Après une console portable de qualité ne trouvant pas trop son public et une machine de salon remportant tous les suffrages en terme de vente, voilà que Sony nous sort un drôle de petit boîtier nommé Playstation TV. Une petite semaine que ce nouveau venu est dans nos mains, et il est temps de livrer nos premières impressions. Achat sympa ou gadget inutile ?

Follow the Stream

Sony ayant l’air de baser la majorité de sa communication sur les capacités de Stream de ce compagnon de la PS4, débutons par cet aspect.

L’une des fonction principale du Playstation TV est en effet de streamer le contenu de la Playstation 4 sur une autre télévision. En pratique, Il suffit de relier la Playstation TV a son compte PSN et au réseau local pour transférer le contenu ailleurs dans la maison. La notice indique bien que pour assurer la stabilité du stream, une connexion câblée est nécessaire. Néanmoins, comme tous les foyers n’ont pas du RJ45 qui traîne dans tous leurs murs, nous avons testé ça en condition réelle : en Wifi, pas trop loin de l’émetteur pour avoir un signal correct (évitez donc les grandes vitres et les murs porteurs donc) sur un second écran un peu plus loin dans la maison.

Le verdict est plutôt bon : le stream ne bronche pas et il n’y a déplorer aucune réelle latence. Si nous avions pu tester en condition optimale lors de la présentation officielle (en connexion câblée donc) DriveClub sans noter de latence ou de faiblesses, les données plus réalistes fonctionnent tout autant sur des titres réactifs comme The Binding of Isaac par exemple, où toute latence se révèle mortelle. Oui je parle d’un jeu peu gourmand graphiquement, mais il n’y a que le signal vidéo qui est envoyé, bridé à 720p/30ips, donc cela n’a guère d’importance, cela fonctionne de la même façon avec tous les jeux. Pour plus de confort, si vous avez un adaptateur CPL pour étendre vitre Wifi via le courant électrique, cela pourrait palier à la faiblesse éventuelle de votre signal principal.

Ne l’oublions pas, le Wifi est soumis aux interférences et aux micro-coupures, la connexion câblée est donc recommandée. Mais fonctionne en Wifi aussi.

Petit bémol : il faut resynchroniser sa manette à chaque passage à l’aide du câble USB.

Niveau données technique, le stream se fait en 720p ou 1080i, mais avant de monter au créneau n’oublions pas que le hardware derrière est celui – à peu de chose près – de la PSVita. Le boîtier dispose donc du Wifi, d’une entrée RJ45, d’une prise secteur et d’une sortie HDMI. Il est est compatible avec la norme HDCP qui ne peut malheureusement pas être désactivée.

Le boîtier tient dans la main et reste très sobre... sauf une fois les 3-4 câbles branchés aux fesses
Le boîtier tient dans la main et reste très sobre… sauf une fois les 3-4 câbles branchés aux fesses

L’interface est identique à quelques détails près à celle de la Playstation Vita, à savoir ce système de bulles à regrouper en dossier si besoin en est. Pour être honnête, cette interface est très efficace sur écran tactile, mais un peu moins ergonomique à la manette et laisse apparaître quelques imperfections une fois diffusée sur un grand écran. Encore une fois, pour une interface sensée tourner initialement sur un écran 5”, c’est tout de même pas mal.

Le boitier et la console disposant de firmwares séparés, il n’est pas exclu de voir apparaître des modifications dédiées d’interface à l’avenir.

Concernant les manettes, deux contrôleurs peuvent être utilisés en lecture à distance mais jusque 4 manettes peuvent être synchronisées en direct sur le boitier. A noter que la télécommande BD de la PS3 est compatible également…

Connectez-vous à votre réseau local pour streamer du contenu
Connectez-vous à votre réseau local pour streamer du contenu

Le boitier permet également la lecture de VOD via l’offre de Sony (dépendante du pays, en Belgique, nous ne sommes pas gâtés), Netflix n’étant pas encore disponible sur la machine, mais ne saurait tarder. A noter également que les deux nouvelles applications de la PSVita sont également compatibles, à savoir “En direct de Playstation” pour consulter les Live des joueurs PS4 en direct mais aussi le « Network Media Player« , permettant de vous connecter à un disque réseau pour lire vidéos, photos et musique depuis votre réseau local. Bref, un petit boitier multimédia connecté sympathique, qui a de plus gardé ses fonctionnalités de capture d’écran héritée de sa jumelle nomade…

Le boîtier embarque 1Go d’espace, un espace pour les cartes mémoires et un port cartouche pour les jeux Playstation Vita compatibles est également disponible.

Car oui, la PSVita TV est également une console de jeu.

PSVita Slim

Car à mon sens, la vraie force de la PSVita TV est sa capacité de jouer à certains jeux PSVita à moindre coût. Vendu 99€, la PSVita TV permet en effet d’insérer une cartouche Vita et d’y jouer à la manette depuis son salon, armé d’une Dualshock 3 ou 4. Cela comprend les jeux téléchargeables sur le PlayStation Store PSOne, PSP mais aussi bien entendu une sélection de jeux Vita.

Oui, une sélection seulement, car certains jeux prenant en compte les spécificités de la nomade (écran tactile avant et arrière, caméra..) ne seront évidemment pas jouable sur PSTV, à moins d’un patch éventuel de la part des développeurs, à l’image de Killzone Mercenaries, récemment rendu compatible avec le boitier. Néanmoins, des titres comme Uncharted Golden Abyss ou Invizimals, développés spécifiquement pour les fonctionnalités de la Vita ne seront pas jouable sur le boîtier.

Bonne chose, si vous désirez acheter un jeu via le Playstation Store depuis le boîtier, vous serez averti de sa compatibilité si d’aventure il n’était pas prévu pour fonctionner dessus. Si vous faites vos achats depuis le Store web, lisez bien la compatibilité, les fiches des jeux ont été mises à jour. En théorie, la liste de titres compatibles devrait s’allonger dans les mois à venir.

La compatibilité des jeux est mentionnée sur le Webstore, ou directement lors de l'achat via le boîtier.
La compatibilité des jeux est mentionnée sur le Webstore, ou directement lors de l’achat via le boîtier.

Comme sa petite soeur, la PSTV n’est pas zonée, donc libre aux joueurs de commander leurs jeux au Japon ou ailleurs, avec bien entendu la limite d’un seul compte PSN par carte mémoire.

muramasa-pstvContrairement à ce qu’on pourrait penser, les jeux Vita rendent très bien en 720p sur un grand écran et n’ont pas spécialement à rougir pour des jeux portables. Certains passent même mieux sur écran de salon, comme le récent Freedom Wars, où le côté tactile peut-être assumé par le touchpad de la DS4 afin de donner des ordres aux alliés. Dragon’s Crown est également toujours aussi beau, même si les fonctionnalités tactiles mériteraient une petite mise à jour, mais Muramasa Rebirth passe lui comme une lettre à la poste ! Persona 4 The Golden, l’un des meilleurs (si pas le meilleur) JRPG de la console est également compatible, mais aussi le récent LEGO Batman. A noter qu’en Europe, la liste des jeux compatibles est plus réduite qu’au Japon, mais nul doute que les mois à venir règleront le problème. On pense notamment à Sword Art Online, carton du PSN sur Vita ou Soul Sacrifice Delta, très appréciés, mais actuellement incompatibles. Pour la liste complète, allez faire un tour par là.

Bonne nouvelle : le très récent Freedom Wars est pleinement jouable sur PSTV !
Bonne nouvelle : le très récent Freedom Wars est pleinement jouable sur PSTV !

On garde en tête également que le Playstation Now sera compatible PSTV, pour ceux que ça intéresse.

Pensez à activer les contrôles tactiles pour dépasser l'écran titre de OlliOlli
Pensez à activer les contrôles tactiles pour dépasser l’écran titre de OlliOlli

3 petits jeux téléchargeables sont offerts avec le coffret : Worms Revolution Extreme, Velocity Ultra et OlliOlli. Pas de gros hits, mais ils ont le mérite d’être tous les 3 très funs, assez léger pour tenir sur le Giga de stockage et de pouvoir donc jouer tout de suite. A  noter que pour jouer à OlliOlli, vous devrez aller activer les contrôles tactiles de la manette sous peine de rester bêtement fixé sur l’écran d’accueil.

Une carte mémoire Vita peut bien entendu être insérée dans le boitier pour jouir de plus d’espace de stockage, rendant possible donc le fait de jouer dans les transports à la Vita et le soir dans son salon sur un écran plus confortable. Les abonnés du PS+ pourront profiter plus avant du cloud pour transférer les sauvegardes d’un système à l’autre en quelques secondes, si d’aventure ils n’avaient pas besoin spécifiquement de changer de carte mémoire.

Gardez cependant en tête que – comme pour la Vita – un seul compte PSN peut-être alloué à une carte mémoire.

Coooonclusion. Je dis non! Mais un Avis, je dis OUI!

Nous restons ouverts à vos questions dans les commentaires, n’hésitez donc pas !

Alors au final, on en pense quoi ? Et bien, pour être honnête, beaucoup de bien. Pour 99€, on se retrouver avec un petit boîtier multimédia sympathique, permettant de se connecter à un réseau local pour streamer des films, des jeux Playstation 4, accéder à ses mails, agenda, messagerie PSN, et promet une compatibilité sous peu avec les services VOD comme Netflix et un accès à Youtube. En sus, l’accès au catalogue complet des jeux PSOne, PSP et PSVita compatibles sur le PSN et en cartouche pour ces derniers pour peu qu’ils aient étés patchés ou ne se servent pas de fonctions réservées à la nomade. Le non-zonage de la machine permet donc d’accéder à une plus grande libraire de jeu. Si je devais noter un bémol, il serait le même que celui de la Vita : les cartes mémoires propriétaires restent une épine dans le pied des consommateurs, qui devront se fendre d’une dépense supplémentaire, et d’une manette si ils n’ont ni PS3 ni PS4 à la maison.

Pour le reste, il s’agit ici d’une belle opportunité de découvrir à moindre coût le catalogue largement mésestimé de la PSVita.

Y’a bon!

  • Boîtier discret
  • Stream PS4 performant, même en Wifi
  • Les jeux Vita à moindre coût
  • … et en 720p bien propre
  • La lecture à distance depuis un réseau local
  • Le prix
  • Compatible télécommande BD
  • Le tactile aussi géré par une Dualshock 3

Beuargh!

  • … mais les câbles gâchent un peu tout
  • 1Go de mémoire embarquée c’est pas grand chose
  • Le prix des cartes mémoire
  • Compatibilité partielle des jeux pour le moment
  • Pas de manette dans la boîte
Show Full Content

About Author View Posts

Xavier Henry - Titiks
Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.

Previous Wander : un mmo zen sans combat
Next Ghost in the Shell : voici une vidéo du FPS multijoueur

2 thoughts on “La Playstation TV, ça vaut le coup ?

  1. Hello B-)
    Non, il n’est pas possible de le relier au PC, le boitier ne disposant que d’une sortie HDMI. Donc tu peux le relier à ton écran PC, mais pas à la tour directement.

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Tropico 6 montre un peu de gameplay

15/03/2018
Close
%d blogueurs aiment cette page :