Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 4 Road to Boruto | Test

La voie du Burrito

On va se faire un rapide retour sur le DLC narratif du dernier Naruto. Celui-ci se déroule donc après la fin du jeu et résume les événement du film sur Boruto, le fils de Naruto. Ce dernier est enfin Hokage, il a deux rejetons avec Hinata, Sasuke est toujours “regarde-comme-je-suis-trop-dark” mais a tout de même réussi à faire une gamine à Sakura nommée Sarada, tandis que Mitsuki, l’homoncule tout blanc d’Orochimaru, intègre le groupe.

Il en a du chemin à faire, le gamin

Sale gosse

Bon, comme j’en ai déjà débattu avec notre ami Axel, Naruto SUNS3 m’avait beaucoup déçu, la faute à un rythme poussif, des cinématiques trop longues et trop présentes en regard des quelques combats expédiés, bref… J’avais donc fait l’impasse sur le 4ème épisode que j’ai finalement acheté il y a quelques semaines, motivé à connaître le fin mot de l’histoire. Et bien m’en a pris puisque cet ultime jeu – en plus d’en imposer visuellement – est bien mieux rythmé et épique que son prédécesseur. Storm 4 a en effet eu le bon goût de séparer son mode Aventure de son mode Histoire, mélange qui ne s’était pas bien passé dans le 3.

Donc comme Axel est notre correcteur attitré, je te le dis ici : Mea Culpa ! Tu avais raison, gamin ! (Note de la relecture : c’est souvent le cas faut s’habituer. Signé : A.)

Une tête qui inspire la confiance… non ?

Vient alors ce dernier chapitre centré sur Boruto, le gamin un peu ingrat de Naruto, puisque celui-ci – loin d’être fier de son héros de père – lui envoie sans cesse à la tronche qu’il est toujours absent et qu’il ne fait pas assez attention à lui. Il ira même jusqu’à utiliser un dispositif mécanique pour impressionner son père durant l’examen des chūnins, déshonorant tout ce qui fait l’âme d’un ninja aux yeux de tous. Mais dans l’ombre, les héritiers du clan Ôtsutsuki n’en ont pas fini avec les Ninjas.

Ingratitude-no-jutsu !

L’histoire est donc centrée principalement sur Boruto et son désir de reconnaissance. On retrouve bien entendu Sasuke en mentor tout désigné pour le fils désireux de brûler toutes les étapes pour devenir plus fort, mais c’est dommage que tous les autres personnages ne fassent au final que de la figuration. Mais cela est propre à la narration et pas au jeu lui-même.

Le mode Aventure réintégré à l’Histoire, c’st bien !


Les quêtes annexes sont plutôt banales…

La bonne nouvelle, c’est que cette petite aventure est propice à fusionner de nouveau le mode Histoire et le mode Aventure, de ce fait, on peut visiter librement les quelques zones disponibles, réaliser pas mal de quêtes annexes – pas toujours des plus passionnantes il faut dire – et bien entendu suivre Boruto et ses comparses dans leur évolution. On assistera alors aux entraînements, à l’examen des chūnins mais aussi à l’attaque de Konoha par le clan Ôtsutsuki, toujours désireux de récupérer le chakra. Un DLC sous forme de rite de passage entre Naruto et son fils, qui doit réaliser que le pouvoir a un prix et qu’il n’y a pas de raccourci.

Visuellement, on en prend toujours plein les yeux, même si les quelques nouveaux personnages disponibles sont moins “sensationnels” que les dernières formes du jeu de base, mais il viennent compléter le casting déjà énorme du jeu, qui comporte maintenant l’intégralité des personnages ! Belle performance.

Conclusion

Un DLC plutôt agréable à parcourir, visuellement très réussi et qui boucle une bonne fois pour toute le chapitre de Naruto. Si les fans apprécieront retrouver leurs héros grandis ainsi que leur progéniture, l’expérience peut sembler un peu courte en terme d’aventure, mais propose au moins un mode aventure greffé à l’histoire comme dans l’excellentissime Ninja Storm 2.

Naruto SUNS 4 Road to Boruto

  • Développeurs Bandaï Namco
  • Type DLC baston
  • Support PS4, XBox One, PC
  • Sortie 03 Février 2017
Note Les feux de l'amour
Note Pas de pxlection

Y’a bon!

  • On boucle Naruto pour de bon
  • Visuellement toujours au top
  • Toujours bien de revoir les héros adultes
  • Mode Aventure/Histoire de nouveau copains !

Beuargh!

  • Peut-être un peu court ?
  • Des quêtes annexes peu intéressantes
Commentaires Facebook
Catégories
Tests
Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.
Autres articles jeux vidéo
Dernier podcast: JV

Dans le même genre