Quoi qu’on en pense, un jeu vidéo se joue sur un écran. Et un écran, ça possède 4 bords, comme autant de limites infranchissables. Et là vous vous dites « Whouaaaaa merci Cap’tain Obvious »

Mais de rien.

Et si au lieu de se sentir étriqué par les bords de l’écran, le jeu vidéo décidait de s’en affranchir et de l’utiliser comme outils de gameplay ?

C’est peu ou prou la proposition de Four Sided Fantasy.

Le monde à l’envers

Imaginez un instant que votre copine (ou votre copain) soit coincé dans un monde parallèle au vôtre. Que vous ne puissiez de ce fait être au même endroit sans même pouvoir vous rencontrer. Il ne s’agit pas d’une adaptation de Stranger Things ou <troll>du multi fantasmé de No Man’s Sky</troll>, mais bien de la situation dans laquelle se trouvent les deux protagonistes de Four Sided Fantasy, condamnés à s’entraider sans jamais se rejoindre. Et pour cause : pour progresser, l’un devra sans cesse sortir de l’écran pour permettre à l’autre de passer un obstacle. Un mur se dresse à la droite de « Lui » ? Il pourra alors figer l’espace à l’aide de la touche R2 pour littéralement mettre le jeu sur pause, sortir du côté gauche de l’écran pour faire rentrer « Elle » du côté droit… et donc au-delà de l’obstacle.

Au secours, je tombe en haut !
Au secours, je tombe en haut !

Four Sided Fantasy est pleinement conscient d’être un jeu renvoyant aux mécaniques du magnétoscope jusque dans son esthétique et son gameplay.

Tout le jeu tire donc parti des 4 côtés de l’écran, pour décliner son concept au rythme des niveaux. Bientôt, il sera question d’inverser la gravité, « Lui » marchant sur le sol et « Elle » au plafond, ou de passer de l’avant-plan à l’arrière-plan, voire de figer la moitié de l’écran pour s’en servir et la combiner avec une autre moitié. Bref, les développeurs font preuve d’imagination pour créer de multiples énigmes basées sur cette idée d’écran se jouant de ses bords.

L’envers est contre tout

Ce sous-titre ne veut rien dire.

La direction artistique est fort plaisante
La direction artistique est fort plaisante

Qui plus est, certaines zones interdisant de figer l’espace sont à libérer à l’aide de batteries à récupérer, bloquant la progression de prime abord simple. Sans oublier les zones grises, neigeuses, mortelles au contact, qu’il faudra prendre en considération lors des échanges de protagonistes. Mais n’oubliez pas : lorsque le l’espace est figé, tout ce qui est hors de l’écran n’existe plus, obstacles comme pièges.

Les développeurs font preuve d’imagination pour créer de multiples énigmes basées sur l’idée d’écran se jouant de ses bords

Visuellement, la caméra se situe le plus souvent très éloignée du protagoniste, dans de grands décors simples mais très colorés, auxquels l’aspect papier, flirtant avec l’origami, confère une certaine chaleur. Très rapide à parcourir une fois les énigmes découvertes, le jeu souffre de quelques approximations au niveau des énigmes, certains passages profitant de bugs de collision mystérieux pour être réussis, ou la disparition pure et simple des batteries en cas d’échec, rendant la suppression des zones bloquant nos pouvoirs impossibles. Et si les checkpoints sont placés de façon à pouvoir recommencer immédiatement à chaque échec, ce type de bug ne peut que vous renvoyer à l’écran d’accueil pour recharger le niveau depuis le début. Quand ce n’est pas tout simplement la suppression complète de votre sauvegarde. Rageant, mais relatif, vu la vitesse à laquelle on retraverse les niveaux connus.

Conclusion

Four Sided Fantasy se pose comme un magnifique jeu d’énigmes jouant astucieusement avec les limites habituelles de l’écran pour fournir un voyage certes dépourvu de narration, mais tout autant poétique que bien conçu. Naviguant de mondes en saisons, notre binôme parvient à captiver par sa progression, son visuel et ses idées de gameplay.

Four Sided Fantasy

  • Développeurs Ludo Land
  • Type Enigmes Quadri-bordel
  • Support PS4, PC
  • Sortie 31 Août 2016

Y’a bon!

  • Visuellement très joli
  • Idée originale de jouer avec les bords
  • Une variété de situations à chaque niveau
  • La relation jeu-écran

Beuargh!

  • Quelques bugs bloquant
Show Full Content

About Author View Posts

Titiks

Quadra assumé, daron de 3 apprenties gameuses, fan de tout ce qui est capable de raconter une bonne histoire. Touche-à-tout, mais surtout de bonnes aventures qui savent surprendre, et dévoué à l'univers console depuis que Sega était plus fort que tout, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée #2AMFather.

Previous Gameplay : Gabriel Knight The Beast Within #2 – Des gens peu coopératifs
Next Gameplay : Gabriel Knight The Beast Within #3 – Grace s’affirme
Close

NEXT STORY

Close

Test : Paleo Pines – Une Aventure en Compagnie de Dinosaures

04/10/2023
Close