Pour les connaisseurs vous savez que le modèle financier de League of Legends est très satisfaisant au niveau des gains mais absolument pas pérenne pour les structures et les investisseurs qui perdent instantanément de l’argent s’ils investissent dans une équipe. Cela avait été une grosse source de polémique au niveau du summer split 2016 avec tous les grands nom de l’e-sport qui étaient montés au créneau face à un Riot à côté de ses pompes.

Cependant, loin de rester dans son coin à bouder et à dicter une loi du marché succèsicide, Riot a réfléchi et tente d’apporter des solutions tout en continuant à protéger les principaux acteurs de la scène, c’est à dire les joueurs. Les modifications apportées sont les suivantes :

La cagnotte partagé par les meilleurs équipes du split double et passe à 200 000€ pour renforcer la compétitivité des équipes et faire en sorte qu’elles ne se reposent pas sur leurs lauriers avec les nouvelles mesures.
L’arbitrage sera confié à une société tierce avec possibilité d’y recourir rapidement pour les décisions InGame et les sanctions à l’encontre des joueurs
Les entraîneurs auront accès à un statut équivalent à celui des joueurs avec une protection de l’emploi, une contractualisation, un réel suivi et surtout un salaire minimum.
Dans la continuité de sa politique à ce sujet, les équipes sœurs/filles ne seront plus éligibles aux CS et ne risqueront donc pas de se qualifier pour les LCS.
Enfin en terme de merchandising, Riot annonce que du contenu e-sport sera mis en ligne, payant et que les revenus seront séparés entre les différentes équipes. Il s’agit d’une main tendu mais qui ne résout pas l’ensemble du problème, notamment lié au sponsoring.

Finalement les changements sont les bienvenus et Riot est sur la bonne voie mais la question du financement des structures reste ouvert

A suivre!

Show Full Content

About Author View Posts

Petit Ange Parti Trop Tôt

Parfois, un Pixel s'éteint et vogue vers d'autres horizons. Mais ce n'est pas parce qu'il ne fait plus partie de notre grand barbecue que ce qu'il a écrit disparaît !

Previous Werewolves Within | Test
Next Styx Shards of Darkness s’offre 4 minutes de gameplay
Close

NEXT STORY

Close

Test : SEGA AGES – Shinobi

28/02/2020
Close