’animation est ratée et l’impact des coups absolument pas mis en valeur par le son. Bref, c ‘est totalement raté. Les boss quant à eux sont des QTE et des sortes de Mini-GAME plus ou moins réussis. On aurait voulu de vraies séquences de combats virils entre robots ultra puissants et monstres venus de l’espace dans une ville où tout explose… Mais non, pour cela, on se doit de rallumer le jeu Godzilla.

 

1h de gameplay avec Bery qui vous dit pourquoi c’est pas bien.

Conclusion

A moins d’être un collectionneur ou un fou de nostalgie, je ne comprends pas comment on pourrait prendre plaisir avec ce beat’em All. D’ailleurs je ne comprends pas non plus à qui s’adresse ce jeu. Trop lent et redondant pour les adultes ayant grandi avec la série, trop difficile et pas assez fun pour les enfants des années 2000. Bref, fans de Power Rangers, passez votre chemin. Et toi là-bas, oui toi qui es perdu et qui voulait acheter ce jeu? Économise ton argent! Bandai Namco a plein d’autres bombes dans sa vidéoluthèque, ne lui en veux pas.

Power Rangers MEGA BATTLE

  • Développeurs Bandai Namco Entertainment
  • Type Beat them All
  • Support PS4
  • Sortie 17/01/2017
Note on s'est fait braiser
Note Pas de pxlection

Y’a bon!

  • Un jeu Power Ranger tout droit sorti des années 90
  • Un mode 4 joueurs coop local

Beuargh!

  • Les graphismes Flash
  • Les musiques ratées
  • Les bruitages…. où ils sont?
  • Ennuyant
  • Pas rapide, pas d’action… pas de fun !
  • Pas assez de méchants!!
Commentaires Facebook
Catégories
Tests jeux
bery

Rédac Chef BBQ | Journaleux JV PC (steam: berychon), 3DS et WiiU (ID Nintendo: Berychon) et PS4 (psn: berymuch)| Animateurs de nombreux live sur notre chaîne: https://www.twitch.tv/pxlbbqtv/ | Machine à idées saugrenues
Autres articles jeux vidéo

Dans le même genre