Decarnation est un titre qui se rapproche davantage du roman visuel, mais il parvient parfaitement à instiller le malaise grâce à sa bande-son et à ses dialogues réussis. On y suit une danseuse à la veille de sa trentaine, avec une relation compliquée avec sa mère, une situation compliquée en amour et au parcours professionnel sur le point de connaître un grand tournant…

On peut déceler un petit manque de subtilité quand il s’agit d’aborder l’objectivation du corps de la femme – dans tous les sens du terme – mais on ne sait jamais si notre héroïne est plongée dans ses cauchemars ou s’ils son réels.

Dans un cas comme dans l’autre, tout commence lorsqu’elle se rend au musée admirer une statue de laquelle elle a été le modèle…

La descente aux enfers peut commencer…

Show Full Content

About Author View Posts

Titiks

Quadra assumé, daron de 3 apprenties gameuses, fan de tout ce qui est capable de raconter une bonne histoire. Touche-à-tout, mais surtout de bonnes aventures qui savent surprendre, et dévoué à l'univers console depuis que Sega était plus fort que tout, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée #2AMFather.

Previous Une série animée Syberia est en préparation
Next Raging Bytes : Les zombies enragés arrivent sur PC et consoles le 27 juin

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Test : Akka Arrh – Je sais pas top ce que c’est, mais c’est bien

26/02/2023
Close