Hatsune Miku, l’idole virtuelle la plus célèbre de la planète a eu 9 ans le 31 août 2016. C’est donc en guise de cadeau d’anniversaire que sortait en dématérialisé uniquement le dixième opus de la licence sur PS4 et PSVita : Project Diva X. Que nous réserve donc Miku pour son neuvième anniversaire ?

On ne change pas une équipe qui gagne

Project Diva X, disponible uniquement en dématérialisé en Europe, est le premier titre de la série Project Diva à paraître sur la dernière console en date de Sony. Toutefois, l’aspect général du jeu ne varie à vrai dire pas vraiment par rapport aux derniers opus sortis sur PS3 (Project diva F et project diva F 2nd). Certes, les textures sont plus lisses et les animations un peu plus fluides, mais il n’y a pas vraiment de « wahou » du point de vue graphique par rapport à la génération de consoles précédentes.

Project Diva X ne revisite pas non plus fondamentalement le cœur de son gameplay, à savoir un jeu de rythme vous faisant appuyer sur les bonnes combinaisons de touche au rythme de musiques originales. Rappelons pour les néophytes que Hatsune Miku est la « personnification/mascotte » d’un synthétiseur vocal (appelé vocaloid) qui existe bel et bien et a permis entre autres la création de la track list du jeu. Dans cet opus, comme dans les précédents, Miku est accompagnée de ses habituels confrères vocaloid : Ren, Rin, Luka, Meiko et Kaito.

project diva x vocaloid
L’équipe au complet

Toutefois, bien qu’il n’y ait pas énormément de changements fondamentaux, Project Diva X arrive à apporter une touche de fraîcheur et à captiver grâce à quelques ajouts sympathiques dont un mode histoire, un nouveau système de récolte de récompenses et 24 musiques originales sur une track list limitée à 30 morceaux seulement (alors que les précédents opus en proposaient bien plus).

Unlock mania

Project Diva X est le premier titre à ajouter un mode histoire à la franchise. On dirait que les développeurs ont trouvé cela tellement notable qu’il vous sera obligatoire de finir le mode histoire avant de pouvoir débloquer les modes de difficulté « HARD » et « EXTREME » ainsi que la totalité des chansons. Si vous êtes un hardcore fan de Vocaloid, vous allez donc devoir vous farcir le mode histoire en difficulté normale, ce qui pourra vous paraître un peu barbant. Par contre, si vous débutez, cela vous permettra de vous améliorer progressivement et de vous préparer aux challenges qui vous attendent.

Toutefois, rassurez-vous, le mode histoire est plutôt sympathique car il donne une certaine ligne directrice au jeu qui n’en a pour ainsi dire jamais eu auparavant. Voilà le pitch, les Vocaloid risquent de ne plus pouvoir chanter à cause de nuages sombres recouvrant les cristaux des 5 mondes leur fournissant le pouvoir nécessaire. Avec leurs dernières forces, les Vocaloid ont toutefois réussi à vous invoquer afin que vous chassiez ces nuages et insuffliez le pouvoir dans les cristaux en les aidant à chanter. Chacun de ces cristaux se trouve dans un monde spécifique (cool, quirky, elegant, classic et cute).

Project Diva X world
Un monde de nuages

Chaque monde est formé de 5 chansons à compléter afin de débloquer le medley final permettant à nos camarades Vocaloid de comprendre l’essence de ce monde et de l’intégrer dans leur chant et dans leur danse. Grâce à vous, elles deviendront d’encore meilleures personnes/danseuses/chanteuses virtuelles. Est-ce que ce n’est pas mignon tout plein tout ça ?  De plus, vous aurez droit entre chaque chanson à des petites saynètes façon Visual Novel plutôt sympathiques pour dynamiser ce scénario plutôt classique.

Project Diva X cloud
Le premier cloud, au début de l’aventure, quand rien n’est encore débloqué.

Réussir une chanson en mode histoire implique récolter assez de voltage pour restaurer une partie du cristal représentant un monde. Cette ressource s’accumule en jouant des notes en rythme. Une longue série vous attribuera plus de voltage que quelques notes éparpillées. Vous ne « raterez » une chanson que tout à la fin au cas où vous n’avez pas récolté assez de points. Des passages spéciaux appelés « technical zone » et « chance time » vous permettront également d’accumuler un bon paquet de voltage si vous les réussissez. La technical zone vous demande de jouer un nombre de notes sans en rater une seule tandis que le chance time vous demande de jouer un certain pourcentage de note sans vous tromper.

Project Diva X voltage
Nailed it

Une fois une chanson terminée, vous collecterez un ou plusieurs objets que vous pourrez offrir en cadeau à votre Vocaloid préférée, ce qui pourra déclencher de nouveaux events amusants et augmenter votre affinité avec cette dernière. Ces events sont vraiment kistsch à souhait mais j’avoue que c’est parfois tellement mignon qu’ils risquent de vous faire lâcher un petit « awwww ». Plus vous monterez de niveau d’affinité, plus les chansons proposeront des notes spéciales faisant monter le niveau de voltage si vous les jouez en rythme.

Project Diva X event
Offrir un peu de bouffe déclenchera souvent un petit event

Collectionnite aiguë

Malgré que Project Diva X ne propose que 30 chansons différentes, vous en aurez pour des heures et des heures de jeu pour récolter tous les costumes, objets et voir tous les différents events « Visual Novel » de l’histoire. Il faudra compter entre 10 et 20 heures pour arriver au dénouement de l’histoire et débloquer le medley final, mais il vous faudra au moins le double si vous comptez réussir toutes les quêtes secondaires ou récolter tous les costumes et accessoires.

En effet, obtenir un nouveau costume demande de réussir le chance time d’une chanson et d’avoir un niveau de voltage suffisant une fois la chanson terminée. Ce costume est pour la plupart du temps attribué de façon aléatoire et il y en a plus de 200 à collectionner. Autrement dit, vous allez devoir refaire les chansons encore et encore afin de tous les débloquer. De plus, chaque costume a une propriété bien particulière, par exemple augmenter le taux de drop d’un costume rare. Les costumes ont donc un intérêt autre qu’esthétique dans Project Diva X.

Project Diva X costume
Les costumes et mises en scène sont plutôt bien réalisés

Heureusement, rien ne vous oblige à refaire la même chanson en boucle pour tous les débloquer. Vous pourrez corser les choses en augmentant la difficulté ou en ajoutant des effets pimentant encore le tout, comme des notes défilant dans un ordre aléatoire ou disparaissant juste avant de devoir être jouées. Même en m’acharnant à récolter environ 100 costumes pour Miku, je ne me suis jamais ennuyé à refaire les chansons en différents modes, m’essayant même aux plus difficiles, ceci donnant parfois un petit sentiment d’accomplissement une fois réussi (on est loin d’un dark souls, mais quand même…). Notez qu’obtenir tous les costumes vous demandera de réussir la chanson la plus difficile en mode « extreme ». Vous voilà prévenus…

Petite cerise sur le cheese-cake finale, toutes les chansons sont sous-titrées en anglais. Vous pourrez enfin comprendre ce que Miku et ses amis vous racontent dans leurs chansons.

Conclusion

Hatsune Miku : Project Diva X est un titre assez atypique pour la série, vous obligeant à débloquer les chansons une par une dans un mode histoire limité à une difficulté normale avant de pouvoir explorer la totalité du jeu dans n’importe quel mode de difficulté. Ceci ajouté au fait qu’il n’y ait que 30 chansons (dont 24 originales) loin d’être insurmontables même en « extreme » rebutera peut-être le joueur confirmé bien que j’ai trouvé que ce changement offre un rythme de progression assez agréable au final. Toutefois, je recommanderais vivement Project Diva X aux nouveaux joueurs intéressés par l’univers des Vocaloid car il leur permettra de s’habituer et à s’améliorer aux jeux de rythme tout en bénéficiant d’une histoire sympathique rendant les Vocaloid encore plus attachantes que dans les précédents opus.

Hatsune Miku : Project Diva X

  • Développeurs Sega
  • Type Jeu de rythme
  • Support PS4, PSVita
  • Sortie 30 août 2016

Y’a bon!

  • Le mode histoire
  • De chouettes nouveaux morceaux
  • Une flopée de costumes et accessoires
  • Plus abordable pour les nouveaux joueurs
  • Les paroles des chansons sous-titrées en anglais

Beuargh!

  • Le système d’unlock aléatoire est à double tranchant. On obtient beaucoup de nouveaux costumes rapidement, mais il vous faudra des heures pour tous les obtenir
  • Trop de grind nécessaire : affinité, costumes, accessoires, cadeaux, …
  • Assez peu de morceaux en comparaison aux autres titres
Show Full Content

About Author View Posts

Papayou

Amateur de japonaiseries en tous genres, rédacteur et correcteur sur pxlbbq.com

Previous Nacon Alpha GC-400ES – Test
Next Dragon Quest XI chevauche des dragons en vidéo
Close

NEXT STORY

Close

Test: Monster Energy Supercross – The Official Videogame

08/03/2018
Close