Voilà, c’était la petite nouvelle de la soirée d’hier : le service de streaming de NVidia GeForce NOW est maintenant sorti de la phase de bêta et devient disponible pour tout le monde, et à peu près partout, pour quasiment rien. Voire rien du tout.

En effet NVidia vient tout simplement d’annoncer que son service de streaming était accessible gratuitement pour tout le monde sur PC, Android (et Android TV, fini l’exclu Shield) et – on l’espère – bientôt sur IOS si Apple le veut.

Si les joueurs gratuits seront quelques peu limités (en somme, vous aurez droit à des sessions d’une heure renouvelables autant de fois que vous le désirez), les joueurs qui souscriront un abonnement verront cette limite sauter jusque 6h et auront le support du Ray-Tracing en plus sur les jeux compatibles. Tous les joueurs pourront par contre streamer en 1080p/60fps avec tous les curseurs à fond sur les jeux les plus gourmands. Pour la 4K, c’est prévu, mais un peu plus tard dans l’année. Cet abonnement Fondateur est actuellement facturé à 4.49€ par mois pendant un an en tant que tarif de lancement, qui sera légèrement plus cher après cette date.

Attention toutefois : Geforce Now vous permet d’accéder à votre propre compte Steam, Uplay, Battle.net et en partie à votre compte Epic Game Store, mais tous les jeux ne sont pas encore compatibles. Il y a fort à parier que NVidia ajoutera de plus en plus de titres à sa plateforme. Néanmoins, rien ne vous empêche d’y jeter un oeil et de voir si vos jeux préférés – et gourmands – sont déjà compatibles avec le service.

Montrer le reste de l'article

A propos de l'auteur Voir les articles

Xavier Henry - Titiks
Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.

Précédent GranBlue Fantasy : Versus parlera français
Suivant Hellpoint pointe le bout de son nez en avril
Close

ARTICLE SUIVANT

Close

Les Rivières d’Alice | Test

16/10/2015
Close