NBA Live 15

  • Développeurs EA Sports
  • Editeur EA Games
  • Type Dodgeball alternatif
  • Support Xbox One, PS4
  • Sortie 28/10/2014

Dans le même genre :

  • NBA Jam
  • NBA 2K
  • NBA à la ferme

Elle a bien souffert la série des NBA Live, la mal aimée de chez EA Sports, celle qui sort dans l’anonymat par peur de la confrontation avec NBA 2K. L’opus 14 était vraiment décevant, qu’en est-il de ce NBA Live 15 au final. Est-il enfin sur la bonne voie, celle qui mène au succès, ou est-ce que cette série est vouée à rester au fond de l’oubli?

Il semblerait bien que non, mais ce n’est pas encore gagné pour autant. Lorsque l’on se penche sur le cas de ce NBA Live 15, on comprend bien vite que l’on a face à soi un titre résolument plus arcadifiant que son seul concurrent. Et lorsque l’on a intégré ce concept on arrive à apprécier ce qu’a à nous offrir EA Sports cette année. Bien entendu si vous êtes des inconditionnel de la série de 2K et de son feeling, vous aurez bien du mal à lui prêter autant d’indulgence qu’un novice du genre.

Ceci dit, ce n’est pas pour cela que j’excuserai complètement les quelques errances de gameplay qui semble faire retomber le genre une génération de console en arrière. Certains mouvements sont imprécis et pas des plus pratiques à placer en pleine action (Les dribbles et quelque signature moves).

Une modélisation qui n'a pas à rougir face à 2K
Une modélisation qui n’a pas à rougir face à 2K

Je noterai aussi l’IA qui, bien qu’elle ait gagné en QI depuis le dernier opus, est plus que perfectible et vous servira le meilleur comme le pire sans raison. Cela crée des brêches idiotes vous permettant par exemple de foncer en mode bourrin et d’arriver à passer sans trop de soucis les défenses. Ou encore lorsque certains joueurs sont utilisé par l’IA et sont inbloquables. Cela arrive trop souvent pour être éludé.

Niveau pûrement technique, il y a encore du chemin comparé au stagnant NBA 2K, mais NBA Live 15 est plus qu’agréable à l’oeil et les animations sont d’une remarquable fluidité (Les mouvement de tissus sont vraiment bien rendus et crédibles). Il reste quelques accros et imperfection, mais c’est prometteur, surtout quand sur certains apsects (certaines modélisations entre autres) il n’a pas à rougir face au mastodonte.

Nba Live 15, l'autre représentation de la main au panier
Nba Live 15, l’autre représentation de la main au panier

Coooonclusion. Je dis non! Mais un Avis, je dis OUI!

NBA Live 15 est un titre à part qui souffre d’un processus de développement compliqué, mais qui cette année s’en sort bien mieux que le catastrophique 14. Point de simulation à attendre de lui, les actions sont arcades et ce n’est pas désagréable lorsque l’on n’a pas envie de se prendre la tête pendant des heures à apprendre des méthodes de jeu. Le fun est au final au rendez-vous, la série de EA Sport semble avoir choisi de ne pas s’attaquer de front à la licence de 2K et c’est un excellent choix, qu’il va falloir très vite confirmer si ils veulent se tailler une part du gâteau de marque Spalding.

Y’a bon!

  • Le côté arcade et le fun immédiat
  • Techniquement bien foutu
  • Complet

Beuargh!

  • Problèmes d’IA
  • Ne plaira pas au fans hardcore de la série 2K
  • Allez on y est presque

La désinfo en +

LeBron James

LeBron James est un basketteur américain né à Akron le 30 décembre 1984. Il mesure 2m03, pèse 113 kg, a une pression de mâchoire de 1200 kg/cm², soulève deux Porsche Cayenne en développé couché…

Show Full Content

About Author View Posts

Petit Ange Parti Trop Tôt

Parfois, un Pixel s'éteint et vogue vers d'autres horizons. Mais ce n'est pas parce qu'il ne fait plus partie de notre grand barbecue que ce qu'il a écrit disparaît !

Previous Total War : Attila a une date de sortie et des bonus de préco
Next Call of Duty en chiffres

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

PXLBBQ vous offre 200 codes pour la BETA fermée de Weapons of Mythology

12/09/2016
Close