On pourrait trouver à raison que les manettes Playstation ne sont pas les plus ergonomiques du monde, beaucoup lui préférant la manette Xbox et son placement de sticks plus pratique. Les habitués de la DualsShock y trouveront à redire mais après la version PC, voici venue la proposition Pro de Nacon dédiée à la Playstation 4, sensée vous transformer en dieu du gameplay.

On Nacon ce qu’on mérite

On apprécie la pièce en plastique qui prend en charge le poids du câble à la place de l’attache

Il n’y a pas à dire, ce qui frappe une fois l’accessoire en main, c’est son poids, amplifié par la connexion filaire détachable mais robuste (avec l’apport supplémentaire bienvenue d’une pièce de plastique vissable supportant une partie des tensions). On pourrait donc trouver que le poids de la manette – malgré les deux moteurs de vibration – se déporte vers l’avant et semble déséquilibrer l’ensemble. C’est sans compter les deux petit compartiments situés de part et d’autre du pad destinés à accueillir chacun deux poids parmi une sélection de 3 grammages (2x10gr, 2x14gr et 2x17gr) afin de renforcer la tenue en main, et cela fonctionne à merveille. En quelques instants, on se retrouve avec une manette robuste entre les mains d’une très bonne finition et d’un revêtement de qualité.

Le câble (pas de batterie incluse donc, pour coller à son image e-sport) est de 3m, ce qui est normalement suffisant pour votre salon, même si – dans la discrétion de notre maison – on aurait aimé avoir le choix. L’ergonomie générale est donc déroutante pour un habitué des Dualshock, mais se révèle redoutable dans les jeux à la première personne, où l’amplitude de 46° des sticks donne une impression de plus grande fluidité dans les déplacements et la visée, tandis que le stick gauche vient se caler naturellement sous le pouce.

Mais tout n’est pas parfait. Avant de continuer, attardons-nous sur quelques choix de conception discutables pour les joueurs.

Playstation oblige, on retrouve sur cette Nacon Pro Revolution le TouchPad de la DS4, ainsi que les boutons Share et Options habituels, mais pas de haut-parleur (et c’est pas grave) ou de barre lumineuse, là où le port audio est bien présent.

Néanmoins – et nous touchons ici le premier point déroutant de la conception – le bouton de partage devient difficilement accessible à cause du placement du stick gauche. A l’utilisation, que cela soit pour prendre une capture ou lancer une diffusion, le pouce percute à chaque fois le stick gauche, nous obligeant à une gymnastique des doigts assez malvenue. Certes nous sommes ici positionnés sur une manette dite « pro » destinée principalement à la compétition, mais ce placement de bouton pose néanmoins problème.

Autre petite déception sur une manette de ce calibre : le D-Pad à 8 directions presque cliquable et mal adapté ici aussi aux jeux de combat par exemple (les quarts de cercle n’étant pas des plus faciles à sortir). Le D-Pad est plutôt dur à l’utilisation et on sent presque un « clic » quand on déclenche une direction, là où quelque chose de plus doux et malléable était attendu.

Enfin, si les deux gâchettes arrières sont très accessibles, on se pose plus de questions quant à l’accès des touches de tranche L1/R1 qui se positionnent naturellement au-dessus des index une fois la manette en main, alors que leur place se devaient d’être directement sous les doigts. Mais comme nous allons le voir, ce défaut peut-être compensé par les possibilités de personnalisation de la manette.

Non, mon pouce ne peut pas se tordre

You are (not) a  Pro

Car une fois la Nacon Pro sur son dos, on voit directement ce qui fait toute sa spécificité. Naturellement placés sous nos annulaires, 4 touches peuvent être paramétrées via le logiciel PC fourni (et donc remplacer par exemple les touches de tranches au besoin). On va rentrer ici dans le fin du fin de la personnalisation de contrôleur, puisque chaque touche peut-être réattribuée sous 4 Profils différents. De base, la manette fonctionne dans un mode classique qui contentera déjà beaucoup de monde.

6 petits boutons qui permettent tout

Reconnaissable au halo bleu qui entoure le stick droit, la configuration Pro nous permet de nous familiariser avec la manette et de profiter de la majorité des jeux dans de meilleurs conditions – si toutefois vous avez remappés les touches L1/R1. Mais grâce à un interrupteur à l’arrière de la manette, vous pouvez passer en mode Avancé, qui se décline en 4 Profils personnalisables via l’application, accessible sur simple pression d’une touche et faisant passer la couleur du halo au rouge.

Fuuuuu-sion ! Haaaa !

Dans ce mode, vous pouvez aller jusqu’à personnaliser les zones mortes, l’amplitude des sticks, l’intensité des vibrations indépendamment et – fin du fin – attribuer des macros aux 4 touches arrières. Il vous est ainsi possible de prévoir un mode dédié à votre personnage préféré de Street Fighter V (un profil de Ryu étant téléchargeable de base) et lui attribuer 4 macros en vue de sortir plus rapidement vos enchaînements, le programme permettant même de gérer les latences entre les inputs. Mais ils vous est aussi permis d’attribuer un second profil à votre FPS favoris en attribuant des touches de raccourcis plus aisée et adaptées à votre style de jeu. Une fois paramétrés, ces 4 modes sont directement stockés dans la manette, que vous pouvez emmener avec vous sans avoir à re-personnaliser vos touches chez vos amis.

Le logiciel à télécharger permet une très grande personnalisation

Nombre d’options perdront la plupart des utilisateurs, et Nacon positionne clairement sa manette pour une utilisation e-Sport à un tarif plus agressif que la manette Elite de Microsoft. Mais pour les joueurs qui le désirent, il a clairement moyen de peaufiner les réglages de façon très précise pour leur propre style de jeu, petit à petit, jusqu’à obtenir sa manette propre, celle qu’on ne prêtera pas à un copain.

Conclusion

En terme de finition, nous sommes clairement dans le haut de gamme, et d’une sobriété alliée à une élégance qui font plaisir à voir. Le poids ajustable est salutaire pour palier à celui du raccordement sécurisé, et les possibilités de personnalisation très étendues pourront satisfaire les joueurs les plus exigeants. Si le placement des sticks reprend celui de la concurrence, c’est d’avantage pour répondre à une demande des joueurs, et il faut avouer que – en oubliant l’accès maladroit à la touche Share – cela apporte un vrai plus en terme de souplesse.

Nacon Revolution Pro Controller

  • Constructeur Nacon
  • Type Manette e-Sport
  • Support PS4
  • Prix 109.99€
Show Full Content

About Author View Posts

Xavier Henry - Titiks
Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.

Previous Overwatch : nouveaux skins et nouvel event pour le nouvel an chinois
Next Injustice 2 ouvre les inscriptions à sa bêta
Close

NEXT STORY

Close

Paladins : Battlegrounds montre longuement son mode Battle Royale

09/01/2018
Close